Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 14:55

GalaxinaAprès Ninja Blade, encore une jaquette trompeuse qui me fait conclure ce mois de l'histoire des meufs avec un film où le personnage présenté comme l'héroïne du film (elle lui donne même son nom) est en fait un second rôle qui n'apparaît pas beaucoup. En plus l'image ne représente même pas vraiment Dorothy Stratten, la playmate de Playboy (époque poils à la chatte) qui joue Galaxina, juste une femme à poil de l'espace fantasmée par un illustrateur, dans un costume plus sexy que la vraie. Pauvre Dorothy : on la cantonne à de la figuration intelligente dans un film dont elle aurait dû être la vedette, deux mois après la sortie elle se fait assassiner par son ex-mari (si vous avez vu Meurtre d'une créature de rêve avec Jamie Lee Curtis ou Star 80 avec Mariel Hemingway et Eric Roberts, c'est de ça que ça parle), et vingt ans plus tard les éditions DVD du film utilisent une autre fille qu'elle pour le vendre de peur que son look "disco" de l'époque fasse ringard. Remarquez, si elle était encore vivante aujourd'hui elle aurait 55 ans et on ne la verrait probablement plus que dans des news internet sur le thème "ces actrices qui ont mal vieilli" ou "regardez comme la chirurgie esthétique a enlaidi cette ancienne star" alors peut-être qu'elle a eu du bol de mourir jeune finalement...

Bon enfin tout ça pour vous dire que j'espérais un genre de sous-Barbarella kitschounet mais que finalement c'est une parodie de space opera par un type qui a dû se dire que s'il s'emparait de La Guerre des Etoiles et d'Alien avant Mel Brooks (qui ne tournerait La Folle histoire de l'espace que des années plus tard) et le trio Zucker-Abrahams-Zucker (attelés à ce moment-là à la réalisation de Y a-t-il un pilote dans l'avion ? après s'être fait connaître avec Hamburger Film Sandwich), il toucherait le gros lot. On y suit l'épopée de l'Infinity, un vaisseau de police piloté par une belle androïde durant les longues périodes d'hibernation de son équipage de bras cassés. Ayant raté l'interception d'un suspect, les flics de l'espace se voient contraints de le poursuivre jusqu'à une planète hostile. Et l'intrigue est tellement minimaliste qu'entre ces deux événements il doit bien s'écouler quarante minutes sans qu'il ne se passe rien de concret. Notez que ça n'aurait pas été grave si le film avait été plus riche en gags...


"J'ai une idée, on va parodier la scène de la cantina de Star Wars, et le gag ce serait que...
euh... ben... dis donc, y avait drôlement de figurants avec des masques d'extraterrestres
dans la cantina de
Star Wars !"


Oui mais voilà, en gros il y a une ou deux blagues par scène et, le réalisateur n'ayant aucun sens du rythme, on alterne entre des moments avec cinq minutes de blabla sans gag ni progression de l'histoire, et d'autres où une idée vaguement amusante est surexploitée comme si elle était géniale et méritait bien qu'on s'attarde dessus, comme lorsque le capitaine prend le temps de renifler toutes les pilules qu'on lui propose pour le repas comme si c'étaient des mets délicats, ou s'amuse à jeter des cailloux à la tête de l'extraterrestre mange-cailloux sous prétexte de lui apporter son repas (et si ça ne vous paraît pas spécialement marrant raconté comme ça, dites-vous bien que ça ne l'est pas plus dans le film). Des trucs qui déjà à la base ont à peine de quoi faire sourire en deviennent carrément pénibles, des séquences s'éternisent sans raison. Il y a beaucoup de remplissage et on finit par avoir l'impression que l'auteur avait écrit de quoi faire vingt minutes de film avant le début du tournage, et qu'ensuite il a improvisé n'importe quoi au hasard, genre "tiens allez le studio a un décor de western libre là, on va faire une séquence western vous allez voir ça sera drôle". Comme on ne peut pas dire que les acteurs qui portent ça soient de grandes natures comiques, l'ensemble est vraiment poussif.


Il y a même des fausses pubs pour meubler, aussi "drôles" que le reste.


Je m'attendais à un nanar, malheureusement c'est un film qui cherche volontairement à faire rire et qui n'y parvient pas du tout. C'est super laborieux mais même pas assez débile et beauf pour pouvoir être considéré comme une comédie nanarde. Les effets spéciaux sont encore ce qu'il y a de moins ratés, et pourtant ils n'ont pas super bien vieilli. J'ai eu ça pour 4€, ça va, y a pas mort d'homme, mais vraiment, n'espérez ni une série Z rigolote ni de la SF sexy ni même une petite curiosité sympa, ça n'est qu'une comédie ringarde.

 

---------------------------------------

Galaxina (1980), écrit et réalisé par William Sachs (Le Monstre qui vient de l'espace). Avec Stephen Macht (Hôpital central), Avery Schreiber (Airport 80 Concorde), James David Hinto, Dorothy R. Stratten (Et tout le monde riait...).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur