Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 11:37

Malgré les mises en garde de jakbonhom, jeune lecteur du Var, m'informant aimablement que cette suite du réjouissant Piranha 3D ne valait pas le coup, j'ai voulu faire le malin et vérifier par moi-même. Le slogan de la jaquette, "Les mêmes, plus gros", semble annoncer que cet épisode va tenir la promesse tacite faite à la fin du précédent, mais je préfère vous avouer tout de suite que non, il n'y a pas de bestiole géante dans Piranha 2 et  que "les mêmes, plus cheap" aurait été plus honnête. Le film appartient en effet à cette catégorie de suites dont les producteurs voulaient exploiter un filon mais sans être vraiment sûrs de son potentiel commercial, et ont donc préféré jouer la sécurité en essayant de recopier l'original pour un cinquième de son budget. Eh oui, "les mêmes, plus gros", c'est en fait une allusion super subtile au fait qu'il y a des filles à gros nénés (mais même sur ce point-là, le film n'est pas capable de dépasser son prédécesseur) (mais c'est dur de dépasser Gianna Michaels).

Piranha 2 s'ouvre sur un récapitulatif du massacre au lac Victoria avant de déplacer l'action un peu plus loin, dans un parc aquatique que son propriétaire entend transformer en piège à touristes maintenant que l'ex-"capitale du spring break" est devenue une ville fantôme. Il ignore les avertissements de sa belle-fille l'informant que les poissons mangeurs d'hommes pourraient utiliser un réseau de galeries sous-marines pour infester d'autres eaux. Et ce qui doit arriver arrive : les piranhas quittent leur lac et commencent à dévorer de nouvelles victimes dans les environs. Ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'ils parviennent à s'infilter dans le système qui fournit sa flotte au parc, dont l'inauguration en fanfare approche...
 


Cette fois, l'édition DVD ne propose pas la version 3D du film, qui a pourtant clairement
été mis en scène de façon à t'envoyer plein de choses dans la gueule.


Alexandre Aja cède la place au réalisateur de la trilogie Feast pour cette resucée écrite par une brochette de scénaristes spécialisés dans les suites superflues (Hollow Man 2, Highlander 4, la moitié des Saw, Hellraiser 8, Les Enfants du maïs 8...). Seuls Christopher Lloyd, Ving Rhames et Paul Scheer reprennent (brièvement) leurs rôles, mais la plupart des nouveaux personnages sont calqués sur ceux du premier film, comme celui de David Koechner, clairement là pour remplacer celui de Jerry O'Connell, ou Gary Busey à la place de Richard Dreyfus dans le rôle de l'acteur connu qui se fait tuer dès sa première scène. Les morts les plus marquantes sont, elles aussi, des redites : le type qui se fait manger la teube, le personnage coupé en deux par un câble, celui qui se fait bouffer par surprise à la toute fin par un poisson qui lui saute dessus hors de l'eau... Un petit clin d'oeil, ça peut être rigolo, mais quand ils s'accumulent jusqu'à représenter la quasi-totalité des gags, on finit par avoir l'impression d'être face à un remake paresseux et inutile plutôt qu'un hommage sympa.
 


Les auteurs ne s'emmerdent pas à justifier le fait que l'ancien caméraman de "wildwildgirls.com"
soit devenu assistant de vie de l'ancien adjoint au shérif d'une petite station balnéaire,
il veut juste que tu saches qu'eux aussi ils ont bien goleri devant
Piranha 3D.


Le seul vrai ajout, c'est David Hasselhoff "dans son propre rôle", c'est-à-dire dans le même rôle que Bruce Campbell dans My Name is Bruce, ou que n'importe quel acteur au creux de la vague qui veut montrer qu'il ne se prend pas au sérieux et qu'il est lucide sur son statut de ringard : le has been aigri et arrogant obligé de jouer toujours le même personnage dans des boulots de merde pour gagner sa vie. Ca peut être drôle mais c'est quand même un peu devenu un cliché maintenant, et l'ancienne star d'Alerte à Malibu se livre à un numéro d'autoparodie assez convenu, sans grande saveur. Ca paraîtra peut-être audacieux et drôle à ceux qui n'auraient jamais vu Adam West, Mark Hamill ou William Shatner faire la même chose, et jamais vu Galaxy Quest ou Le Fils de Chucky, ou un épisode des Simpson avec Krusty le Clown, mais je suppose que si vous avez le matériel nécessaire à la lecture d'un blog et au visionnage de DVDs, c'est que vous ne vivez pas dans une grotte.
 


"Attention je vais bouleverser l'image que tu as de moi :
dans la vraie vie, je ne suis pas comme le personnage qui m'a rendu célèbre,
mais ça reste mon principal gagne-pain ! Tu t'attendais pas à ça, pas vrai ?"


Les auteurs avaient si peu d'idées que le film est très court (au point qu'ils ont étiré le générique de fin sur dix minutes avec un bêtisier pas marrant et une fausse bande annonce pour pouvoir atteindre 1h15). Du coup, c'est quand même assez inoffensif, si vous avez une heure à perdre, que ça passe à la télé et que vous êtes très bon public pour les histoires de méchantes bébêtes qui bouffent les gens, c'est regardable, il y a quelques trucs qui font sourire, ça vaut mieux que les pires films de requins qu'on trouve dans les bacs de soldes. Mais vous pouvez aussi bien vous en passer, et plutôt voir ou revoir le premier film.


------------------------------------------------
Piranha 2 (Piranha 3DD, 2012), réalisé par John Gulager (Feast) sur un scénario de Patrick Melton & Marcus Dunstan (The Collector) et Joel Soisson (Dracula 2001). Avec Danielle Panabaker (Flash), David Koechner (Anchorman : La Légende de Ron Burgundy), Matt Bush (Adventureland), Chris Zylka (Amazing Spider-Man), David Hasselhoff.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur