Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 10:38

Le mois des suites est terminé mais je n'allais quand même pas vous laisser en plan en plein milieu d'un diptyque comme ça. Alors voilà, aujourd'hui on parle d'Universal Soldier 3, tourné dans la foulée d'Universal Soldier 2, avec les mêmes acteurs. L'histoire, précédée d'un petit récapitulatif, fait immédiatement suite à Frères d'armes : Luc Devereaux, le cyborg qui a échappé au contrôle de ses créateurs, et Veronica, la journaliste qui veut l'aider à retrouver une vie normale, sont toujours en cavale. Le sous-directeur de la CIA, quant à lui, n'a pas été découragé par l'échec essuyé lors de l'épisode précédent, et compte bien continuer à produire des Universal Soldiers sans l'accord du gouvernement. Pour financer le programme, il va tenter d'intercepter une énorme cargaison de lingots d'or et cette fois, ce sont des cadavres de terroristes qui sont transformés en UniSols pour mener la mission à bien. Luc et Veronica, qui ont besoin de le démasquer pour blanchir leur nom, vont devoir contrecarrer ses plans.

La recette qui rendait le précédent téléfilm regardable fonctionne toujours : les auteurs savent que leur intrigue générale n'est pas passionnante, que leurs acteurs ne sont pas des stars et qu'ils n'ont pas les moyens de filmer des scènes d'action vraiment spectaculaires, alors pour éviter que tu zappes malgré tout ça, ils se dépêchent d'enchaîner les rebondissements et les changements de décor. Ca commence par une prise d'otages clairement inspirée de Piège de cristal et on se dit que les mecs vont faire tout le film là-dessus, mais non, en fait c'est juste pour te proposer une situation que t'avais pas encore vue dans un Universal Soldier mais c'est bouclé en vingt minutes. Après ça, les héros reprennent leur cavale qui les mène constamment d'un endroit à un autre, d'une bagarre à une fusillade, d'une embûche à une révélation. Au passage ça évite de trop laisser le temps de réfléchir à certains trucs qui ne collent pas, comme le fait que des fugitifs parcourent des milliers de kilomètres en bagnole en l'espace d'un après-midi, que les méchants continuent de fabriquer tant de nouveaux cyborgs sans argent, que Luc sache soudain reprogrammer lui-même les UniSols, que certains puissent être tués simplement en leur tirant dessus alors que d'autres réagissent aux balles comme des Terminators.
 


Matt Battaglia reste fidèle à sa volonté de ne jamais afficher aucune émotion.


C'est donc toujours du divertissement assez bas-de-gamme mais j'ai tendance à être plus indulgent devant une petite série B bricolée par des gens qui se sont donné du mal parce qu'ils voulaient garder leur boulot en enchaînant sur une série télé, que devant un truc sans âme torché par des fonctionnaires de la caméra qui savent que les droits de distribution télé et DVD sont déjà vendus et c'est plus la peine de se faire chier à produire quelque chose de potable. Ultime revanche est couillon et rempli de clichés (comme le bon vieux coup du vétéran qui se sait condamné et veut se sacrifier, mais que les autres refusent d'abandonner à son sort, et qui finit par leur donner congé d'un "c'est un ordre, soldat !" solennel) mais, comme Frères d'armes, toujours pas foncièrement déplaisant à suivre, à peu près au niveau de séries télé bébêtes mais sympathiques de l'époque comme The Sentinel ou Le Caméléon. C'est bien rythmé, de temps en temps il y a une tentative pour donner un peu de caractère au produit, Luc qui s'essaie à l'humour sans comprendre comment ça fonctionne, le savant fou qui éduque un clone...
 


Avec le départ de Gary Busey, le rôle de Burt Reynolds a été étoffé,
mais son personnage est hélas moins rigolo.


Ca reste aussi peu indispensable que Frères d'armes, et même si Ultime revanche contient lui aussi une histoire complète, il laisse en suspens des éléments qui ne seront jamais résolus puisque les films suivants ont complètement ignoré ces deux épisodes télé (tout comme le distributeur des DVDs, qui ne les a pas inclus dans le coffret Universal Soldier). C'est, une fois de plus, un passe-temps pour après-midi où on n'a pas l'énergie pour réfléchir ou bouger, un film pour état grippal, gueule de bois ou dépression liée au chômage longue durée. Je vous souhaite d'avoir mieux à faire de votre vie, mais sinon, c'est toujours mieux qu'un film d'Uwe Boll ou The Asylum.

 

--------------------------------------------------
Universal Soldier 3 - Ultime revanche (Universal Soldier III: Unfinished Business, 1998), réalisé par Jeff Woolnough (Bones) sur un scénario de Peter M. Lenkov (Demolition Man). Avec Matt Battaglia (Mission Alcatraz), Chandra West (La Voix des morts), Burt Reynolds, Richard McMillan (Cube Zero), Claudette Roche (Starhunter), Jeff Wincott (Brigade de nuit).

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Science-fiction
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur