Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 09:50

Il y a quelques années, j'ai acheté une série de DVDs publiés par Elephant, des trucs obscurs vendus sous boîtiers métalliques pour faire croire à des éditions prestigieuses de vrais films, accompagnés de prospecturs proposant d'acheter d'autres titres de leur catalogue au contenu aussi alléchant que Nostradamus avec Rob Estes (mais si, le mec des Dessous de Palm Beach, rappelez-vous) ou Meurtre sur les ondes avec Cameron Daddo (mais si, le mec de FX, effets spéciaux, souvenez-vous), pour le prix mirifique de 3 pour 30€. Mais au final, c'était pas des perles rares sous emballage élégant, ça n'était que des navets de chez Full Moon Features. Bon, en tout cas, il m'en restait encore un, et pour être honnête j'avais pas spécialement envie de le regarder, mais sous la pression de Superjé, mon jeune lecteur du Var, qui déplorait récemment le manque de chroniques sur les productions de Charles Band en ces lieux, je me suis décidé à visionner Hideous, miteux direct-to-video tourné en Roumanie par le patron lui-même avec un casting incroyablement prestigieux, puisqu'on y retrouve une actrice de films érotiques, un mec des Feux de l'Amour et le type qui jouait le chauffeur de taxi mutant dans Total Recall. Ah ben on peut pas se payer Gary Busey ou Sid Haig à tous les coups hein.

Nous plongeons cette fois dans le monde des collections tératologiques privées, avec ses passionnés de monstres prêts à payer des fortunes pour des foetus aux malformations diverses. Un spécimen rare de bébé à deux visages, pêché dans une usine de traitement des eaux usées, attire la convoitise de deux collectionneurs fortunés, Napoleon Lazar et le docteur Lorca. Lazar emporte l'enchère mais se fait dépouiller par son rival, qui ajoute le monstre à sa galerie d'atrocités. Il ignore que la bestiole n'est pas morte et peut insuffler la vie à ses nouveaux colocataires. Les hideuses créatures s'évadent de leur bocaux et commencent à semer la terreur dans le château de Lorca, où Lazar se retrouve lui-même piégé après être venu récupérer son bien.
 


Les créatures sont effectivement hideuses à souhait, mais n'espérez pas d'animatronique,
c'est le genre que les acteurs sont obligés de tenir eux-mêmes sur leur tronche en hurlant
pour faire croire qu'elles attaquent.


Pour une fois, pas de poupées maléfiques, de pâtisserie hantée ou d'objet maudit, mais dans les grandes lignes, ça reste le même film que Full Moon décline à l'infini : pendant un peu plus d'une heure, un groupe d'acteurs de troisième zone, dans des rôles dont la profondeur  ne dépasse pas deux mots chacun ("savant fou", "détective bourru", "ravissante idiote", "riche snob", "garce cupide"), bavarde beaucoup et, périodiquement, se débat avec des effets spéciaux dérisoires au gré d'un scénario paresseux. Les monstres n'ont pas vraiment de personnalité ou de motivation bien définie et, même si leur design est à peu près réussi, ça reste de simples accessoires en caoutchouc plutôt que de véritables marionnettes. Du coup ils sont à peine montrés et leurs méfaits se limitent à "ils font trébucher quelqu'un, qui s'empale sur un objet tranchant ou tombe dans une cuve d'acide, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que deux survivants sur les six protagonistes de départ".
 


Parmi les rares touches de personnalité du film, l'assistante du docteur,
qui passe quasiment tout le film dans cette tenue. Ouais, je sais, c'est pas beaucoup.


Band se donne la peine de caser en tout et pour tout UN gag un peu amusant (la secrétaire est tellement gogole qu'elle est la seule à pouvoir décrypter le langage primitif des créatures) et UNE scène un peu fantaisiste (Lazar se fait braquer dans un paysage enneigé par une fille seins nus portant un masque de gorille). Et puis, certains des acteurs se donnent un peu de mal. Admettons que ça place Hideous légèrement au-dessus des productions les plus récentes du studio, sur lesquelles l'effort se limite à "trouvons un titre absurde, ça suffira pour attirer les curieux", ça reste quand même assez maigre. Si pour vous, la nuit du 31 octobre, en conclusion d'un marathon de films d'horreur, à l'heure où tout le monde est déjà à moitié ou complètement endormi, diffuser une couillonnade de chez Full Moon en VO non-sous-titrée est une tradition inévitable, celle-ci fera l'affaire autant que n'importe quelle autre. Et pour un novice en nanars, ça peut peut-être avoir son petit charme. Moi j'avoue que dans ce domaine je suis un peu blasé et que je me suis donc plutôt fait chier devant.

 


------------------------------------------------
Hideous, hideuses créatures (Hideous!, 1997), réalisé par Charles Band (Trancers) sur un scénario de Benjamin Carr (13 fantômes). Avec Michael Citriniti (Galactic Gigolo), Jacqueline Lovell (Lolita 2000), Mel Johnson Jr (Total Recall), Rhonda Griffin (The Creeps), Jerry O'Donnell (Mad Men), Tracie May.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Superjé 02/10/2015 18:48

C'était vraiment pour l'hygiène que je te demandais ça. Parce qu'apparemment ça t'inspire pas des masses (j'peux comprendre).


(et j'ai jamais foutu les pieds dans le Var)

Toxic 02/10/2015 19:34

Ne me dis pas que t'as jamais foutu les pieds dans un album de Gai-Luron quand même.

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur