Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 11:06

Eh ben le voilà le film avec lequel j'aurais dû relancer le site le mois dernier ! Attention hein je ne dis pas que c'est bien, mais admettez qu'une comédie d'horreur à petit budget pour le marché du DVD, avec des zombies et des catcheurs, c'est tellement Ciné Discount, ça aurait été parfait pour reprendre nos marques après un an d'inactivité.

Monster Brawl est une variation autour d'une idée exploitée par le cinéma depuis les années 40 : réunir plein de monstres connus et libres de droits en un seul film. Ce coup-ci, c'est pour un tournoi de catch qui va opposer 8 créatures, un loup-garou, une momie, une vampire, etc, dans des matchs à mort, parce que les promoteurs ne se rendent pas compte qu'à moyen terme c'est un peu contre-productif de tuer ses vedettes. Il n'y a pas à proprement parler d'intrigue, c'est une succession de matchs entrecoupée d'interventions des commentateurs et de Jimmy Hart (l'ancien manager d'Hulk Hogan entre autres), et de petites saynètes qui présentent les combattants. On voit ainsi la créature du marais dans son bayou, ou le zombie dans le placard qui représente la base militaire où il a été créé.

Le film pourrait être un numéro spécial Halloween d'une émission de catch, mais écrit par un fan qui n'aurait réfléchi que de façon assez superficielle aux mécanismes qui font que ce genre de spectacle fonctionne. Ou un non-fan qui n'aurait pas lu Roland Barthes. Les participants n'ont pas vraiment de personnalité, pas de motivation particulière pour venir se battre, il n'y a pas de gentils et de méchants. Apparemment les auteurs considèrent que voir un cyclope et une sorcière se coller des pains est une attraction suffisante en soi. Mais comme les monstres se battent simplement comme des catcheurs en costumes, à l'exception de quelques "coups spéciaux" surnaturels, on reste vraiment sur sa faim. Je ne sais pas ce que valent RJ City, Rico Montana ou Courtney Rush sur un ring quand ils ne sont pas handicapés par un déguisement et du maquillage, mais ici ils se limitent à quelques mouvements basiques qui ne donnent pas des matchs très spectaculaires et originaux. Un coup de la corde à linge par-ci, un enfourchement par-là, on peut voir mieux toutes les semaines sur RTL9.

De temps en temps, le réalisateur se rappelle que ses personnages sont des monstres
et pas seulement des catcheurs d'une petite promotion de l'Ontario, et il y a une attaque magique...

...mais dans l'ensemble les matchs se limitent à des échanges de coups et prises banals.

C'est un film indépendant à petit budget qui ne se prend pas au sérieux, donc je me sentirais un peu con de le décortiquer pour m'acharner dessus pendant 15 paragraphes. Mais bon, voilà, j'ai quand même eu l'impression que l'auteur ne s'est vraiment pas trop foulé sous prétexte que tout ça c'est juste pour rigoler sans se prendre la tête, et que ses efforts se sont concentrés sur le recrutement de quelques acteurs un peu connus et d'une boîte d'effets spéciaux au rapport qualité-prix honnête. Lance Henriksen, Dave Foley, Kevin Nash et Jimmy Hart n'ont probablement pas passé plus d'un après-midi chacun en studio pour boucler leurs prestations en mode pilote automatique, mais c'était suffisant pour mettre leurs noms sur la jaquette et trouver un distributeur. Le film étant vendu d'avance grâce à ça, pourquoi se faire chier à essayer de faire quelque chose de chouette ? Surtout quand on a l'excuse du "bah en même temps, des monstres qui font du catch, tu t'attendais à du Shakespeare ?"

Entouré de filles en bikini qu'on a mises sur la jaquette parce que ça fait vendre
mais qui ne sont créditées au générique qu'en tant que figurantes,
Jimmy Hart s'auto-imite sans grande conviction...

...tandis que Dave Foley, contraint depuis des années de jouer dans n'importe quoi
pour payer ses dettes et éviter la prison, lit très visiblement ses répliques sur des cartons.

Alors voilà, c'est très paresseux et vraiment pas passionnant à suivre faute d'histoire et de bons personnages, même si c'est pas foncièrement détestable. En fait ce qui est un peu agaçant c'est de se dire que mine de rien il y avait peut-être de quoi faire quelque chose d'amusant et pas trop honteux mais que le type à la tête de tout ça n'avait pas envie de s'en donner la peine, ou pas les compétences pour savoir bien utiliser ce qu'il avait sous la main. Et au bout du compte, ça ne fonctionne ni en tant que film d'horreur ni en tant que comédie, et même pas en tant que petit divertissement sympa pour fan de catch.

 

-----------------------------------
Monster Brawl (2011), écrit et réalisé par Jesse Thomas Cook (Scarce). Avec Dave Foley (NewsRadio), Art Hindle (Chromosome 3), Robert "Kurrgan" Maillet (300), Jason David Brown (Septic Man), Kevin Nash (Magic Mike), Jimmy Hart (Caraïbes Offshore), la voix de Lance Henriksen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Superjer 06/02/2017 12:07

Ca parle de Bartes dans CD maintenant, ça s'intellectualise et se boboïse ici.... On est loin de l'époque où Charles Band était la référence sur ce blog :(

Toxic 17/02/2017 14:44

Ce qui est bien avec Barthes c'est qu'il suffit de lire 2-3 chapitres de Mythologies pour avoir de quoi se donner l'air intelligent sur des sujets comme le catch ou les portraits d'acteurs.

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur