Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 07:42

Alien InvadersJ'avais acheté le calamiteux Alien Armageddon en pensant à tort qu'il s'agissait de la version bas-de-gamme de Cowboys et Envahisseurs. Je n'aurais pas deviné que c'était en fait sous la hideuse jaquette d'Alien Invaders que je la trouverais. Les producteurs de ce modeste téléfilm, qui en général apparaît en période de soldes quand les supermarchés n'ont pas envie de faire de vraies promotions sur les DVDs et se contentent, à la place, de remplir des bacs de tonnes d'obscures merdouilles à 1€, ont dû le mettre en chantier dès qu'ils ont vu qu'Universal allait adapter le comics de Scott Rosenberg, et au bout du compte leur version d'une invasion extraterrestre au Far West est sortie des années avant celle de Jon Favreau.

L'histoire se déroule à la fin du 19ème siècle dans une petite ville minière du Colorado. La découverte de pechblende a attiré des créatures d'une autre planète qui se mettent à massacrer la population locale pour pouvoir bouffer leur uranium tranquilles. Sam, un desperado dont la pendaison a été interrompue par l'attaque des monstres, va se retrouver à la tête d'un petit groupe de survivants qui vont tenter de se débarrasser des aliens, mais quelques malheureux revolvers et carabines semblent bien dérisoires face à ces insectes géants venus de l'espace. Le seul espoir pour Sam et ses compagnons d'infortune : découvrir le point faible des bestioles, et trouver de la dynamite pour les détruire.

Modeste production canadienne écrite par le scénariste de la série True Justice et tournée en Roumanie par le fils de Don Siegel, Alien Invaders aurait pu être un nanar rigolo mais n'est, hélas, qu'un mauvais téléfilm de plus. L'éditeur Zylo, fidèle à lui-même, ne propose que la VF sur le disque, mais soyez rassurés, vous ne raterez pas de grandes performances d'acteurs, puisqu'hormis James Marsters (Spike de Buffy contre les vampires) en héros, il n'y a que d'illustres inconnus au générique et qu'aucun ne semble promis à une grande carrière. Les limites du budget se font vite sentir, la majeure partie de l'intrigue se déroule sur deux décors, tous les figurants et la plupart des seconds rôles disparaissent au bout de vingt minutes, il y a rarement plus d'un monstre à la fois à l'écran. Tout est assez médiocre, l'histoire, les dialogues, les effets spéciaux, mais rien n'est jamais assez ridicule pour être drôle. Le réalisateur savait qu'il n'avait pas grand'chose à montrer et a préféré jouer la prudence plutôt que de risquer de passer pour un émule d'Ed Wood. Résultat, on passe beaucoup de temps à regarder se chamailler cinq personnes réfugiées dans une baraque parce que ça ne coûte pas cher à mettre en boîte. Régulièrement, ils font une sortie, tirent sur une bébête, mais malgré leur design, ne vous attendez pas à un Starship Troopers sauce western, c'est plutôt du genre bavard et mou.


Alien Invaders 01Comme souvent dans ce genre de téléfilm, les images de synthèse
ne sont même pas spécialement minables, mais les créatures se contentent de
se déplacer dans le décor
sans jamais interagir directement avec rien ni personne.


Reconnaissons qu'un effort a été fait pour donner aux personnages principaux un minimum d'épaisseur, ou en tout cas de créer entre eux des liens qui font que leurs motivations vont au-delà du simple "évitons de se faire tuer par les extra-terrestres", de quoi leur donner des sujets de conversation pour meubler les 80 minutes de film. Le héros n'est pas qu'un bandit, c'est un ancien officier de l'armée, le genre qui ne laisse jamais un de ses hommes sur le carreau. Il sauve la vie du shérif qui voulait le pendre. L'infirmière n'est autre que son ex, qui lui en veut à mort de l'avoir abandonnée, mais est toujours amoureuse. Il y a une chasseuse de primes qui se le taperait bien, mais a quand même l'intention de le re-livrer aux autorités s'ils s'en sortent. Ca n'en fait pas une histoire passionnante, mais ça évite de s'endormir complètement.


Alien Invaders 02On ne le devinerait pas en voyant la jaquette, mais l'essentiel du film ressemble à ça.


Mais en définitive donc c'est quand même un petit navet con. Il n'y a pas beaucoup d'action, pas vraiment de suspense, ça ne fait pas peur, et ça ne fait pas assez "série Z" pour faire marrer un nanardeur. Ca peut à la rigueur avoir un minimum d'intérêt pour une fan inconditionnelle de James Marsters, encore raisonnablement beau gosse à cinquante piges, mais pour quelqu'un qui cherche juste un truc bidon devant lequel comater un dimanche après-midi pluvieux/lendemain de cuite, on trouve le même genre de chose gratuitement tous les jours sur la TNT. En DVD, même à 1€ c'était déjà 1€ de trop.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Science-fiction
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur