Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 07:52

Almighty ThorComme les plus perspicaces d'entre vous l'auront immédiatement deviné, Almighty Thor a été produit par The Asylum pour tenter de grapiller quelques miettes du succès de Thor, l'adaptation ciné de la BD de Marvel, et remplir la grille des programmes de la chaîne Syfy. A force, on sait exactement à quoi s'attendre face à ce genre de téléfilm : acteurs vieillissants et/ou à la carrière moribonde (Richard "y a 25 ans j'étais le nouveau Johnny Depp" Grieco, Patricia Velasquez...) ou inconnus semi-amateurs, intrigue débile, effets spéciaux risibles, courses-poursuites autour des locaux de la boîte de prod en guise de scènes d'action, de grandes chances pour que ce soit de la grosse daube complètement sans intérêt, un maigre espoir que ce soit un petit peu rigolo tellement c'est nul. Et à la fin, pour moi, une envie de créer sur le modèle des Alcooliques Anonymes quelque chose comme les Acheteurs de DVDs pourris Anonymes, pour aider à décrocher (et à économiser, du coup). On se réunirait pour se féliciter d'avoir tenu six mois sans acheter de nouvelle comédie de zombies, on aurait un parrain qu'on pourrait appeler dans les moments de crise, pour éviter une rechute face à un Uwe Boll à 3€. Idée à creuser.

Almighty Thor démarre au royaume légendaire d'Asgard où le démon Loki... oui parce qu'il faut savoir que pour Hollywood, toutes les mythologies du monde sont simplement des variantes du christianisme avec des casques à cornes ou des chevaux ailés, donc il faut forcément qu'un des dieux soit l'équivalent du Diable, comme Hadès dans Le Choc des Titans ou Percy Jackson... le démon Loki, donc, cherche à s'emparer du "Marteau d'Invincibilité" du roi des dieux, Odin, afin de détruire l'Arbre de Vie et ainsi de déclencher l'apocalypse. Blessé à mort par son rival, Odin confie à son fils Thor la garde du marteau magique, et avec l'aide de la guerrière Jarnsaxa, l'intrépide jeune dieu de la foudre s'enfuit sur Terre, et plus précisément à Los Angeles au 21ème siècle. Mais Loki et les créatures monstrueuses qu'il invoque parviennent à le suivre et sèment la panique en ville. La puissance de Thor sera-t-elle suffisante pour l'arrêter ?
Trouvera-t-il la force morale de résister aux ruses de Loki et d'apprendre à écouter les conseils de la sage Jarnsaxa au lieu de foncer tête baissée ? Ou bien devra-t-il céder le marteau pour que cessent les tueries et que s'accomplisse la prophétie qui prédisait l'avènement de Loki comme maître d'un nouveau monde ?


Almighty Thor 01Costumes et accessoires de pacotille, décors hideux, premier rôle tenu par un mannequin à l'air benêt
qui n'avait que de la figuration muette avant... Même pour The Asylum tout est super bas-de-gamme.


Chaque fois qu'on pense avoir vu ce qu'Asylum pouvait faire de pire, on tombe sur un nouveau film qui montre qu'ils peuvent toujours creuser plus bas. Celui-ci donne l'impression d'avoir été tourné en un weekend avec le budget d'un porno et la moitié d'un scénario. Je ne sais même pas si le fait de propulser Thor dans le monde réel d'aujourd'hui est lié à une volonté de singer le film de Kenneth Branagh ou s'il a simplement été dicté par la nécessité de ne dépenser que le strict minimum en décors et costumes (peut-être comme Berserkers). L'essentiel des 88 minutes se joue avec seulement trois acteurs sur un parking, dans quelques tronçons de mornes ruelles (où l'on voit parfois des passants gênés essayer de se ranger sur le côté après avoir aperçu la caméra) et la pièce de stockage des accessoires du studio. Après un prologue dans un affreux monde simili-viking en images de synthèse moisies (qui est l'occasion de voir le catcheur Kevin Nash en dieu nordique tatoué comme un biker), la même séquence se répète en boucle pendant la dernière heure de film : 1) Thor et Jarnsaxa se chamaillent dans leur "sanctuaire" (un petite pièce remplie d'armes à feu) pour savoir s'il vaut mieux sortir affronter Loki ou rester à l'abri et s'entraîner au combat, 2) Loki arpente une rue avec un rictus mauvais aux lèvres, 3) Thor finit par sortir contre l'avis de sa baby-sitter, ils se chamaillent pour savoir s'il vaut mieux retourner à l'abri et s'entraîner au combat ou rester dehors pour affronter Loki, et 4) finalement il y a un petit peu de baston, Thor bat en retraite et on en revient à l'étape 1. Comme les dialogues sont nuls, j'aime autant vous dire que c'est passionnant.


Almighty Thor 02La pauvre Patricia Velasquez se donne du mal, mais son âge très avancé de 40 ans
lui interdira d'embrasser le héros parce qu'il faut pas déconner quand même.


Parfois, pour meubler un peu, il y a quelques monstres ratés, même pas au niveau de ceux d'autres productions Asylum, une dizaine de figurants (toujours les mêmes) qui courent dans tous les sens, ou bien des scènes de destruction probablement empruntées à divers films-catastrophe du studio. Ed Wood aurait sans doute été fier de cette façon de faire du cinéma sans argent, en quasi-amateur (on sent que le réalisateur fait carrière grâce à son père, le nanardeur Fred Olen Ray), en piquant des bouts de films ailleurs, en tournant ce qu'on peut quand on peut et en essayant d'assembler une histoire autour de ce qu'on a pu mettre en boîte au risque qu'elle ne tienne pas vraiment debout. Mais Almighty Thor n'offre jamais de moments de comique involontaire aussi drôles que ceux d'un Plan 9 From Outer Space. Son côté pitoyable revêt parfois quelque chose d'amusant, c'est vrai, mais dans l'ensemble c'est surtout un film très ennuyeux et très laid. L'original n'était certes pas fameux, la copie n'a qu'un intérêt plus que limité pour les nanarophiles les plus hardis, et aucun pour le commun des mortels. Vivement que ça existe, les Acheteurs de DVDs pourris Anonymes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Action
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur