Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 08:07

Android InsurrectionQuand j'ai démarré ce blog il y a 5 ans, j'avais dans l'idée de chroniquer avant tout des machins obscurs du genre qu'on ne trouve que chez les déstockeurs, ou dans les bazars pour pauvres, ou encore au fond des bacs à 1€ des supermarchés en période de soldes (genre, Kickboxing Angels ou Death Games). Parce qu'il y a déjà assez de sites et blogs pour parler des vrais films. Mais j'avoue, j'ai vite déraillé vers des choses un peu moins confidentielles. Et régulièrement je me dis que si c'est pour écrire sur des superproductions hollywoodiennes, des films d'horreur que tout le monde a vus ou des mélos pour ta maman, Ciné Discount ne sert à rien (et pourtant, j'aime beaucoup ta maman) et que ce serait bien d'essayer d'en revenir à mon idée de départ, et je retente un films méconnu, oublié, sans grade. Alors des fois c'est cool parce que je déterre quelque chose d'insolite qui vaut le coup d'oeil comme Cercle de Fer. Mais d'autres, malheureusement, je tombe sur un machin qui me rappelle pourquoi je m'étais détourné de ma mission d'origine : parce que certains éditeurs n'ont vraiment aucune honte et que la vie est trop courte pour perdre son temps à regarder n'importe quoi.

Android Insurrection est une ouatmillième variation sur le thème des intelligences artificelles et des robots qui se révoltent contre leurs créateurs humains. En 2532, sur une Terre ravagée par des siècles de guerre entre humains et machines, un commando de spécialistes de la chasse aux cyborgs est envoyé derrière les lignes ennemies pour récupérer un prototype de robot encore plus dangereux que ses petits camarades, mais une fois sur place les choses ne se passent pas comme prévu blablablablabla on s'en fout, les auteurs aussi (et figurez-vous qu'ils s'y sont mis à six pourtant), concrètement c'est juste l'histoire d'un groupe d'acteurs amateurs qui improvisent une espèce de sous-Aliens avec des robots pendant une heure.


Android Insurrection 02Le design des machines tueuses évoque les mauvaises imitations de jouets Transformers
qu'on trouvait pour quelques francs dans les solderies des années 80.


 Il y a quelques mois j'avais reçu un spam m'invitant à faire un don et/ou de la pub à un de ces projets de long métrage mis sur pied par un ingénieur son ou une costumière comptant sur un de ces sites spécialisés dans ce genre d'escroquerie pour faire financer leur hobby par des inconnus en échange de la promesse d'un nom au générique ou d'un poster dédicacé. A chaque fois, en plus de vanter leur connaissance des classiques du genre auquel ils s'attaquent, ils promettent un résultat "de qualité professionnelle". C'est ça les aspirants cinéastes d'aujourd'hui : ils peuvent pas mettre en avant un vrai talent artistique, ou de bonnes idées d'histoire et de mise en scène, alors à la place ils t'expliquent qu'avec suffisamment d'argent, ils pourront se payer le même matériel qui sert à faire les vrais films et que leur produit aura, du coup, l'air d'un vrai lui aussi, et ils arborent leur statut de fan comme une garantie qu'ils savent ce qu'ils font (notez d'ailleurs que sur ce dernier point, certains vrais réalisateurs font la même chose : tous ces abrutis qui t'assurent que leur nouveau Batman, Star Wars ou Vendredi 13 sera trop génial parce que ils "adorent" et "respectent" l'oeuvre d'origine). Je suppose que 9 sur 10 finissent aux oubliettes après un mot d'excuses pour dire "désolés, finalement on a manqué d'argent et de temps et donc on finira jamais le film mais merci d'avoir participé à cette belle aventure !", mais Android Insurrection est vraisemblablement un projet de ce genre qui aurait, hélas, été mené à terme.


Android Insurrection 01

Pourquoi recruter de vrais acteurs qui auraient du talent ou du charisme
quand on peut simplement faire tourner les copains de l'équipe de paintball ?


En tout cas c'est clairement du bricolé entre amis avec les moyens du bord, genre, tiens mon patron est d'accord pour qu'on tourne dans les bureaux de ma boîte dimanche, tiens j'ai un copain mécanicien qui nous prête son garage si on veut y filmer quelques scènes, tiens je connais le gérant d'un Laser Game qui nous laisserait l'utiliser comme décor aux heures de fermeture, tiens la production du vrai film sur lequel je bosse comme technicien veut bien me laisser emprunter quelques-unes de leurs armes factices ce weekend. Et aussi, clairement conçu par des gens qui pensent que repomper toutes ses idées ailleurs constitue un bel hommage à ses idoles et/ou un clin d'oeil sympa aux fans, plutôt que le reflet d'un manque flagrant de créativité. Pourquoi se faire chier à inventer quoi que ce soit quand on peut simplement réutiliser les noms et les idées de Battlestar Galactica ou Terminator, après tout, hein ? C'est d'ailleurs typique, une fois de plus, de ce genre de réalisation, ce côté "ce rebondissement apporte rien à mon histoire MAIS je l'ai déjà vu dans un vrai film de professionnel alors je vais m'en servir moi aussi, ça fera professionnel".


Android Insurrection 03Vraiment difficile de choisir ce qu'il y a de plus convaincant entre les acteurs et les effets spéciaux.


La pauvre bribe d'intrigue n'est ainsi qu'une accumulation incohérente d' "emprunts" et de clichés, et visiblement aussi bien les protagonistes que les scénaristes s'en foutent de toutes façons. Tout est traité comme un non-événement, la mort d'un personnage, la révélation que l'héroïne qui déteste les robots est elle-même un cyborg sans le savoir, on ne s'attarde sur rien parce que c'est tellement plus passionnant de continuer à faire tourner les survivants en rond dans les 3 mêmes morceaux de décor pour y affronter la même image de synthèse pourrave. Remarquez c'est peut-être mieux, vu le talent des acteurs, s'il avait fallu qu'ils essaient de restituer des émotions comme la tristesse ou la stupéfaction au lieu de simplement jouer le militaire bourru vénèr tout du long, j'ose à peine imaginer le désastre.


Android Insurrection 04Les mêmes lieux sont recyclés en boucle, parfois avec un filtre de couleur différent pour faire illusion.


Tant de bêtise, d'incompétence et d'indigence font qu'un amateur de nanars pourra être intéressé d'y jeter un oeil. Il y a des moments qui provoquent cette forme de consternation incrédule qui finit par pousser à sourire. Comme lorsque l'on voit que l'entrée de la base secrète des androïdes est annoncée par une feuille A4 scotchée à une porte, un détail qui nous plonge vraiment dans le 26ème siècle. Ou quand les derniers survivants évacuent la base parce que "l'armée va atomiser toute la planète", le dialoguiste ayant oublié que l'action se passait sur Terre. Il y a aussi l'épilogue absurde, où un personnage joué par la productrice du film avec des lunettes de natation parce que ça fait futuriste reçoit un message du chef des robots (qui a été détruit lors de l'atomisation susmentionnée) qui passe 10 minutes à expliquer qu'il est devenu le maître du monde et que les humains vont devoir vivre selon ses règles, qui sert à rien si ce n'est à éviter que le film ne dure qu'une heure.


Android Insurrection 05Apparemment les robots du futur sont collectionneurs de véhicules anciens,
ou alors c'est que la technologie automobile ne va pas évoluer en 500 ans.


C'est vraiment l'un des trucs les plus affligeants que j'ai vus en bientôt 5 ans de blogage, ça ferait passer quelque chose comme Star Cruiser pour un vrai film et les couillonnades de chez Asylum pour des productions hollywoodiennes de luxe. Ca n'a même pas l'espèce de folie qui habite les réalisations de Neil Johnson. Même si vous êtes fasciné par les séries Z, je vous accorde que celle-ci apporte au moins la satisfaction d'avoir déniché un spécimen pas encore répertorié par Nanarland mais je préfère vous prévenir qu'elle est tellement répétitive et dépourvue d'imagination que vous risquez de vous ennuyer plus souvent que de vous marrer devant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Science-fiction
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur