Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 09:30

Attack ForceBon ben voilà les enfants, le mois de l'horreur est fini alors on va peut-être se décider à repasser à autre chose. Pour que la transition se fasse en douceur je me suis fait le compagnon d'emballage de Against the Dark, une autre production à petit budget tournée en Roumanie aux heures les plus sombres de la carrière de Steven Seagal, sortie directement en DVD sous une jaquette avec sa tronche rajeunie photoshoppée sur le corps de quelqu'un d'autre.

Seagal joue, comme souvent, un gros bonnet des forces spéciales. Cette fois, il est envoyé à Paris (en France) (en Europe) (je précise parce que le film nous le précise aussi en toutes lettres après avoir montré un plan de la tour Eiffel) pour y entraîner trois jeunes soldats. Le soir même de son arrivée, les troufions sont sauvagement massacrés par une pute draguée en boîte. En constatant le triple meurtre, Steven sait que le coupable est forcément un boucher d'élite car "ces hommes étaient parfaitement entraînés" (les hommes qu'il était venu entraîner mais qui sont morts avant l'entraînement). Il se lance alors à sa recherche avec son adjoint, qui découvre que le patron du bar à putes visité par les victimes est également un génie de la biochimie (normal) financé par la mafia russe (évidemment) pour commettre des actes de terrorisme (tant qu'à faire) à l'aide d'une drogue de son invention, transformant n'importe quel quidam en machine à tuer. Heureusement, l'ancienne collègue du méchant est également une ex de Steven (ben voyons) entraînée par les forces spéciales (en plus d'être elle aussi une biochimiste géniale) et au mépris de sa hiérarchie, elle va aider son ancien mentor à déjouer le complot.


Attack Force 04

Les amoureux d'architecture baroque française (européenne) reconnaîtront sans peine
la cathédrale de Bastia, une ruine aux murs en carton-pâte, remplie de statues en polystyrène.

 

Attack Force partage beaucoup des défauts d'Against the Dark : palette de couleurs tristounette pour anonymiser la ville d'Europe de l'Est qui sert de décor, acteurs sans charisme, seconds rôles féminins tenus par des mannequins roumaines mal post-synchronisées, pas assez d'action, pas assez de Steven Seagal. La grosse différence, c'est que cette fois, s'il est absent d'une si grande partie du film, c'est pas parce qu'il n'en avait rien à battre (après tout, il est ici co-scénariste !), c'est parce que les producteurs ont charcuté sans son accord ce qui avait été tourné par le réalisateur principal (Michael Keusch, Autoroute Racer, un habitué du bac à 3€) et ajouté de nouvelles scènes mises en boîte par un autre et sans Seagal pour transformer ce qui aurait dû être un film de SF avec Seagal arrêtant une invasion extraterrestre en plus classique film de Seagal cassant la tronche à des terroristes slaves. Le résultat n'a ni queue ni tête, la moitié des dialogues de la vedette a été re-doublée par un imitateur pas doué, les personnages secondaires passent leur temps à s'expliquer entre eux une intrigue confuse et absurde pour tenter vainement de donner un sens à ce qu'on voit, le montage est horrible, les faux raccords sont flagrants, la fin est super abrupte, tout ça donnant un résultat qui ressemble à un "2-en-1" chinois.


Attack Force 02Dans beaucoup de scènes, le protagoniste est interprété par un Hummer
et un doubleur enroué plutôt que par Steven Seagal.

Du coup, c'est encore plus foireux qu'Against the Dark, mais c'est finalement plus intéressant à regarder pour peu qu'on soit féru de nanar, parce que forcément, c'est tellement crétin que c'est drôle. Déjà, pour le public français, la représentation de notre pays est assez goleri. Ce n'est pas la "France hollywoodienne" où toutes les fenêtres donnent sur la tour Eiffel et où il y a toujours un petit air d'accordéon pour sonoriser les terrasses de cafés typiques, non, c'est une France où toutes les voitures sont immatriculées dans le 53, où un pont suspendu traverse la Seine à deux pas du Sacré Coeur, où on peut faire Paris-Bastia en voiture en prenant l'A88. Non mais si je vous assure, c'est parce que Bastia n'est pas en Corse comme on le croyait, c'est "un petit village dans la banlieue de Bordeaux". Et alors qu'aux Etats-Unis les flics n'hésitent pas à déclamer "POLICE DE NEW YORK, lâchez cette arme !", dans cette France d'Attack Force les flics se contentent modestement de se présenter comme "inspecteur Lambert, police locale." Et tant qu'on parle de tout ça, surtout si vous décidez de le regarder, voyez-le en VO, histoire de profiter non seulement des changements de voix du héros, mais aussi des délicieux faux accents français employés par ceux qui doublent en anglais les acteurs roumains.


Attack Force 01Les uniformes de la police française locale sont criants de vérité.

 

Le reste est drôle aussi parce que ça n'est pas un vrai film, c'est un assemblage maladroit de bouts d'histoires qui ne vont pas ensemble, complètement incohérent et insensé, rythmé n'importe comment. Les terroristes n'expliquent jamais les motivations derrière leurs actes et ne formulent jamais d'exigences pour ne pas mettre leur plan à exécution. Les gens du labo où travaillait le chimiste ne trouvent rien de mieux, pour étouffer toute l'affaire, que d'essayer de se débarrasser du mec qui tente justement d'empêcher la catastrophe de se produire. Le même personnage est tantôt un salaud sans scrupules et tantôt un noble allié sans aucune justification à ce revirement. Seagal flingue froidement de simples civils dont le seul tort est d'avoir été contaminés à leur insu par la drogue du chimiste/roi de la nuit parisienne. Bon enfin ça ne sert à rien d'essayer de faire la liste exhaustive de tout ce qui ne tient pas debout (rien ne tient debout), mais il y a une telle accumulation d'énormités que ça en devient admirable d'audace. Les mecs, ils ont pas osé sortir le film d'origine, mais ils ont osé commercialiser ce foutage de gueule monumental. Dans le cinéma occidental moderne, c'est quand même rare de voir un truc pareil, une espèce de "film-Frankenstein", un mort-vivant fabriqué avec des morceaux de cadavres dépareillés.


Attack Force 03Faute d'origine extraterrestre comme il était prévu dans le scénario original,
on ne saura jamais pourquoi les méchants russes se battent avec des armes blanches bizarroïdes.

Alors évidemment ça reste un produit à réserver aux nanardeurs avertis, parce que c'est quand même un film souvent léthargique et uniquement divertissant par son aspect aberrant. C'est rigoureusement impossible à apprécier au premier degré faute d'une véritable histoire à suivre ou d'une action plus trépidante. Je ne peux décemment pas le conseiller à des gens qui seraient incapables de visionner Devil Story en entier, par exemple. C'est plus un sujet d'études pour érudits en matière de cinéma de fond de poubelle qu'autre chose. Si votre amour de la série Z confine au masochisme, alors oui, ayez donc la curiosité de vous l'infliger. Mais sinon, vraiment, c'est pas grave, passez votre chemin, personne ne vous en voudra.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Action
commenter cet article

commentaires

Artemis 02/11/2012 14:56


Ah ouais quand même! J'ai comme une envie soudaine d'enfiler moi aussi un costume Steven-Seagal et d'aller braquer une banque...ou réclamer des bonbons aux voisins, j'hésite encore...

Toxic 02/11/2012 16:48



Si t'arrives à décolorer un masque
bleu d'Avatar, tu obtiens un masque de Steven Seagal, c'est magique.



Artemis 02/11/2012 14:23


Mais ça a l'air gé-nial!!! Pis j'aime beaucoup le... mec de la jaquette, qui a l'air de porter un masque en caoutchouc de Steven Seagal :-D

Toxic 02/11/2012 14:39



Ya de ça oui ! Les meilleures dans ce genre-là c'est les jaquettes de L'Affaire CIA et Urban Justice.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur