Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 08:18

Bad SantaN'ayant eu envie ni de me farcir des comédies familiales douteuses comme Voisin contre voisin ou Un Noël de folie, ni de payer à prix d'or d'obscurs films d'horreur pas ou peu distribués en France comme Don't Open Till Christmas, et ayant oublié d'acheter Noël chez les Muppets et Le Drôle de Noël de Scrooge en temps et en heure, je n'ai pas grand'chose à vous proposer comme sélection de Noël cette année. Heureusement, c'est du bon.

Ecrit par les scénaristes du sympathique I Love You Phillip Morris, supposément retouché par les frères Coen, et réalisé par Terry Zwigoff, cinéaste à la carrière plutôt discrète et surtout connu pour son très bon documentaire sur Robert Crumb, Bad Santa (aucun rapport avec Very Bad Santa) est une comédie noire un peu policière sur un trio de voleurs spécialisés dans le cambriolages de grands magasins à chaque nuit de Noël. Leur mode opératoire, plutôt audacieux, consiste pour deux d'entre eux à se faire embaucher comme Père Noël et lutin tandis que la dernière se fait passer pour une cliente, pour mieux étudier les lieux et s'y introduire au moment voulu. Leur prochain coup s'annonce plus risqué qu'à l'accoutumée : le responsable de la sécurité de la grande surface qu'ils visent est du genre soupçonneux, les flics commencent à flairer leur piste même s'ils changent d'état à chaque braquage, et surtout Willie, le Père Noël, dépressif et alcoolo, est en train de partir en couilles, de bitures en tentatives de suicide, et risque de ne plus être en état d'accomplir son devoir de perceur de coffres-forts. Mais c'est sa rencontre avec un drôle de gamin légèrement demeuré qui pourrait bien bouleverser le plus leurs plans de vol...


Bad Santa 02Même quand l'humour tape au-dessous de la ceinture, comme dans cette scène
ou les trois personnages principaux se boxent les roubignolles,
le film parvient à ne pas sombrer dans la comédie grasse pour mongolos.


En France, on est particulièrement bien placés pour savoir que le Père Noël est une ordure et que mettre un poivrot teigneux, grossier, libidineux, crasseux et détestant les enfants dans le costume rouge et blanc n'est pas vraiment un gag super novateur. C'est dire si on pouvait craindre un truc convenu et poussif, du genre que pondrait fièrement un Uwe Boll en étant persuadé d'être super irrévérencieux et choquant mais en n'étant au final que super beauf. Mais Billy Bob Thornton est vraiment drôle dans ce rôle de sale type à la dérive, gratuitement méchant, je-m'en-foutiste à l'extrême et totalement sans scrupules, qui parvient toujours à tomber plus bas chaque fois qu'on pense qu'il a touché le fond. Et le gamin qui lui donne la réplique est assez exceptionnel dans son rôle de victime consentante, de brave couillon désarmant de gentillesse, dont on n'arrive jamais vraiment à savoir s'il est complètement débile, simplement trop naïf et optimiste, ou s'il a pigé mine de rien que quand on n'était ni très malin ni très mignon, c'est en provoquant un mélange de pitié, d'incrédulité et d'agacement chez les adultes qu'on avait une petite chance d'en tirer ce qu'on voulait. A leurs côtés, le casting ne manque pas de seconds rôles de qualité, comme Tony Cox en complice irascible ou Bernie Mac en chef de la sécurité se prenant hyper au sérieux.


Bad Santa 01Billy Bob Thornton livre une performance savoureuse et mémorable,
tandis que le jeune Brett Kelly enfonce la plupart des enfants acteurs
dans un rôle particulièrement ingrat.


Les gags ne sont pas toujours hyper fins mais ça ne vire jamais au bas-du-front pour ados et ça tombe rarement à plat. Je crois que le secret de la réussite du film, outre ses acteurs, c'est de ne pas avoir cherché à faire de l'"anti-Noël", parce que ça peut devenir aussi vite laborieux que les films de Noël "gentils" deviennent gnangnan. Billy Bob Thornton en déchet humain qui n'hésite pas à cambrioler le pauvre gosse qui l'aide ou à payer les stripteaseuses avec des tickets de jeu à gratter gagnants de 5 dollars, c'est drôle, mais je ne suis pas sûr que le résultat aurait été si marrant si à la place ça avait été "Billy Bob Thornton passe 1h30 à répéter que Noël c'est une fête bidon qui existe que pour engraisser les commerçants". Mais du coup je sais que certains détracteurs de Bad Santa lui reprochent de sacrifier à la tradition de la rédemption de Noël, parce que vous avez des gens comme ça qui voudraient que tout se termine toujours mal au cinéma parce que sinon c'est trop grand public et commercial.


Bad Santa 03

Pas d'intervention surnaturelle qui changerait notre méchant père noël en petit ange :
même lorsqu'il finit par se laisser attendrir et essayer de devenir un homme meilleur,
le protagoniste reste un voleur, un ivrogne et un obsédé.


Ici donc non, sans trop vouloir vous révéler toute l'intrigue, disons que notre anti-héros finit par s'apercevoir que sa vie serait sans doute un peu moins de la merde si lui-même se comportait moins comme une merde, et met un peu d'eau dans son vin. Pour moi ça reste goleri parce que ça n'est pas une transformation radicale à la Fantômes en fête (que j'aime bien quand même, au passage) et que même en faisant un beau geste, le personnage parvient à rester l'escroc paresseux et égoïste qu'on connaît, mais voilà, je préfère vous prévenir que le film se contente de parodier le cliché du mauvais garçon que l'esprit de Noël pousse à essayer de se racheter, pas de le piétiner rageusement pour faire "subversif". Pour ma part je n'irai peut-être pas jusqu'à le considérer comme un classique incontournable de la saison, mais son humour vache reste suffisamment réjouissant pour en faire une bonne comédie noire tout à fait recommandable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Goleri
commenter cet article

commentaires

Superjé 25/12/2013 02:11


"et ayant oublié d'acheter Noël chez les Muppets" : c'est un tort !

Toxic 26/12/2013 13:15



Oui ben ça va, je suis occupé hein, j'ai un travail moi Monsieur !



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur