Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 08:33

Bangkok DangerousComme il n'y a pas que Jackie Chan et les ninjas en Orient, dans les années 90 comme tout le monde j'ai eu ma période John Woo et je me suis fait une petite série de Kitano, mais je dois avouer que ça fait une bonne dizaine d'années que j'ai un peu perdu de vue le cinéma asiatique. Bon, c'est vrai, je me suis fait les films chinois en costumes, vous savez le genre avec Zhang Ziyi suspendue à un câble, les couleurs à fond et des pétales de fleurs qui volent au ralenti, mais à part ça, je n'ai jamais vu un Johnnie To ou un Park Chan-wook par exemple. D'ailleurs si vous avez des conseils, rendez-vous utiles, balancez la sauce. Mais attention hein, pas une dissertation de 500 lignes, ça c'est mon boulot. Juste les titres des 2 meilleurs Johnnie To et des 2 meilleurs Park Chan-wook ça ira, merci. Bref, avant aujourd'hui je ne m'étais jamais fait un film des frères Pang non plus.

Pour rectifier ça, j'ai vu Bangkok Dangerous avvec Nicolas Cage. Pas forcément leur meilleur film si j'en crois son score sur Rotten Tomatoes (9%) mais facile à trouver, et vendu pas très cher (quand il n'est pas dans une offre TF1 Vidéo "3 DVDs = 15 €", il doit être à 10 €). C'est un remake de leur premier film mais si j'ai bien compris, cette adaptation ne partage avec la version thaï d'origine que le lieu de l'action et le nom des personnages, le reste divergeant assez fortement.

C'est une histoire de tueur à gages aussi froid qu'efficace qui se rend à Bangkok où un truand local a quatre gros contrats pour lui. On suit sa préparation, il recrute un jeune débrouillard pour lui servir de coursier, il étudie ses cibles, chronomètre les parcours à suivre pour les atteindre et s'enfuir. Puis il frappe, et comme c'est un professionnel méticuleux et sans états d'âmes, il réussit toujours ses coups. Evidemment, comme il faut quand même qu'il y ait de quoi faire un film, petit à petit, les grains de sable vont venir encrasser une machine bien rôdée : une petite inattention l'amène à se blesser, ce qui l'amène à rencontrer une jeune pharmacienne sourde-muette qui lui plaît et avec qui il commence à sortir ; son coursier se montre curieux et imprudent, drague le contact qui lui remet les missions et finit par découvrir la nature de son travail... Autant de dérèglements qui amènent notre tueur implacables à "fendre l'armure" tel Lionel Jospin en son temps. Et quand on se souvient du succès que ça a valu à Jospin, on comprend que la carrière de l'assassin ne tient plus qu'à un fil...


Bangkok Dangerous 02Le film se voulant plutôt réaliste, les exécutions sont du genre simple et sans fioriture,
pas de gadgets de science-fiction à la Mission Impossible ou d'acrobaties invraisemblables.


Comme j'ai toujours la flemme de créer une nouvelle catégorie "Polar", je l'ai mis en "Action", et la bande annonce et la jaquette nous le vendent effectivement comme un film d'action, mais même s'il y a régulièrement des pics de tension avec poursuites, cascades, explosions et fusillades, dans l'ensemble c'est un thriller plutôt calme (c'est sans doute antinomique mais passons) qui aime passer du temps à suivre son héros tandis qu'il tente maladroitement de nouer une relation avec une fille qui s'exprime qu'en langage des signes. Forcément, ça peut désarçonner ceux qui ont mis le disque dans le lecteur en espérant 90 minutes de simili-hongkongeries. Moi, en théorie, je n'ai rien contre. Ca donne des scènes qui paraîtront cucul-la-praline à certains mais que j'ai trouvées assez touchantes pour ma part. En fait j'irai jusqu'à dire qu'il y avait tout un autre film à faire là, comme un genre de Lost in Translation moins branché, Nicolas Cage qui jouerait juste un paumé désabusé en pleine crise de la quarantaine mais normal et pas tueur à gages, et qui pendant ses errances à Bangkok tomberait amoureux d'une femme plus jeune et sourde-muette et ils vivraient une belle histoire douce-amère pleine de mélancolie et de tendresse. Putain, faut que j'écrive ce scénar et que je l'envoie à son agent.


Bangkok Dangerous 05Les scènes romantiques ne sont pas insupportables,
mais pas toujours forcément bienvenues non plus.


Mais bon, Bangkok Dangerous n'est pas ce film-là. Ca reste un film de gangsters, dont les ruptures brutales de ton et de rythme ne sont pas toujours bienvenues. Il remplit un contrat. Il sort avec sa copine. Il remplit un autre contrat. Il ressort avec sa copine. Près d'une heure de film s'écoule ainsi sans que l'intrigue progresse beaucoup, avant qu'on comprenne vraiment vers quoi tout ça est en train d'aller. C'est assez lent, il y a des moments un peu redondants. Cage a en tout cinq missions dans le film, et on se tape les cinq. La première établit les méthodes et caractéristique de son personnage, la dernière est nécessaire à l'intrigue, mais entre les deux ça fait un peu remplissage par moments, même si l'une des exécutions amène à la poursuite qui sert de "morceau de bravoure" au film. Enfin cinq ça fait beaucoup quoi. Ca aurait fonctionné avec trois ou quatre je pense, parce que mine de rien, ça aussi ça finit par entraver le rythme.


Bangkok Dangerous 03Après l'avoir vu mémoriser en un clin d'oeil le visage de sa cible
puis brûler la photo pour ne pas laisser de trace avant ses premiers meurtres,
C'EST BON, MERCI, ON A COMPRIS, PAS LA PEINE DE LE REMONTRER QUATRE FOIS.


Je regrette également que le film nous ressorte sans génie les clichés du film de tueur à gages, ceux qu'on a déjà vus dans Léon, dans Crying Freeman, dans Hitman... Evidemment, le tueur a un code conduite draconien dont il nous énumère les règles, ne jamais ceci, toujours cela. Evidemment ça le déshumanise complètement mais évidemment, il va se lasser de cette vie de machine, rencontrer une fille et déroger à ses règles pour retrouver une part d'humanité voire gagner sa rédemption. Evidemment, ce changement d'habitudes va le mettre en danger de mort. Evidemment ses employeurs vont vouloir sa peau. Alors c'est sûr, comme on ne sait rien de la vraie vie des vrais assassins à louer, la tentation doit être grande, pour les scénaristes et réalisateurs, de copier sur ses petits camarades. Faute d'insuffler beaucoup d'originalité à tout ça, Bangkok Dangerous fait malheureusement très "déjà vu", et ne se montre même pas particulièrement habile dans sa façon de nous resservir ces lieux communs. L'évolution de la mentalité du personnage de Cage, par exemple, se fait par changements brusques pas toujours très crédibles.


Bangkok Dangerous 07Visuellement, il n'y a pas grand'chose de très spectaculaire, mais quelques séquences réussies quand même,
comme lorsque la caméra suit une balle de fusil tandis que le héros revoit tous ses meurtres dans sa tête.


Avec tout ça, vous aurez compris qu'on n'est pas en présence d'un très bon film. Néanmoins, je ne voudrais pas donner l'impression de l'avoir détesté, alors je voudrais quand même citer quelques points positifs : Nicolas Cage, coutumier du sur-surjeu, parvient à rester sobre de bout en bout ; les scènes d'action ne sont pas filmées à la caméra tremblante placée à ras de la gueule des acteurs ; le DVD est classé "Tous publics" et pourtant, on n'est pas dans du produit aseptisé, quand les personnages ont recours à la violence, c'est brutal et sanglant ; il y a une fin alternative plus "hollywoodienne" dans les (maigres) bonus et c'est bien qu'ils aient eu les couilles de la laisser de côté pour préférer quelque chose de plus plausible. Ca reste peu pour se consoler au sein d'un film pas franchement passionnant et assez banal. Alors disons que si ça passe à la télé un soir où il n'y a vraiment rien de bien, pourquoi pas, vous pourrez somnoler devant en attendant la scène de la poursuite au marché flottant, mais ça n'est vraiment pas la peine d'acheter le DVD.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Action
commenter cet article

commentaires

Snowman 20/09/2010 13:22



De Johnnie To je conseille P.T.U qui est vraiment pas mal (surtout si comme moi on aime les villes comme Hong Kong la nuit -mais déserte ce qui est encore plus impressionnant-) en dépit
d'un dénouement à la limite du foutage de gueule, Fulltime Killer est très moyen voire même mauvais. C'est malheureusement les seuls To que j'ai vu.


Park Chan Wok, les classiques Sympathy For Mr Vengeance et Old Boy (Lady Vengeance est un peu zarbi, je l'ai trouvé même un peu chiant).


Sinon j'ai jamais prêté attention aux frère Pang, leur filmo étant assez louche et sont réputés pour être de beaux opportunistes un peu flemmards.



Toxic 20/09/2010 14:22



Merci, je note, je dois pouvoir choper Old Boy facilement donc je commencerai par ça. Pour Johnnie To, j'ai vu Heroic Trio à 10 € au kiosque à journaux aujourd'hui donc vu que
l'affiche (Michelle Yeoh, Maggie Cheung...) est tentante je vais peut-être me le prendre.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur