Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 07:55

blackIl y a un mois, Morsay lâchait enfin sa Vengeance sur le monde après quelques dizaines de vidéos promotionnelles sur le net annonçant sa sortie, sa censure, sa sélection aux Césars et aux Oscars et son triomphe au box office. J'ai l'impression que ça a a été un énorme succès du téléchargement illégal à l'époque mais que l'engouement est retombé très vite une fois que les moqueurs qui l'attendaient avec impatience ont eu fini de rire. Ca s'est pas transformé en gros phénomène, on est déjà passé à autre chose. Un des rares lecteurs de Ciné Discount se donnant la peine d'intervenir dans les commentaires m'avait suggéré d'en faire une chronique ici mais finalement, quitte à parler d'un film de rappeur j'ai préféré me pencher sur Black avec MC Jean Gab'1, un autre rappeur qui, comme Morsay, vivote par le "clash" sur internet. Si certains d'entre vous ont du mal à le situer, c'est celui qui avait fait pas mal parler de lui avec J't'emmerde il y a quasiment dix ans (eh oui déjà...) et qui entendait se distinguer de ses petits camarades en utilisant un vocabulaire plus "tontons flingueurs" que caillera. Avec ses épaules de bodybuilder et sa grande gueule, la transition au cinéma pouvait paraître naturelle, mais Black a fait un bon gros bide et on ne l'a plus revu dans un premier rôle depuis.

C'est l'histoire d'un braqueur seulement connu sous le surnom de "Black", et dont le dernier coup a lamentablement foiré, provoquant la mort ou l'arrestation de toute son équipe. Une chance de se refaire se présente à lui lorsque son cousin l'appelle du Sénégal pour lui proposer une affaire en or : récupérer, dans un coffre de la banque où il travaille, une fortune en diamants bruts déposée par un trafiquant local. Black s'envole alors pour Dakar avec de nouveaux complices mais les choses se montrent rapidement plus compliquées que prévu, car ils sont loin d'être les seuls à convoiter les cailloux, et pas forcément les bienvenus en Afrique en tant que "toubabs noirs".


Black 01Une prophétie annonce à Black qu'il est "le Lion", une nouvelle qui a l'air de le réjouir.


Ca aurait pu être une grosse couillonnade, nanaresque ou merdique, à la gloire d'une semi-vedette mégalo persuadée que tout ce qu'elle touche se change en or, comme avant ça le film de Bigard, le film de Karl Zéro, le film de Lagaf', etc. Ca aurait pu être une sympathique petite série B qui se serait pris une branlée au box office faute d'avoir été formatée/marketée efficacement. Ca penche timidement du côté de cette dernière option, mais j'ai quand même pas trouvé ça très réussi. A sa sortie, le film avait eu droit à des critiques plutôt indulgentes qui reprenaient toutes comme un seul homme l'appellation de "blaxpoitation à la française", probablement parce que le dossier de presse leur suggérait gentiment de l'utiliser en cas de panne d'inspiration, mais pour moi ça ressemble plutôt à une tentative de renouer avec le cinéma d'aventures/action français des années 80 (Bébel, Banzaï, Les Spécialistes et tout ça) avec une bande originale "Shaftienne". Bon après c'est vrai que les héros sont noirs et que les méchants sont blancs MAIS BON, QUAND MEME, HEIN, c'est pas automatiquement de la blaxploitation dès que le personnage principal est noir bordel.


Black 03Dans les seconds rôles, on retrouve quelques visages familiers
qui ont tendance à beaucoup surjouer.


Surtout que dans la blaxploitation, que ce soit Shaft, Dolemite ou Undercover Brother et Black Dynamite, on aime bien les héros à forte personnalité. C'est pas pour rien qu'ils donnent leur nom à leurs films, chacun est unique en son genre, et c'est idéal pour faire des suites, parce que le public a envie de revoir le même personnage dans d'autres aventures. Et justement pour moi la plus grosse déception dans Black, c'est que son protagoniste soit si transparent. Que MC Jean Gab'1 se révèle pas très bon acteur n'est pas vraiment grave, mais ce qui l'est nettement plus c'est qu'il semble vraiment pas très à l'aise face à la caméra, au point que le réalisateur ait apparemment préféré reléguer le personnage-titre à un second rôle sans saveur. Forcément, ça gâche un peu tout. Si c'était déjà un acteur reconnu, on comprendrait qu'il cherche à essayer de nouvelles choses d'un film à l'autre, mais pour l'instant, à ce stade de sa carrière, quand on regarde un film avec MC Jean Gab'1 c'est parce qu'on espère qu'il va faire du MC Jean Gab'1, que la gouaille et l'argot "à l'ancienne" qui lui ont valu son nom de scène et le côté "rentre-dedans" qui a lancé sa petite notoriété vont être exploités dans le film. Or Black ne le met pas vraiment en valeur. Il parle peu, ses répliques sont plates, il n'affiche aucun trait de caractère marquant qui définisse un peu mieux son personnage. Je demande pas une biographie complète ni une psychologie complexe mais bordel, si Luc Besson peut me donner envie de voir d'autres Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec c'est qu'on peut arriver à rendre un héros intéressant tout en restant simple.


Black 06Même sa "transmutation" pour devenir le Lion de la prophétie
ne suffit pas à donner plus de saveur à sa prestation.


Autour de Black par contre faut avouer, le contenu est assez riche : outre ses acolytes caricaturaux (le grand costaud, l'obsédé, le maniaque des armes), on a droit à un marabout, une sorcière, un trafiquant d'armes, un banquier véreux, une fliquette d'Interpol, des mercenaires russes, une écurie de lutteurs sénégalais, et tous ces braves gens se retrouvent embringués dans une succession de courses poursuites, fusillades, explosions et bastons qui meublent leurs cent minutes de film de façon pas trop ennuyeuse. Ca n'est jamais super passionnant ni novateur, tout l'aspect "magique" fait un peu "cliché pour babtous qui veulent absolument voir l'Afrique comme une terre où la magie c'est pour de vrai", mais c'est regardable, ça sent le premier film mais sans jamais être vraiment ridicule, simplement un peu "brut". A choisir je crois que j'aurais sans doute préféré une série Z, mais au moins c'est pas une grosse purge.


Black 05Le personnage joué par Carole Karemara n'est pas beaucoup plus étoffé que Black,
mais au moins elle ne passe pas le film à se laisser porter par les événements en comptant sur sa chance.


Bon, voilà, j'ai payé ça 3 €, ça m'a laissé sur ma faim mais c'est ni indigent ni complètement dépourvu de charme et d'originalité. Au moins ça ne ressemble ni à un polar français se prenant hyper au sérieux ni à une comédie bidon avec Benoît Poelvoorde ou Kad Mérad. Je vous suggérerais bien d'attendre un passage télé pour comater tranquillement devant lors d'un après-midi pluvieux mais faut être honnête, c'est pas le genre de film que les grandes chaînes risquent de passer pour meubler les lundis de Pâques ces dix prochaines années. Donc si ça vous tente et que vous décidez de raquer, gardez à l'esprit que c'est un petit film d'action sympa mais sans plus, et que c'est à voir plus pour sa musique d'inspiration funk des seventies et son ambiance que pour son acteur principal ou son intrigue. Mais ça se laisse regarder.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Action
commenter cet article

commentaires

Anthony 04/04/2012 20:35


Je dois avouer que j'étais tellement content de trouver quelqu'un qui aime les westerns avec des nains... Je pensais être le seul.

Anthony 03/04/2012 10:00


Merci pour la critique, ça faisait un petit moment que je me demandais ce que ça valait... Dommage qu'on ai pas eu droit à une sortie BR en France (uniquement dispo en Angleterre)... Et j'en
profite pour dire Bravo pour le site, je suis un lecteur assidu même si je ne laisse pas de commentaires... En tout cas, je me marre à chaque fois !

Toxic 04/04/2012 19:55



Merci !
Malgré les statistiques fournies par Overblog j'ai toujours un doute sur mon nombre de "vrais" lecteurs, les gens qui lisent les articles et pas seulement ceux qui ont cliqué au hasard après
avoir tapé "Véronique et Davina sous la douche" ou "Shérif fais moi peur le commencement" (y a quelqu'un qui veut VRAIMENT, VRAIMENT BEAUCOUP voir ce film gratuitement en ligne, apparemment) dans
Google.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur