Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 08:37

christmas evilConcluons cette semaine thématique avec une vieillerie que vous pouvez vous procurer facilement par le biais du site de Mad Movies à un prix modique. La jaquette le présente comme "le film de Noël le plus effrayant jamais réalisé", et bien que méconnu, il jouit effectivement d'une certaine réputation de bon film de méchant Père Noël, un thème qui mine de rien a été décliné au cinéma une quantité non négligable de fois. Pour ma part, je n'en ai pas vu assez pour pouvoir prétendre jouer à l'expert en la matière, mais je peux déjà dire qu'il n'a rien à voir avec Very Bad Santa ou un slasher classique.

Le prologue se déroule au cours de la nuit de Noël 1947 qui a apparemment traumatisé le personnage principal à vie, d'abord parce que son frère lui a affirmé que le Père Noël n'existait pas et que celui qu'ils avaient vu déposer des cadeaux dans leur salon était en réalité leur père déguisé, mais aussi parce qu'il a revu ce même Père Noël plus tard dans la soirée en train de jouer à picoti-picota avec leur mère. Bon c'est un peu ténu comme prétexte pour devenir un psychopathe dangereux en grandissant, mais c'est ça aussi la magie du cinéma. Une trentaine d'années plus tard, il est obsédé par Noël et toute sa vie s'articule autour : il travaille pour les jouets "Jolly Dream" et prend son boulot très à coeur, sa maison est remplie de décorations et de jouets, il va jusqu'à fabriquer des soldats de plomb et des marionnettes chez lui. Pour certains comme les enfants de son quartier ou sa belle-soeur et ses neveux, c'est un gentil rêveur inoffensif, et pour d'autres comme ses collègues ou son frère, c'est un illuminé et un tocard. Et pour le spectateur, qui partage ses petits secrets, c'est un sacré putain de gros tordu.


Christmas Evil 01Même à l'usine de bonshommes en plastoc pourraves produits à la chaïne,
il ne peut pas s'empêcher de faire la morale aux gens sur l'importance d'un produit fait avec amour.


En effet, il se rêve en Père Noël et ne se contente pas de dormir avec le costume, il veut vraiment être le vrai Père Noël. Et pour cela, il espionne les gamins comme un gros pervers et tient à jour des listes de gentils et méchants petits garçons et filles, pour savoir qui mérite des cadeaux et qui doit être puni. Et quand il a un "méchant" dans le collimateur, il n'hésite pas à aller jusque chez lui pour se planquer dans les buissons de son jardin et lui foutre la trouille. Quand il découvre qu'un de ses collègues lui a menti pour l'exploiter, il pique une grosse colère de grand enfant tout seul chez lui et se défoule sur un jouet au lieu d'aller dire ses quatre vérités au fautif. Quand il comprend que le Noël des enfants de l'hôpital est compromis par la radinerie et le manque d'intérêt qu'y porte son patron, il cambriole sa propre boîte pour aller faire une distribution de jouets lui-même.


Christmas Evil 04Visuellement, le film accuse clairement son âge (31 ans) avec par moments
un petit côté "arbre de Noël du CE de la Cogip".


Bien sûr, avec un poignard ensanglanté sur la jaquette, on se doute bien que tout ça va mal finir pour quelqu'un. Mais là où le film est très habile, c'est qu'il laisse planer le mystère quasiment une heure avant de se décider à faire basculer les événements dans le drame, sans jamais être ennuyeux. Le rythme est délibérément lent, mais le malaise est constant et la tension monte tandis qu'on se demande ce que ce taré va bien finir par faire. Est-ce que c'est un pédophile qui va violer toutes ces fillettes qu'il a déclarées "adorables" dans son cahier ? Un tueur d'enfants qui va charcuter ceux qui n'ont pas été sages ? Est-ce simplement un pauvre couillon dérangé mais pas méchant, dont le vol à l'usine de jouets va mal tourner ? N'est-il qu'une fausse piste, un gentil Père Noël qui s'opposera à un méchant qui apparaîtra plus tard ? Là où c'est encore plus fort c'est que même lorsqu'il commence à répondre à ces questions, le film continue à surprendre et à maintenir le spectateur dans le doute, l'attente, l'angoisse, au lieu de simplement virer à l'horreur non-stop.


Christmas Evil 02Le personnage apparaît si instable et dérangé qu'il est rare qu'une scène ne parvienne pas
à faire craindre jusqu'au bout qu'il va péter un plomb et faire quelque chose d'horrible.


Un autre point sur lequel Christmas Evil est malin, c'est qu'au lieu de mettre en scène un Père Noël carrément démoniaque comme dans Very Bad Santa, il représente son protagoniste comme finalement pas si éloigné du mythe traditionnel. Simplement, au lieu de se focaliser sur l'aspect "brave pépé jovial qui réalise les voeux des gosses", il met le doigt sur l'aspect dérangeant de sa "mission". Oui, il est plein de bonnes intentions, mais quand on y réfléchit un peu, il est flippant comme mec : puisqu'il sait qui a été sage ou pas, c'est bien qu'il nous épie, le vieux salaud, en s'octroyant le droit de juger du Bien et du Mal avant d'aller s'introduire en douce chez les gens. C'est un voyeur et un monte-en-l'air. Un manipulateur qui peut se mettre les mômes dans la poche en leur offrant des cadeaux. S'il existait pour de vrai, il serait probablement comme le détraqué de Christmas Evil.


Christmas Evil 03Le Père Noël SAIT ce que vous avez à vous reprocher, les amis, alors je crois
que le mieux à faire pour vous racheter, maintenant, c'est de participer à "Fais pas ta pute", merci.

 
Je voudrais éviter de trop en dire, c'est un film étrange qui à mon avis fonctionne mieux quand on ne sait pas trop de choses dessus. D'ailleurs je ne suis pas sûr qu'il résiste vraiment à un deuxième visionnage. Et pour ceux parmi vous qui préfèrent leurs films d'horreur avec de jolies nanas, des effets gore et une bande-son djeunz, Christmas Evil est peut-être un peu trop vieillot, avec son image de mauvaise qualité, sa longue mise en place, ses acteurs assez moyens et ses synthés. Mais c'est vraiment un film singulier, qui a de quoi séduire les amateurs du genre qui cherchent quelque chose qui sorte un peu des sentiers battus. Si vous appréciez qu'une série B sache vous mettre mal à l'aise, même avec des scènes où concrètement il ne se passe rien de mal, plutôt que de chercher à vous faire sursauter toutes les cinq minutes, n'hésitez pas à vous procurer le DVD, c'est probablement le film le plus original de cette petite sélection de Noël.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Superje 03/01/2012 22:36


Bah alors, on a peu le droit à un "Very bad happy new year" ou "Evil eve of year" cette semaine ? :D

Toxic 04/01/2012 01:34



Le 1er article de l'année est pour bientôt. Par contre je crois pas qu'il y ait beaucoup de films sur le thème du jour de l'An (mais je suis déjà paré pour Halloween 2012 là).



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur