Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:38

Dragon EyesEntre deux épisodes d'Universal Soldier, John Hyams a injecté son amour du cinéma et des arts martiaux dans un film un peu différent, sorte de version moderne des westerns spaghetti où un cowboy solitaire vient nettoyer une ville des desperados qui la parasitent. Ici, le mystérieux étranger est joué par Cung Le, un champion de MMA qui a déjà eu des rôles mineurs dans des films comme Fighting ou Tekken. A sa sortie de prison, il débarque à St. Jude et se met à tabasser et dépouiller les deux bandes qui se partagent le trafic de drogue local. Plutôt que de se fatiguer à l'affronter, le parrain du coin décide qu'il ferait mieux de le recruter, et voilà donc notre justicier autorisé à réorganiser les activités criminelles de façon "citoyenne et responsable" comme disent les entreprises françaises qui veulent faire croire qu'elles ne sont pas gérées par des pollueurs et des gros fils de pute. Mais l'arrangement ne tient pas longtemps, par la faute d'un troisième gang qui profite de l'affaiblissement des autres pour étendre son territoire, et de flics ripoux pas vraiment ravis de voir leur part du gâteau se réduire, et tout ce petit monde va donc être contraint de se remettre des coups sur la gueule.

Moins de deux minutes après le début du film, ce cher vieux Jean-Claude Van Damme a déjà éclaté un premier gugusse à coups de saton et on se dit, chouette, voilà un bon petit film de castagne qui va droit au but. Assez vite l'enthousiasme redescend d'un cran, à cause des couleurs retouchées et de ce gadget visuel agaçant et ringard de l'image qui se fige avec le nom du personnage qui s'inscrit à côté de sa tronche. On s'attend à ce genre de connerie de la part d'un naze qui se croit super cool et ne sait pas faire autrement, pour en convaincre son public aussi, que de ressasser des trucs qui faisaient branché dans les années 90, mais de la part de John Hyams c'est assez décevant. Surtout que c'est fait si maladroitement qu'on se retrouve avec des personnages qui sont nommés à la fois par le dialogue ET par une image fixe avec leur identité, et d'autres qui ne le sont pas du tout, ce qui finit par amener à une situation absurde où tout le monde en a après un certain "Feldman" et qu'en tant que spectateur, on ne sait pas qui c'est. Ce qui pourrait paraître délibéré et un peu malin si c'était pour finir par nous révéler un nouveau personnage important et mystérieux, mais là en fait c'est juste un personnage mineur déjà aperçu plus tôt mais que le film a oublié de nommer avant cette fameuse scène où son chef cherche à le joindre.


Dragon Eyes 03Dommage qu'un réalisateur qui n'a clairement pas besoin de ça pour que ses films aient de la gueule
se laisse aller à des artifices moisis comme les textes sur l'image et les filtres colorés dégueulasses.


Je conviens que c'est un détail, mais pour moi c'est un détail qui fâche. Après ça, il y a des hauts et des bas. La mise en scène est élégante. Il y a quelques idées originales, comme le fait qu'au lieu d'éliminer les gangs, le héros les pousse à rendre leur bizness moins nuisible. La musique est bonne. Les scènes d'arts martiaux sont réussies et Cung Le a un style à lui, il ne combat pas de façon "gracieuse" et agile comme disons un Jet Li ou même un Van Damme jeune, il n'a pas un physique d'athlète aux muscles bien sculptés, c'est un petit bagarreur noueux et brutal qui ne cherche pas à faire le clone de Bruce Lee ou Tony Jaa. En tant qu'acteur on va dire qu'il est minimaliste et que le rôle tire profit de ses limites au lieu d'en faire des faiblesses. Il a peu de répliques, tout passe par son langage corporel, son expression mélancolique, son air parfois un peu benêt. Ca pourrait être la version asiatique de Ryan Gosling s'il était beau gosse. Van Damme quant à lui tente un personnage à ma connaissance nouveau pour lui, le vieux mentor plein de sagesse (il a même des lunettes). Il n'a qu'une poignée de scènes, plutôt courtes en plus, du coup sa performance est moins marquante que dans JCVD ou même Le Jour du jugement, mais ça reste intéressant de le voir jouer autre chose que le héros. Peter Weller est amusant en salaud qui s'enorgueillit de ses racines italiennes, à leurs côtés il n'y a pas beaucoup de têtes connues (sauf peut-être des amateurs de mixed martial arts) mais chacun est convaincant dans son rôle.


Dragon Eyes 02Comme toujours chez Hyams, les scènes d'action sont impeccables,
fluides, lisibles, dynamiques et percutantes.


Mais voilà, comme j'ai dit, il y a des bas aussi. L'histoire n'est pas mauvaise mais pas super bien racontée, on a l'impression que des digressions se font au détriment d'éléments qui auraient gagné à être plus développés, que des scènes importantes n'ont pas survécu au montage parce qu'il fallait absolument que ça reste court parce que les amateurs de cinéma d'action sont incapables de rester attentifs plus d'1h25. Van Damme est sous-exploité (ses scènes ont clairement été filmées à part, indépendamment du tournage principal), l'intrigue secondaire sur le gang des Russes n'apporte pas grand'chose (si ce n'est quelques bastons, bienvenues certes, mais avait-on vraiment besoin d'ajouter de nouveaux personnages pour ça ?), le personnage féminin n'existe que pour servir d'otage. La fin est décevante, l'ensemble laisse l'impression d'un assemblage bancal de scènes plus ou moins réussies liées par un scénario auquel il manquait quelques pages, arrachées pour laisser la place à Trevor Prangley de se fritter avec des cascadeurs.


Dragon Eyes 01Jean-Claude a de beaux restes, mais malgré son nom et sa bobine
en gros sur la jaquette, il n'apparaît pas très longtemps dans le film.


J'espérais mieux de John Hyams mais justement, c'est peut-être le moment d'admettre que, malgré ses compétences évidentes, il ne réalisera pas d'autre vrai bon film tant qu'il ne travaillera pas avec de meilleurs scénaristes. Et, tant qu'on y est, tant que son envie de filmer de beaux combats entre ses idoles de l'ultimate fighting gardera la priorité sur les besoins des histoires qu'il raconte. Ou alors, qu'il fasse un Kickboxer hein, y a pas de honte, un Kickboxer Regeneration avec Van Damme dans le rôle du maître ça pourrait être classe. En tout cas, Dragon Eyes n'est pas franchement mauvais mais il n'est pas vraiment réussi non plus. Si des coups de tatanes dans la tronche bien chorégraphiés vous suffisent, c'est du bon, voyez-le sans hésiter. Si vous cherchez un peu plus que ça, c'est regardable quand même, mais loin d'être indispensable. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur