Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 09:03

Fire and SwordA cause du titre, je pensais qu'il s'agissait d'une adaptation de Par le fer et par le feu de Sienkiewicz (en gros, Tarass Boulba du point de vue des Polonais) (là si j'avais vraiment des lecteurs je recevrais sûrement 250 commentaires pour me dire "haha non pas du tout"), d'autant que le réalisateur Jerzy Hoffman en a bien signé une. Et comme il y a des Vikings et un drakkar sur la jaquette, je me suis dit que le distributeur français était prêt à nous baratiner pour nous le vendre. En fait, j'avais tort : c'est tiré d'un tout autre roman, lui-même basé sur un conte historico-légendaire, et le fan club d'Odin y joue effectivement un rôle.

Ca se passe au 9ème siècle alors que les Polonais, pas encore convertis au christianisme, vénèrent le dieu-soleil. Le régent Popiel, pour faire plaisir à son épouse arriviste et manipulatrice (vous savez comment son les bonnes femmes hein, j'ai raison ou quoi les gars ?), élimine toute sa famille par la ruse pour se faire proclamer prince. Le chef de ses armées trouve que ça ressemble drôlement plus à un assassinat en masse qu'à un gros accident, et préfère s'exiler. Il fait part de ses soupçons aux clans vassaux qui décident alors de se révolter, mais faute d'avoir choisi un chef, les rebelles sont mis en déroute par Popiel et ses alliés vikings. Alors, par amour pour une jolie prêtresse, un jeune chasseur intrépide va se décider à mener l'insurrection.

Mes incursions dans le cinéma slave et le film avec des vikings ont rarement été très satisfaisantes, mais Fire and Sword est une bonne petite surprise. L'éditeur le compare à Wolfhound, je n'irai pas jusque-là mais c'est clairement mieux que Barbarians ou Prince Yaroslav. L'intrigue est tout à fait compréhensible même pour quelqu'un qui ne connaît rien à l'histoire des pays de l'Est, ce qui n'est pas forcément le cas dans le films susmentionnés, et tout en suivant un parcours relativement classique d'humble guerrier qui devient un sauveur du peuple, recèle son lot de rebondissements et manigances à la Game of Thrones, avec le vieux saligaud (Bogdan Stupka, le Taras Bulba de Barbarians, toujours aussi "subtil" dans son jeu) et sa femme qui enchaînent les coups de pute pour se débarrasser des prétendants au trône, s'assurer l'obéissance de ses vassaux, recruter les services d'ennemis communs pour forcer les mutin à rentrer dans le rang en échange de sa protection.


Fire and Sword 01Nous discutions l'autre jour avec une jeune lectrice du fait qu'au cinéma, l'arc est plutôt une arme de fille,
mais une fois n'est pas coutume, le héros de Fire and Sword est meilleur archer que bretteur.


Les personnages sont intéressants, pas aussi prévisibles que peuvent l'être les héros légendaires. Bien sûr le beau gosse (un genre de Brad Pitt polonais) et la jolie nana (qui a tourné en France pour le frère d'Agnès Jaoui) tombent amoureux, mais leur relation est originale, peut-être tout simplement parce que le réalisateur n'a pas tenu à en faire un couple moderne comme il est d'usage aujourd'hui dans les films d'époque, et a accepté qu'au Moyen-Âge, les sujets de Confessions intimes étaient du genre "Mon mari m'a enlevée à ma tribu", "Chérie, choisis, c'est le Dieu-Soleil ou moi !" ou "Ma femme passe trop de temps chez la sorcière". La fille ne se jette pas dans les bras du gars mais ne fait pas non plus la pimbêche pas intéressée, elle a un serment familial à respecter et s'y tient avec une ferveur farouche. Son soupirant, de son côté, a décidé que l'affaire était conclue même s'il fallait passer par un enlèvement pour ça. Ce qui est d'ailleurs lié à un aspect de sa personnalité qui le distingue de l'archétype du héros récalictrant à la Yan Solo : ce n'est pas le genre cowboy solitaire cool qui joue les blasés cyniques parce qu'il est trop fier pour avouer qu'il a un coeur d'or. Il a un côté "petit con capricieux et égoïste" pas forcément sympathique mais atypique. Quand il commence par refuser d'aider la rébellion, ça n'est pas seulement parce que "c'est pas sa guerre" : c'est parce que "si je peux pas baiser votre soeur, allez vous faire foutre".


Fire and Sword 02En même temps, comme c'est la main de cette jolie petite-là qu'on lui refuse,
je comprends qu'il fasse la gueule, hé j'ai raison ou quoi les gars ?


Bon et alors là vous me direz que quand on regarde ce genre de film, c'est aussi parce qu'on aime voir des brutes en cotte de mailles se défoncer à coups de hache. Là-dessus, il faut être honnête : visiblement le budget pour les figurants, les costumes et les accessoires était tout à fait correct, et le réalisateur ne s'est pas contenté de simplement filmer des cascadeurs en train de courir et se taper dessus n'importe comment, il a essayé de mettre les batailles en scène de façon à ce qu'on puisse en suivre clairement le déroulement, et malgré ça, ça garde un petit côté "téléfilm" plutôt que "grande épopée cinématographique". C'est pas raté, et c'est brutal (je précise au passage que ça n'est pas vraiment un film d'aventures familial, certaines scènes sont très sanglantes), mais ça n'est jamais hyper spectaculaires et c'est parfois un peu gâché par des effets spéciaux catastrophiques. Et tant qu'on parle de trucs ridicules, les maquillages de certains personnages secondaires, façon Gargamel ou Brigitte Bardot, jurent un peu avec le reste. Même s'ils ont délibérément été introduits comme éléments comiques, c'est pas vraiment un ajout très bienvenu au film, et pourtant je suis le premier à me plaindre quand une série B se prend trop au sérieux.


Fire and Sword 03On n'est heureusement pas face aux affrontements sans queue ni tête de Barbarians,
mais ça n'a pas non plus l'ampleur de la Bataille du Gouffre de Helm ou de Braveheart.


Ca reste un achat que je recommande aux amateurs d'heroic fantasy ou plutôt de médiéval-fantastique (enfin, vaguement fantastique). Enfin, à condition que de ne pas être allergique à la VF ou de comprendre le polonais, vu que la VO est proposée sans sous-titres sur le DVD. C'est clairement pas un grand film, mais il est largement au-dessus de la majorité des direct-to-video bidons avec des barbares ou des chevaliers que j'ai eu l'occasion de chroniquer ici depuis 5 ans..

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Superjé 21/09/2014 19:29


T'en veux 248 autres comme ça ?

Toxic 21/09/2014 22:31



Seulement si tu m'expliques précisément, si possible de façon assez pédante, pourquoi c'est pas du tout ça. Bonus : si les différences que tu cites comme étant flagrantes sont en fait
négligeables.



Superjé 21/09/2014 19:29


haha non pas du tout

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur