Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 07:35

Ghost PokerCa faisait longtemps que je m'étais plus maté un film d'horreur sans zombies. En choisir un signé Charles Band n'était pas forcément la meilleure façon de s'y remettre mais disons que j'ai fait semblant d'espérer que la présence de Sid Haig et Michael Berryman au générique relèverait un peu le niveau habituel des productions Full Moon Features. Heureusement que je n'ai que fait semblant, d'ailleurs, parce qu'espérer pour de vrai aurait été bien naïf.

Le scénariste de Gingerdead Man raconte ici les mésaventures d'un jeune homme qui vient d'hériter d'un casino abandonné et qui l'explore avec son groupe de potes sans se douter que les fantômes de gangsters abattus 40 ans plus tôt hantent encore les lieux. Ayant l'intention de retaper et rouvrir l'établissement, ce qui ne devrait pas être trop difficile vu que même si tout est recouvert d'une quantité invraisemblable de toiles d'araignées, rien n'a été cassé/volé/squatté et il y a encore l'eau courante et l'électricité (les lumières sont même encore allumées dans certaines pièces quand ils arrivent, mais parfois ils utilisent quand même des torches parce que c'est plus inquiétant comme ça), la bande reste dormir sur place, mais la nuit est interrompue par des apparitions. Et l'un après l'autre, les six amis se retrouvent forcés de participer à des jeux mortels par les anciens occupants du casino.

Visiblement torché vite fait pour surfer sur la vague du poker, le film peut se targuer de prouver que même quand on pense que Full Moon Features a touché le fond, ils peuvent encore creuser pour arriver plus bas. Bon, comme toujours, l'image est dégueulasse, la majorité des acteurs sont des habitués des productions de Charles Band (on retrouve entre autres l'héroïne de Gingerdead Man et une des filles de Doll Graveyard), les têtes d'affiche n'ont pas plus de dix minutes de présence à l'écran et cachent mal leur ennui... Là-dessus, pas de surprise, mais Ghost Poker atteint de nouvelles profondeurs dans des domaines où ses prédécesseurs n'étaient déjà pas bien fameux. Les rares effets spéciaux semblent tirés des poubelles du studio, mais surtout le scénario, à la fois basique et incohérent, est encore plus crétin que de coutume.


Ghost Poker 01Un masque qui semble avoir été récupéré parmi les accessoires de Gingerdead Man...
Ghost Poker 02

...et une marionnette pouilleuse nous rappellent que le temps de Puppet Master est loin derrière nous.


 Pourquoi les fantômes tuent-ils certaines de leurs victimes dès qu'ils les croisent, alors qu'à d'autres ils proposent de mettre leur vie en jeu dans des jeux du casino ? Surtout s'ils comptent tricher pour les tuer quoi qu'il arrive ? Pourquoi le chef des fantômes, dont la motivation principale est de se venger de celui qui l'a abattu en éliminant son héritier, choisit-il non seulement de l'épargner alors qu'il a une occasion en or de le buter, mais de lui révéler l'existence d'un trésor ? Pourquoi dit-il qu'il va le laisser chercher le trésor pendant qu'il "s'amuse" avec sa copine... avant de les relâcher tous les deux ? Pourquoi prendre le temps de nous révéler qu'une des filles est lesbienne et craque pour la pouffe de la bande... puis ne rien faire du tout avec ce nouvel élément ? Au moment de la traditionnelle scène-des-portables-qui-captent-pas, le réalisateur avait déjà oublié que deux minutes plus tôt il venait de montrer qu'ils fonctionnaient parfaitement ?


Ghost Poker 03Berryman et Haig cachetonnent pendant deux scènes qui ne parviennent pas à réhausser l'intérêt du film...

Ghost Poker 04...tandis que les suspects habituels de Full Moon Features se font éliminer un par un
dans des scènes sans la moindre originalité.


Bref, c'est clairement pas destiné à être suivi pour de vrai, c'est pour les gens qui veulent un bruit de fond pendant qu'ils s'endorment, ou pour délirer devant entre couillons après absorption d'une quantité respectable de substances récréatives. Mais malgré une ou deux idées un peu rigolotes (le rocker impuissant qui demande à sa nana de faire du bruit quand même pour préserver sa réputation d'étalon... oui je sais être bon public parfois) c'est certainement pas regardable en tant que vrai film d'horreur ni comme un nanar qui serait marrant même à jeun. Et vu que ça n'est qu'une bête histoire de maison hantée ça n'a même pas l'attrait d'être basé sur une idée farfelue comme Gingerdead Man ou Evil Bong. Ca ne mérite vraiment pas de gâcher le moindre centime (ni 1h15 de sa vie) dessus.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur