Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 16:15

Halloween - La Nuit des MasquesNormalement, je ne parle pas trop des classiques ici parce que ça ne sert pas à grand'chose d'être le 3 milliardième mec à donner son avis sur un truc que tout le monde connaît. En même temps, des fois un film connu c'est un bon point de repère pour se situer par rapport aux goûts de quelqu'un et savoir si on peut se fier à ses critiques. Tenez je prends un exemple : il y a beaucoup de films chroniques sur Bebealien's World que je n'ai jamais vus, mais grâce à ceux que j'ai déjà vus, je sais que pour moi c'est l'un des blogs les plus fiables possibles : il aime Michael Bay, il défend Uwe Boll, et à côté de ça, il trouve que Judd Apatow n'est pas drôle, que Ninja est une daube et que Samuel L. Jackson aurait fait un meilleur Black Dynamite que Michael Jai White dans Black Dynamite. Ca revient à peu près à dire qu'Adam Sandler aurait fait un meilleur Monty Python que John Cleese. Or, comme disaient Confucius et Lao-Tzeu un soir qu'ils s'étaient réunis pour écrire des aphorismes ensemble, "De deux boussoles détraquées, celle qui indique avec précision le sud est plus utile que celle qui montre à peu près le nord-est". Je peux donc retrouver facilement le nord en suivant la direction opposée à ce qu'indique la boussole détraquée de mon confrère Bébé Alien, donc son site est bien pratique. Enfin tout ça pour dire donc que de temps en temps, ça vaut le coup de parler d'un film un peu connu ici, pour que vous sachiez un peu mieux si ma boussole peut vous aider à naviguer ou pas du tout.

Bon et puis évidemment, il y a aussi le fait que ce soir c'est Halloween. C'est vrai qu'en France à peu près tout le monde s'en branle à nouveau, et à juste titre d'ailleurs, mais pour certains ça reste un prétexte comme un autre pour se faire une soirée films d'horreur, alors de la même façon que j'ai posté ma critique de Vendredi 13 un vendredi 13, je peux bien vous parler aujourd'hui du film dont Rob Zombie a tiré un remake foireux il y a 3 ans, et sorti en France en 79 sous le titre La Nuit des Masques parce qu'à l'époque, c'est pas qu'on s'en foutait d'Halloween, c'est que le nom n'évoquait rien du tout à la majorité des gens. Mais le DVD reprend désormais l'appellation d'origine.


Halloween 06Bien avant de devenir la femme fatale d'Un Poisson nommé Wanda, Jamie Lee Curtis
jouait la fille la plus sage de son groupe de copines. Elle faisait même du tricot !


Le film s'ouvre sur le meurtre d'une adolescente par son jeune frère, le petit Michael Myers, la nuit d'Halloween. Le gamin se retrouve interné en hôpital psychiatrique mais parvient à s'en évader 15 ans plus tard. Il retourne alors dans sa ville natale où il ne tarde pas à faire une fixation sur une lycéenne, Laurie Strode, après l'avoir vue s'aventurer près de la maison de son enfance. Il entreprend alors de tuer ses amis avant de s'attaquer à elle. Traqué par son psychiâtre, le Dr Loomis, le serial killer au masque blanc parviendra-t-il à mettre ses sinistres desseins à exécution en ce nouveau soir d'Halloween ?


Halloween 02Toi aussi épate tes amis avec une anecdote que tout le monde connaît déjà :
le fameux masque d'Halloween est en fait un masque de Capitaine Kirk peint en blanc.


Le fou masqué, les grands coups de couteau, les jeunes qui se font étriper les uns après les autres pour s'être laissés aller à la fornication et la drogue, la dernière survivante qui surmonte sa terreur et affronte l'assassin, qui se relève à chaque fois qu'on croit l'avoir abattu... Les futurs clichés du slasher movie sont là, il y a même le vieil acteur connu qui est venu faire 5 scènes les mains dans les poches et qu'on met en vedette au générique, comme le feraient plus tard Danny Glover dans Saw, Gary Busey dans Gingerdead Man, ou Robert Englund dans toute sa carrière post-Freddy. Bon, à l'époque les années 80 n'avaient pas encore eu lieu, et c'était donc encore tout nouveau. Du coup, une grande part de votre appréciation pour le film dépendra de votre capacité à faire semblant que vous n'avez vu aucun autre film d'horreur avant, ou à vous extasier devant le fait qu'Halloween est le film qui a tout inventé dans le genre (enfin, probablement, mais pour être honnête je n'ai pas vu Black Christmas ou Toolbox Murders).


Halloween 03"Bon allez je leur fais deux scènes et je rentre chez moi, j'ai pas que ça à foutre.
J'espère qu'ils feront pas de suite, j'ai pas fait gaffe aux obligations en signant le contrat."


Enfin, je noircis peut-être un peu le tableau. Ca a vieilli parce que ça a beaucoup été refait depuis, mais ça n'a pas été autant imité que Vendredi 13, par exemple. Du coup, ça garde sa personnalité, son originalité. Ca ne mise pas sur l'aspect sanglant des meurtres ou leur multiplication, par exemple. Pas de nouvelle victime toutes les dix minutes, Myers tue sa soeur au début du film puis il faut attendre 50 minutes avant de le voir passer à nouveau à l'action. Halloween joue beaucoup plus sur le suspense, et ce qui se passe hors-champ, ce qui est finalement resté assez rare. Myers observe et attend, il fait peur à ses victimes mais se les garde pour plus tard. Elles partent à sa recherche mais il n'est plus là, pendant qu'elles pensaient le suivre il en a profité pour se planquer ailleurs. Carpenter se montre malin et habile avec sa caméra, sa façon de la déplacer, ce qu'il choisit de mettre devant et ce qu'il cache du même coup.


Halloween 07Toi aussi joue à Où est Charlie ? avec Michael Myers.


Mais à côté de ça, il y a quand même des choses assez ratées. J'ai l'impression que les critiques sont super indulgents avec ce film parce que c'est "le grand classique du grand auteur John Carpenter", et ferment les yeux sur le genre de défauts et de facilités avec lesquels ils sont impitoyables quand c'est dans un film d'horreur de consommation courante. Quand par exemple il y a un plan nichons gratuit dans une quelconque suite de Vendredi 13, c'est parce que c'est une débilité pour adolescents, mais quand il y a un plan nichon gratuit dans Halloween c'est parce que le grand maître de l'horreur psychologique Carpenter souligne intelligemment le lien entre les actes d'un serial killer et la sexualité. Ou un truc dans ce genre-là. Quand des jeunes acteurs jouent mal dans un autre film c'est parce qu'on les a choisis pour leur physique mais qu'ils sont nuls, quand les filles d'Halloween tirent des gueules clownesques au moment de leur mort ça n'est pas parce que Carpenter est un mauvais directeur d'acteurs qui les a laissées faire des grimaces risibles (pour ne pas "spoiler", comme on dit, je ne vous mets pas de photos, mais c'est le genre "je louche et je tire la langue" voyez ?), c'est sans doute parce qu'il manie astucieusement l'humour noir et veut montrer l'absurdité de leur mort. Quand Michael Myers défonce une porte de cuisine en deux secondes à la force de ses doigts, puis bataille pendant cinq minutes avec une minable porte de placard en lattes de bois, apparemment ce n'est pas absurde, c'est une façon astucieuse de prolonger le suspense.


Halloween 01Ci jooooli, ci aaaartistique, ci jamaaaaais vilgaire.


C'est quand même un meilleur film qu'il ne l'était dans mes souvenirs. Certaines séquences sont vraiment de grands moments de mise en scène, Donald Pleasence en Dr Loomis a quelques bonnes répliques même s'il n'est pas très présent dans le film, et Jamie Lee Curtis est très bien dans un bon rôle de fille qui a peur mais sais se défendre plutôt que simplement s'enfuir en hurlant. Je l'aime moins que Vendredi 13, mais le revoir confirme à quel point Rob Zombie s'est planté en beauté avec son remake qui met trois quarts d'heure à nous raconter en détail ce que Carpenter boucle en 10 minutes, en pensant bêtement justifier et rendre réaliste un personnage qui est bien plus intéressant en tant que croquemitaine quasi-animal ou possédé. Personnellement, je ne le considère pas vraiment comme un "grand" film, et je n'aurais pas dépensé 20€ pour une édition plus classe (comme celle du trentenaire), cette version d'il y a 10 ans dénichée pour 1 ou 2€ me suffit amplement. Si vous ne cherchez pas du gore, et qu'un rythme un peu lent ne vous endort pas, vous devriez apprécier.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Superjé 03/11/2010 21:58



raaah je suis dégouté ! comme tu l'a si bien expliqué, le soir d'halloween, j'étais avec des copains pour une soirée d'horreur...


 


Notre choix c'était porté sur ça, "la nuit des masques" (c'est surtout moi qui est insisté car je ne connais pas les classqiues de l'horreur), et au bout de 25 minutes, jugée "chiant" par la
plupart des gens, nous avons changé de film. Dommage j'avais bien aimé le début, avec l'angoisse qui commencait à venir...Mais c'est frustrant de voir la chronique ici...


 


Bon ça ma permis de vois SAW I (dur, après avoir lu ta critique, je suis parti avec un a priopri négatif et une envie de passer directement aux meurtres avec Mudwayne :) ), et bien après 1heure
chiante, on a le droit à 1/2 heure sympa, les dernières 10minutes palpitantes, et j'ai adoré la toute fin ...



Toxic 04/11/2010 00:41



Ah c'est sûr que c'est un film qui récompense les spectateurs patients ; si on espère que ça charcle dès le début, évidemment, on est déçu.
C'est sans doute plutôt un film à placer en milieu de "soirée Halloween" : si tu commences par ça, ça fait un démarrage trop lent, et si tu finis par ça, les gens s'endorment parce qu'ils sont
déjà fatigués.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur