Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 08:14

Hammer of the GodsLe succès commercial des adaptations de Tolkien et de Thor ont remis les poilus en costume médiéval et les Vikings au goût du jour, mais tout le monde n'a pas 200 millions de dollars pour faire son film de scandinaves barbus, et souvent donc on se retrouve face à des jaquettes qui tentent de nous vendre comme de grandes épopées spectaculaires ce qui n'est en fait que des téléfilms avec une poignée de cascadeurs velus qui se tapent dessus à la hache dans la campagne britannique. Hammer of the Gods fait partie de ces productions à petit budget qu'on trouve pour 5€ quelques mois à peine après leur sortie directement en DVD.

Le film nous emmène au 9ème siècle, alors que les Vikings occupent l'Angleterre mais commencent à avoir du mal à tenir leurs positions face aux Saxons. Un renfort de pas moins de cinq guerriers arrive alors que le roi viking (le chef des Gardes Noirs dans Game of Thrones) se meurt. Il confie à son fils cadet Steinar
(joué par un obscur second rôle de Twilight 2) une mission capitale : retrouver son aîné, banni des années plus tôt, mais seul selon lui à être digne de lui succéder, car il est assez fort et téméraire pour manier le "Marteau des Dieux" (qui, bien qu'il donne son titre au film, ne sera plus jamais mentionné après une unique réplique au début). Steinar doit traverser un territoire infesté de Saxons avec sa petite troupe pour dénicher son frère disparu, qu'on dit être devenu cinglé, et va découvrir une vérité bien pire que ce qu'il n'imaginait.


Hammer of the Gods 01C'est à se demander si le titre a été imposé par le distributeur parce qu'il le trouvait percutant,
forçant les auteurs à ajouter deux lignes de dialogue pour le justifier,
mais en tout cas on ne verra jamais le fameux marteau.


Tourné par un réalisateur de séries télé (il a bossé entre autres sur la dernière saison de Luther, diffusée récemment sur Canal), Hammer of the Gods semble surtout être le bébé de son scénariste et de son producteur, qui ont officié sur plusieurs films de Nicolas Winding Refn (Bronson, Only God Forgives) et tentent ici de faire une espèce de version grand public de Valhalla Rising, ce qui évidemment est une démarche complètement absurde, comme si quelqu'un décidait de faire un genre de Drive tout en s'efforçant de le rendre un peu plus comme Fast & Furious. On peut aimer les deux mais ça ne sert à rien d'abâtardir l'un ou l'autre en espérant amadouer ceux qui à la base n'en aiment qu'un seul, c'est comme ajouter des lardons dans un cake aux fruits pour faire plaisir à ceux qui préfèrent les cakes salés.


Hammer of the Gods 02On veut nous raconter une descente aux enfers tragique et inexorable,
mais les moments de cinéma "sérieux" côtoient des scènes où le héros
doit mettre son trou-de-balle en jeu pour amadouer un futur compagnon de boucherie.


Hammer of the Gods voudrait donc être un peu intello mais quand même bourrin, contemplatif et sérieux et solennel mais quand même avec de vraies scènes d'action et des décapitations et des femmes à poil. Le résultat se révèle aussi creux et ennuyeux que peut l'être le cinéaste danois susmentionné, mais sans en avoir le style et sans le bénéfice de bons acteurs. L'intrigue, très simplette, emmène mollement les protagonistes du point A au point B en semant sur leur chemin quelques obstacles banals et vite surmontés. Les personnages sont inintéressants au possible, on dirait que de nos jours tous les films à épées, que ce soit Robin des Bois, Centurion, Le Roi Arthur ou Prince Yaroslav, utilisent le même groupe de stéréotypes, le gros rustre qui ne pense qu'à se battre et à baiser, la chiffe molle qui doit prouver sa valeur, le bras droit fidèle mais un peu trop conservateur... A la limite si le casting avait eu un peu plus de gueule, si l'interprétation avait été moins fade, mais là, il faut se contenter de seconds couteaux de la BBC, le genre de gars qui récupèrent les rôles dont même John Rhys-Davies et Vinnie Jones ne veulent pas, c'est dire le niveau.

 

Hammer of the Gods 03Les quelques bastons ne sont pas trop mal mises en scène, mais ce ne sont toujours
que quelques petites échauffourées, jamais de grandes batailles.


Ceux à qui la jaquette a fait croire à une grande épopée spectaculaire n'en auront clairement pas pour leur argent, et ceux qui à qui le début du film fera espérer une tragédie cornélienne sur un héros tiraillé entre son devoir envers son père et son peuple et son amour pour ses frères seront déçus en constatant que c'est finalement un film creux dont le principal "message" est assez convenu en plus d'être sans aucun rapport avec la trame principale (la religion c'est mal, que ce soit le paganisme ou le christianisme). Alors évidemment ça reste moins mauvais que des trucs comme Berserkers ou Thor et le Marteau des Dieux, mais ça n'est pas un gros exploit et ça reste aussi raté, voire encore plus, que Beowulf, la légende viking ou Pathfinder. Si vous voulez absolument voir des bagarres à la hache sur fond de hard rock, mieux vaut vous tourner vers Kull le Conquérant que vers ce machin médiocre, ennuyeux et prétentieux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur