Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 08:24

Hunt to KillA la différence de ses confrères Dwayne "The Rock" Johnson ou John Cena, Steve Austin n'a pas une tronche à jouer les braves garçons cool et héroïques. Ca entrave probablement sa carrière au grand écran, mais dans le monde du direct-to-DVD en revanche, ça en fait une figure plus intéressante. C'est pas le type que les producteurs embauchent quand ils cherchent un Ben Affleck ou un Vin Diesel en moins cher, c'est le type qu'on recrute quand on cherche Steve Austin, une brute qui sent la sueur, le cambouis et la bière bon marché, qu'il faut pas regarder de travers si on veut pas se faire péter un bras. Il ne joue pas que dans des chefs-d'oeuvre, il a même très mal démarré avec Les Condamnés, mais il a déjà aligné quelques petits films modestes mais regardables.

Ecrit par le scénariste du sympathique Damage (avec Austin aussi) et réalisé par l'auteur du pas terrible Dangerous Man avec Steven Seagal, Hunt to Kill est une mini-réunion d'anciens méchants d'Expendables, puisqu'aux côtés du catcheur chauve on retrouve Eric Roberts et Gary Daniels. Le style est aussi du même genre que celui que visait Stallone : de l'action "à l'ancienne", avec un héros simple, carré, brutal, qui n'est pas là pour la déconne (et sort ses répliques-qui-tuent sans rire), des cascadeurs plutôt que des images de synthèse, un scénario qui va droit au but et qui permet d'orner la jaquette de slogans sur le thème "ils lui ont chié dans les bottes, maintenant il va bien les défoncer" plutôt qu'un truc tortueux comme "ils ont effacé sa mémoire, maintenant il a 24h pour récupérer son identité, démasquer le traître de la CIA, déjouer le complot terroriste secrètement manipulé par le gouvernement et trouver l'amour" comme il est désormais de coutume dans les productions à gros budget (Salt, Wanted, La Mémoire dans la peau, Inception, L'Agence, etc).


Hunt to Kill 01


Austin joue Jim Rhodes, garde-frontière à la retraite qui se voit contraint de coopérer avec un gang de braqueurs qui ont enlevé sa fille Kim (entraperçue dans Percy Jackson). Ils ont en effet besoin de ses talents de spécialiste de la survie en forêt pour traquer un de leur complices (le colonel Tigh de BattleStar Galactica)
qui les a trahis et s'est barré avec le butin de leur dernier coup. Jim mène l'expédition en se doutant que sa fille et lui seront exécutés dès que les voleurs n'auront plus besoin d'eux, et qu'il faudra trouver le bon moment pour frapper le premier. A un contre cinq, il n'a pas vraiment l'avantage, mais sa connaissance du terrain va lui permettre de réduire le handicap...


Hunt to Kill 05

En dehors des noms déjà cités et de quelques visages familiers,
comme celui de Donnelly Rhodes en shérif,

le casting se compose surtout d'acteurs de 12ème plan.

 

Commençons par le plus gros point négatif : le chef de bande psychopathe est joué par Gil Bellows. Le seul souvenir que j'ai de lui, c'est en chiffe molle dans Un Amour de sorcière, le navet avec Vanessa Paradis et Jeanne Moreau d'il y a 15 ans. En antagoniste principal d'un bourrin de 110 kilos, c'est un peu léger. Forcément, comme il y a Eric Roberts dans le film, on aurait préféré que lui et cette nouille intervertissent leurs rôles, mais il faut croire que le frère de Julia demandait trop cher pour faire tout le film, et du coup sa participation se limite au prologue. Bellows en fait des tonnes pour avoir l'air taré et dangereux, mais sans succès, et son numéro de ouf gueudin déguisé en Jean Reno en devient plutôt pénible. Son face-à-face avec Austin ne fait pas vraiment d'étincelles, il n'a que son flingue pour équilibrer les forces et on a un peu de mal à croire que ça suffise à garder son gang sous sa coupe ou à retenir son prisonnier de le décapiter rien qu'avec les dents. Si le personnage avait été différent, disons peut-être le genre "stratège de génie qui manipule tout le monde à sa guise" (comme dans Shoot & Run par exemple) ça aurait pu fonctionner, mais le rôle de dingue de la gâchette ne lui va pas du tout, ce qui nuit forcément beaucoup au film.


Hunt to Kill 03

Des grimaces comme ça, un flingue tenu à l'horizontale et des "fuck" tous les trois mots
ne font malheureusement pas une performance d'acteur convaincante.

 

Malgré ça, je dois dire que pour un téléfilm à petit budget, l'ensemble est plutôt sympathique. Enfin, pour autant qu'une histoire où les gens se font casser les membres à mains nues ou empaler avec des branches affûtées puisse être "sympa". Mais disons que pour une imitation sans prétention du style "Schwarzenegger ou Stallone des années 80", c'est correct. Sans génie, mais du travail honnête. Austin a l'air dans son élément, on ne peut pas dire qu'il surprenne par l'étendue de son registre d'acteur mais pour faire la brute des bois qui équarrit méthodiquement tous ceux qui se mettent en travers de son chemin, il est doué. C'est plus un thriller sobre qu'un film d'action pendant au moins les deux tiers de sa durée mais l'évolution des tensions au sein du groupe permet de patienter en attendant que ça pète. Et quand les choses deviennent plus physiques, c'est sûr que ça ne rivalise pas avec ses modèles comme Rambo ou Commando (la poursuite en quads à 40 à l'heure par exemple ça vous scotchera pas vraiment à votre siège) mais une fois de plus, pour ce que c'est, c'est d'un niveau satisfaisant. Le scénario n'offre rien de spécialement original mais tient la route, et j'ai apprécié les petits détails qui montrent que le héros ne s'en sort pas à coups de deus ex machina, mais grâce à des éléments montrés plus tôt dans le film, l'air de rien, en passant (comme quand on lui offre pour son départ à la retraite une montre dont le bracelet se dénoue pour servir de corde, ou qu'on voit qu'à ses heures perdues il s'occupe en fabriquant lui-même son matériel de chasse).


Hunt to Kill 04

Le duel avec Gary Daniels est un peu court mais fait partie de ces petites choses
qui élèvent le film au-delà de la médiocrité qu'on pouvait craindre de ce genre de produit.


Ca se vend ces jours-ci pour 5€ en supermarchés et je dirais que, si vous êtes fan du genre, à ce prix-là ça va. Il ne faut vraiment pas s'attendre à un chef-d'oeuvre, ni à changer d'avis sur le cinéma d'action un peu bas-du-front si à la base vous n'êtes pas attiré par l'idée d'un catcheur qui démonte des méchants un par un dans la forêt. Mais si ce genre de divertissement est votre tasse de thé, Hunt to Kill se laisse regarder. Sans être vraiment indispensable à votre collection, il devrait quand même vous en donner pour votre argent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Action
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur