Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 09:38

King of the Lost WorldEdition bas-de-gamme (pas de VO, pas de bonus) pour supermarchés d'un téléfilm régulièrement diffusé sur NRJ 12 sous le titre Le Seigneur du Monde Perdu, cette production The Asylum est, comme la quasi-totalité de leur catalogue, une merdouille à petit budget qui entendait se vendre en copiant les succès de son époque. Ici en l'occurrence, King Kong de Peter Jackson et la série Lost, les disparus, un mélange hasardeux obtenu sous prétexte d'adapter Le Monde perdu de Conan Doyle. Comme j'aime bien les monstres géants et que c'était que 3€, j'ai tenté le coup en faisant semblant de pas me rappeler que malgré leur potentiel nanaresque, les direct-to-video estampillés Asylum sont presque toujours des navets ennuyeux.

Si les noms des personnages principaux reprennent bien ceux du roman du papa de Sherlock Holmes (Challenger, Malone, Summerlee, Roxton), les ressemblances s'arrêtent à peu près là, l'histoire elle-même n'ayant rien à voir. Un avion de ligne s'écrase sur une côte exotique, coupé en deux. Un groupe de rescapés de la partie arrière décide de traverser la jungle pour retrouver le cockpit et utiliser la radio pour appeler des secours. En chemin ils affrontent divers dangers et finissent par tomber sur une tribu hostile qui entend les jeter en pâture aux créatures gigantesques qui font régner la terreur dans les environs : des dragons avides de chair humaine, et leur rival, un gorille colossal.


King of the Lost World 03

La plupart des personnages sont en fait des figurants destinés à vite disparaître
pour donner l'impression qu'il se passe vraiment quelque chose dans cette morne jungle.

 

Théoriquement, on a là des ingrédients classiques de film d'aventures, rien d'original mais rien de spécialement tarte non plus, donc ça aurait pu fonctionner. En pratique, c'est un téléfilm tourné pour une misère par des gens pas très doués, alors il n'y a pas beaucoup de péripéties parce que les cascades et les effets spéciaux ça coûte cher, et dans les temps morts il n'y a pas grand'chose pour maintenir le spectateur éveillé parce qu'écrire un bon scénario et de bons dialogues c'est pas donné à tout le monde. Pendant la majeure partie des 75 minutes que dure King of the Lost World, on suit donc simplement les chamailleries et la dragouille d'une bande d'acteurs abonnés à ce genre de machin (la meuf de Mega Shark vs Crocosaurus, le mec de Transmorphers, la classe quoi) et de temps en temps il y a un rebondissement de deux minutes, genre une rencontre avec une araignée géante qui fait pitié, une méchante plante, des scorpions géants pas terribles, des dragons foireux, et à la fin la cerise sur le gâteau, le fameux "Seigneur" du titre, un faux King Kong complètement ridicule, qui semble provenir du même studio d'images de synthèse que Ratanouilles. Le tout dans un décor qu'on devine être un quelconque jardin botanique en Californie mais censé représenter la forêt amazonienne.


King of the Lost World 02

The Asylum nous a habitués au pire dans ce domaine, et pourtant,
les effets spéciaux parviennent à étonner par leur incroyable nullité.


Alors bien sûr ça pourrait être drôle, mais finalement, même dans les moments les plus cons, je me suis trouvé plus consterné que réellement amusé, probablement parce que l'ennui suscité par le reste n'incite pas à la bonne humeur. Par exemple il y a une scène où l'une des hôtesses de l'air se réjouit en pensant avoir retrouvé l'épave, mais un mec du groupe la détrompe et lui annonce que c'est celle d'un chasseur. La fille est infoutue de distinguer un avion de chasse entier d'un cockpit d'avion de ligne coupé en deux. Alors que c'est l'appareil sur lequel elle travaille, en plus. Voilà à quoi en sont réduits les auteurs pour créer 5 secondes de suspense bidon. Ca aurait pu me faire marrer, un truc aussi absurde, mais ça sert surtout à rappeler qu'on est devant un truc honteusement mal écrit et mis en scène et ça se noie un peu au milieu d'un film aussi laborieux. De la même façon, le gorille géant est vraiment atroce, mais il doit avoir une minute de présence à l'écran sur un total d'1h15, ça lui donne pas l'occasion de beaucoup faire rire non plus.


King of the Lost World 01

Les lieux sont habités par une tribu apparemment constituée de rescapés
d'accidents précédents mais le film n'explique pas pourquoi ils ont décidé
un jour qu'ils allaient vivre en pagne et couverts peintures vaudoues.


Je crois que le mieux à faire avec The Asylum, c'est d'attendre qu'un jour ils se décident à sortir une compilation des pires moments de leurs films. Parce que pris individuellement, c'est rare qu'ils soient suffisamment drôles pour justifier un visionnage complet. King of the Lost World ne déroge pas à la règle, c'est bavard et poussif, certainement pas quelque chose qu'on peut considérer comme une série Z rigolote. Que ce soit dans le bac à 3€ ou à son prochain passage sur la TNT, rendez-vous service, évitez-le.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur