Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 07:57

Lara Croft Tomb RaiderIls seront probablement snobés lors de la séquence In Memoriam de la prochaine cérémonie des Oscars, mais sans vouloir me vanter, Ciné Discount c'est quand même un blog qui a un peu plus de classe que ça, MERCI BIEN, alors il ne sera pas dit qu'on ne rendra pas hommage ici aux seins d'Angelina Jolie, qui nous ont quittés brutalement ce mois-ci (enfin, concrètement, il y a trois mois, mais c'est déjà suffisamment difficile pour moi alors n'en rajoutez pas en pinaillant sur des détails comme ça, s'il vous plaît). Replongeons-nous donc avec émotion sur les films qui les ont révélés au grand public après des années de téléfilms et de seconds rôles : les adaptations cinéma de la série de jeux vidéo Tomb Raider.

Bon, je ne vous fais pas l'insulte de vous rappeler qui est Lara Croft, a priori si vous êtes suffisamment à jour avec la civilisation moderne pour vous servir d'un ordinateur vous en avez déjà entendu parler quelques milliards de fois. Le film choisit d'ailleurs lui aussi de présumer qu'il peut vous épargner une "origin story" qui raconterait de quelle façon passionnante elle a acquis son short et ses flingues, et entre directement dans le vif du sujet. Dans cette aventure signée par le réalisateur d'Expendables 2, elle se lance sur la piste d'un puissant artefact capable de contrôler le temps, le Triangle de Lumière, après la découverte d'indices laissés par son défunt père pour en localiser les fragments. Sa route va croiser celle de la fameuse secte des Illuminati, dont les chefs ne reculeront devant rien pour s'emparer du Triangle avant elle. Au Cambodge, en Sibérie et dans son propre manoir anglais, elle va devoir mettre sa ruse, son agilité et ses flingues à rude épreuve pour empêcher ses rivaux de récupérer cet objet si dangereux que ses créateurs eux-mêmes avaient décidé de le détruire.


Lara Croft Tomb Raider 05Contrairement à des adaptations comme Street Fighter, le film ne s'éloigne pas trop de ses racines...
Lara Croft Tomb Raider 03...et offre le genre d'acrobaties, temples maudits et monstres géants qu'on attend d'une aventure de Lara Croft.


Tomb Raider est un de ces films "capsule temporelle" témoins d'une époque pas si lointaine et déjà révolue. Tenez, pour vous dire, dans le boîtier du DVD il y a même un livret avec des photos et les titres des chapitres, pas un code de téléchargement périmé pour une "copie numérique" du film. Et dans le film même, on voit des choses aujourd'hui disparues, et pas seulement en rapport avec le physique de la vedette : d'autres couleurs que de l'orange et du bleu, une bagarre influencée par Matrix et Tigre et Dragon, des scènes d'action sonorisées par de la techno, et une manière d'oser raconter, en la prenant au sérieux tout en gardant un ton léger, une histoire fantaisiste (et pour être honnête, un peu crétine) d'aventurière milliardaire et de méchante société secrète qui se battent pour des objets magiques, sans chercher à avoir l'air "sombre et réaliste" d'un Dark Knight ni se réfugier dans la blague permanente pour s'excuser d'exister comme Avengers.


Lara Croft Tomb Raider 04Ce sont indéniablement deux grands du cinéma qui ont disparu.


Le film est tiré vers le bas par un certain nombre d'éléments regrettables, comme sa façon pas du tout subtile de servir de support publicitaire à tous les accessoires de son héroïne (ses flingues, ses bottes, sa moto, sa jeep...). On sent aussi que la garde-robe d'Angelina Jolie a été conçue pour que le fabricant de jouets qui s'est payé la licence puisse commercialiser une floppée de figurines, Lara Croft aventurière, Lara Croft motarde, Lara Croft aux sports d'hiver... Ca a beau être des pratiques courantes, ça me chagrine un peu plus ici que dans un GI Joe. Dans un autre registre, le faux accent britannique de la vedette n'est pas super convaincant, et faire répéter constamment à ses faire-valoir des "Oh, bugger!" et autre "Blimey!", pour qu'on comprenne bien qu'ils sont anglais, est un poil agaçant. Plus contrariant, le scénario n'est pas super palpitant, original ou malin. Les rebondissements s'enchaînent vite alors on n'a pas le temps de s'ennuyer, mais on reste sur les sentiers battus du genre. Intrigue simplette, énigmes bébêtes, grosses ficelles, ça tient quand même debout tant qu'on n'y réfléchit pas trop mais on n'est clairement pas dans le haut-de-gamme du cinéma grand public.


Lara Croft Tomb Raider 06Là sur une image fixe on se rend pas bien compte, mais il y a quand même des moments
de pure poésie, comme une course au ralenti pendant laquelle on se rend à peine compte
qu'il y a plein de trucs en train d'exploser et s'écrouler autour d'Angelina Jolie.


 C'est une sorte de mélange d'Indiana Jones et James Bond sans génie mais pas raté, gentiment sexy, avec des scènes d'action potables, des décors exotiques et des effets spéciaux de qualité honorable, porté par des acteurs sympathiques. Angelina Jolie est à l'aise dans son personnage, c'est clairement pas un rôle à oscars mais c'est pas non plus "je débite mes répliques, je prends mon chèque et je me casse" comme un Jake Gyllenhaal dans Prince of Persia (un film dont j'ai dit à tort, à l'époque, qu'il valait un Tomb Raider, alors qu'en fait non, Tomb Raider est plus chouette). A ses côtés, on a un Daniel Craig pré-Bond en rival admiratif, Iain Glain (le bras droit de Daenerys dans Game of Thrones) en méchant, là encore pas des performances mémorables mais le genre grâce auquel la série B ne vire pas au Z. Noah Taylor (le père du héros dans Submarine) en revanche se coltine un personnage un peu cliché de geek comme on en voyait au cinéma à l'époque où votre grand'mère n'utilisait pas encore un iPad tous les jours.


Lara Croft Tomb Raider 02De vrais acteurs dans les seconds rôles, ça change de Tekken ou Postal.


 C'est meilleur que la plupart des adaptations de jeux vidéo, meilleur que dans mes souvenirs, c'est pas désagréable à regarder surtout si vous n'êtes pas insensible au charme de la femme de Brad Pitt (ou aux pectoraux de 007, si c'est plus votre genre). Mais c'est clairement pas un classique du film d'aventures, c'est dans la même veine que Le Roi Scorpion, un passe-temps pour dimanche après-midi pluvieux. Si vous vous sentez d'humeur nostalgique et que vous avez 5€ qui traînent, banco, sinon rassurez-vous ça n'est pas un chef-d'oeuvre impérissable et ça peut attendre un passage télé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Action
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur