Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 09:19

Last DragonMalgré le titre, non, ce n'est pas un remake de Dernier Dragon, le film de karaté de la Motown. D'ailleurs ne vous fiez à rien de ce que vous pouvez voir sur la jaquette, ni le titre ni l'image : Last Dragon, l'ultime bataille est en fait Wyvern, un téléfilm produit pour Syfy et parfois diffusé sur nos chaînes sous le titre La Malédiction de Beaver Mills, et s'il y a bien une méchante créature ailée dedans, n'espérez pas la voir attaquer des gratte-ciels ou se fritter avec une émule de Lara Croft. On s'attend à une version The Asylum de la superproduction coréenne D-War (ce qui n'aurait sans doute pas été bien fameux, j'en conviens) mais la bestiole (une vouivre) se contente en fait de terroriser quelques villageois dans un bled composé de quatre ou cinq chalets.

Réalisé par l'auteur du remake de I Spit on Your Grave, le film se déroule en effet à Beaver Mills, un patelin d'Alaska habité par une floppée d'acteurs de troisième zone dont vous connaissez forcément la tête pour l'avoir vue mille fois à la télé mais dont vous n'avez jamais su le nom : le grand chef de Stargate SG-1, le flic ripou de Desperate Housewives, le père de l'héroïne de The Closer... Il y a aussi l'Indienne balafrée de Twilight 2 et la petite villageoise larguée par le héros au début de Terremer, la prophétie du sorcier, c'est dire si on a affaire à un casting prestigieux. Non loin de Beaver Mills donc, un monstre mythologique sorti des eaux où il était prisonnier d'un bloc de glace depuis des siècles commence à dévorer les seconds rôles, et comme les autorités ne prennent pas assez vite au sérieux les témoignages de type "j'ai vu qui a fait ça, c'était un dragon", une brochette de figurants se fait bouffer aussi. Il ne reste bientôt plus qu'une demi-douzaine de personnages, et le vieux-qui-sait du coin explique alors qu'ils ont affaire à la vouivre d'une légende norvégienne que lui racontait son père. A partir de là les rares survivants n'ont plus qu'à passer les quarante dernières minutes à improviser des rebondissements mollassons en attendant un dénouement un peu bâclé.


Last Dragon 01La Canadienne Erin Karpluk est mimi comme l'institutrice dont t'étais secrètement amoureux au CE1,
mais on ne peut pas dire qu'elle crève l'écran comme une future héroïne de film d'action hollywoodien.


Ejaculateur précoce, Last Dragon dévoile entièrement son monstre moins d'une minute trente après avoir commencé, et je ne dis pas qu'il faut forcément suivre la formule des Dents de la Mer pour réussir un film dans ce genre mais tout de même, quand on n'a pas grand'chose à montrer il vaut mieux être un peu plus économe que ça. La suite enchaîne quelques péripéties sans originalité au fil d'un scénario sans surprise, même si la mise en scène donne parfois l'impression que le réalisateur y ajoutait n'importe quoi au pied levé histoire de dire qu'il mettait sa touche personnelle. Genre "tiens là c'est marqué que Jake et Hampton sortaient du café pour chercher des armes, et c'est effectivement ce que je viens de filmer, mais allez on va dire que finalement  le Colonel a décidé de les suivre. Et puis là tiens on va dire que Farley se sacrifie héroïquement, même si c'est complètement absurde." La vouivre en images de synthèse est potable et même un peu au-dessus de la moyenne de ce qu'on peut voir habituellement dans les films Syfy type Cerberus, le chien des Enfers ou Jurassic Tiger, le tigre aux crocs d'acier, mais on constate quand même très vite les limites des effets spéciaux, puisqu'elle n'interagit quasiment jamais à l'écran avec le décor et les personnages. A part ça il y a quelques brèves fusillades, une ou deux cascades et une explosion bien ridicule. Le reste du temps, l'action cède la place à un blabla pas franchement captivant.


Last Dragon 02Le réalisateur Stephen R. Monroe crache la purée dès la première scène,
ça motive pas vraiment à rester regarder les 83 minutes qui suivent.


C'est donc du téléfilm de monstre bas-de-gamme à très petit budget, avec un héros sans charisme, une histoire sans grand intérêt, un suspense à peu près inexistant. Vous pouvez en voir des pareils gratuitement presque tous les soirs sur NT1 ou NRJ12, et celui-ci n'aurait sans doute jamais eu les honneurs d'une édition DVD (très basique, d'ailleurs, il n'y a que le film en VF et absolument rien d'autre sur le disque) si les gens de chez Zylo n'avaient pas trouvé un graphiste sans scrupules pour pondre cette jaquette mensongère et lui donner un air plus vendable. Ca frôle parfois le nanar, mais l'impression de je-m'en-foutisme rend Last Dragon moins amusant que vaguement agaçant. C'est pas le pire de sa catégorie mais justement c'est dommage, ça aurait été préférable à un truc médiocre qui n'apporte rien au genre et dont sort avec l'impression d'avoir gâché 1h25 de sa vie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur