Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 08:11

Le Dernier des TempliersAllez, entamons joyeusement une troisième année d'existence en se montrant super réactif face à l'actualité du DVD pas cher, puisque le film du jour, qui pour vedette la mascotte officieuse du blog, est passé à 10€ un peu partout pas plus tard qu'avant-hier. Renommé Le Dernier des Templiers par le distributeur français, Season of the Witch n'a rien à voir avec le roman quasi-éponyme de Raymond Khoury et met en réalité en scène des chevaliers teutoniques, mais "Le Dernier des Chevaliers Teutoniques" c'était trop long et ça sonnait moins bien.

Ca démarre en pleine croisade au début du 14ème siècle, Nicolas Cage et Ron Perlman jouent Legolas et Gimili jusqu'au jour où ils s'aperçoivent après des années de batailles que finalement, mettre le Moyen Orient à feu et à sang au nom du Seigneur, c'est rigolo jusqu'au moment où on se retrouve à tuer des civils. Ils décident donc de tout plaquer pour rentrer en Allemagne. Pas de chance, à leur retour la Peste Noire est en train de ravager l'Europe, ce qui permet certes de faire de grosses économies sur la figuration vu que tout le monde est mort, mais quand même, bonjour l'ambiance quoi.

Pour ne rien arranger, ils sont arrêtés et jetés au cachot pour désertion. Le cardinal local leur propose alors un marché : ils seront grâciés s'ils escortent une jeune fille accusée de sorcellerie jusqu'à une abbaye où les moines pourront anéantir ses pouvoirs et éliminer le fléau grâce à leur livre d'incantations. Les deux chevaliers n'ont pas trop envie de se remettre au service de l'Eglise mais acceptent quand même, espérant pouvoir se racheter des crimes commis lors de la croisade en permettant à la jeune fille d'avoir un procès équitable plutôt qu'une exécution sommaire. Mais en cours de route, ils commencent à soupçonner leur prisonnière de ne pas être le simple bouc émissaire de prêtres sans scrupules, mais bien une vraie sorcière...


Le Dernier des Templiers 01Les signes identifiant les protagonistes comme des chevaliers teutoniques ne manquent pas,
mais la personne chargée de l'adaptation française devait pas être trop héraldicomane.

 
 Voilà un film qui a l'air de ne pas trop savoir ce qu'il veut être, ce qu'il veut dire, pourquoi il existe. Ca tient peut-être au fait que son réalisateur Dominic Sena, auteur d'une poignée de films pas terribles voire tout pourris (60 secondes chrono, Opération Espadon, Whiteout) et qui a visiblement un peu de mal à trouver un boulot stable à Hollywood depuis 10 ans, n'en revenait pas d'être à nouveau sur un tournage à quarante millions avec une vedette après une traversée du désert puis le bide de son précedent film. "Non, c'est pas vrai, c'est vraiment moi qui fais le film ? Sans déconner ? Vous êtes sûrs ? Avec des costumes et des effets spéciaux ? MOI ? Bon, ok, alors euh, moteur, action, si ça vous dérange pas, merci". Le résultat titube sans conviction entre film d'action, film historique et film d'épouvante, et aurait pu être nanaresque s'il n'avait pas été aussi timoré.


Le Dernier des Templiers 03C'est surtout dans un moment comme ça, où le rôle qui incombe habituellement à Udo Kier
est tenu par Christopher Lee, qu'on se rend compte que le budget n'était pas trop minable.


Le côté schizophrène du Dernier des Templiers se ressent dès la première séquence, où le lynchage d'un groupe de prétendues sorcières est mis en scène d'une façon qui donne à penser que le film veut montrer comment la religion et la superstition peuvent amener à la mort d'innocents... jusqu'à ce qu'un virage à 180 degrés donne raison aux bourreaux en montrant que c'est une authentique maîtresse de Satan qu'ils ont pendue. Ca enchaîne avec un montage des deux héros aux Croisades, mélange un peu cheapos du Seigneur des Anneaux et de 300 qui ressemble à une célébration joyeuse de l'étripage d'infidèles en Terre Sainte, puis là encore, retournement de situation, en fait la guerre c'est pas beau, la religion c'est juste une excuse pour massacrer de pauvres gens qui n'ont rien fait. Enfin le reste du film tente de jouer sur le faux suspense "et si cette malheureuse jeune fille était victime d'une erreur judiciaire orchestrée par un salaud de curé violeur ?" tout en ne laissant aucun vrai doute sur ses pouvoirs maléfiques. Alors, si le propos général avait été plus profond et intelligent, le film aurait peut-être ainsi paru habilement manipulateur, mais là l'impression qui prime c'est que ses auteurs ne savaient pas vraiment où ils voulaient en venir, et que ses participants s'en foutaient à moitié.


Le Dernier des Templiers 07Les quelques péripéties du voyage sont sans grande originalité,
comme ici avec la traversée d'un pont suspendu qui, évidemment,
va céder sous le poids des voyageurs.


Il n'y a jamais rien de vraiment trop mauvais dans le film, mais jamais rien de vraiment bon non plus, à part peut-être les maquillages des pestiférés. Il n'y a aucun personnage mémorable, Nicolas Cage n'est ni en mode "Extrême" à la Ghost Rider ni en "Chien battu" comme dans Prédictions, Ron Perlman joue le même personnage que dans tous ses films. J'en viens à me demander s'il paye lui-même ses accessoires, et les rentabilise ensuite par ses choix de carrière. "Bon ça m'a coûté un paquet l'épée et l'armure de Prince Vaillant, je sais que je sors de Dungeon Siege là mais tant pis, je vais faire Le Dernier des Templiers quand même". Ou alors les producteurs n'ont pas d'imagination et son agent est paresseux, allez savoir. "Coco, je t'ai adoré en guerrier velu qui décapite les gens dans Outlander, du coup j'ai fait intégrer le même personnage dans Conan 3D pour toi, par contre si tu pouvais amener toi-même ton casque et ta hache de guerre ce serait cool."


Le Dernier des Templiers 02Histoire de varier les décors, nos preux chevaliers traversent même le légendaire blizzard syrien.
Au passage, vous noterez qu'on a une fois de plus affaire à un film orange et bleu.


Bref. Personne n'a l'air de s'être trop foulé sur le film, et sans aller jusqu'à dire qu'on se fait chier devant (heureusement, ça ne dure qu'1h20 et des poussières), difficile de se passionner pour un spectacle qui ne sait même pas ce qu'il cherche à nous raconter et aborde des thèmes sérieux sans finalement prendre position à leur sujet. "Euh, la religion c'est mal, sauf quand les prières et l'eau bénite tuent les monstres. Et il faut pas brûler les sorcières sauf si c'est des vraies. Et la guerre c'est vilain, enfin quand c'est des civils qui meurent quoi". Ok, merci. C'est jamais suffisamment débile et mal foutu pour être franchement risible, c'est jamais suffisamment bien écrit et joué pour être captivant, l'action et les effets spéciaux ne sont ni honteux ni à couper le souffle. C'est du médiéval-fantastique couillon et creux pour public vraiment pas exigeant. Pour meubler un après-midi d'ennui à la télé, à la rigueur pourquoi pas, mais personne ne vous en voudra si vous décidez de jamais le voir. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Snowman 09/11/2011 14:41



A chaque fois que j'entends parler d'un film avec des croisades, je pense à celui que Verhoeven devait faire à partir d'un scénario de Walon Green et Basil Poledouris à la musique.
Et je pleure.


Dans le genre "fantasy" j'avais trouvé assez sympa Solomon Kane.


Pas du grand art mais une honnète série B, idéale si on est cloué au lit par une broncho-grippe et qu'on a pas envie d'activer plus de 2 neurones.
Et à ce que j'ai lu le tournage a été assez épique puisque l'acteur principal a failli se faire décapiter.


Sinon il paraît que Cage s'est racheté une crédibilité dans le "remake-mais-pas-tout-à-fait" de Bad Lieutenant.


 



Toxic 09/11/2011 15:14



Faudra que je l'emprunte à ma reum, c'est elle ma dealeuse de films avec Nicolas Cage.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur