Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 09:18

Le Fantome du BengaleComme Jonah Hex ou Dylan Dog, Le Fantôme du Bengale a besoin que sa jaquette te précise qu'il est tiré d'une "célèbre BD" parce qu'il sait bien qu'en réalité t'en as jamais entendu parler mais que ça fait tout de même mieux que "inspiré d'une BD de seconde zone parce que Superman et Spider-Man sont déjà pris". Créé il y a bientôt 80 ans par l'auteur de Mandrake le Magicien, le Fantôme est un justicier de la jungle qui protège les tribus du pays fictif de Bengalla contre toutes sortes de pirates et aventuriers sans scrupules venus piller leurs trésors. D'autres adaptations l'ont modernisé ou carrément envoyé dans le futur mais celle-ci a choisi de garder les deux pieds fermement plantés dans les années 30. C'est plus un film pour le public d'Indiana Jones et Tarzan que celui de Batman. Billy Zane y incarne le 21ème Fantôme, descendant d'une lignée qui veille sur le Bengalla depuis 400 ans. Il se retrouve aux prises avec un syndicat du crime qui cherche à s'emparer des trois "Crânes de Tuganda", artefacts magiques qui, lorsqu'ils sont réunis, confèrent une puissance sans égale à leur possesseur. N'ayant pu empêcher le vol d'un premier crâne, il s'engage dans une course-poursuite à travers le monde pour mettre la main sur les deux autres avant les malfaiteurs.

Les superhéros d'aujourd'hui, tu sais comment c'est : le sort de l'univers entier est en jeu à la moindre de leurs aventures et chaque épisode voit la destruction de la moitié de New York même s'ils gagnent à la fin. Ils ont lu Nietzche, ils craignent qu'à force de regarder au fond de l'abysse et de combattre les monstres, il va leur arriver des misères. Et puis ils ont lu Stan Lee aussi, ils comprennent que les superpouvoirs, c'est pas pour rigoler, c'est un fardeau. Du coup, ils tirent la gueule, ils sont tourmentés, dépressifs, cyniques. Eh bien, tout ça, c'est pas trop son délire au Fantôme. Lui, être un héros, sauver la veuve et l'orphelin à coups d'acrobaties et de bagarres, ça l'éclate. Il est conscient de ses devoirs quand même : venger son père, défendre sa jungle, préserver le secret de son identité pour que les brigands de tout poil continuent de croire que c'est le même mec immortel qui défonce les méchants depuis quatre siècles. Mais il est ni accablé ni blasé par la vie d'action, d'aventures, de voyages et de magie qu'impliquent ses responsabilités. Et tu peux te moquer de son attitude toujours positive, de son sourire aussi blanc que son cheval, de son collant violet moule-teube, ça le dérange pas, il se demande pas si on va le trouver cool ou non, il risque pas d'avoir des problèmes d'estime de soi alors qu'il est dans une forme olympique, que les filles tombent amoureuses de lui au premier regard, qu'il paye ses trajets en taxi avec des poignées de pierres précieuses, qu'il vit dans une grotte en forme de crâne et qu'il parle aux tigres.


Le Fantome du Bengale 02Le Fantôme, un héros qui sait soigner son entrée plutôt que simplement faire la même que tous ses confrères.


Alors évidemment, avec ses manières démodées, ce pauvre Fantôme s'est pris un bon gros bide à sa sortie en 1996. Et c'est vraiment dommage, parce que Billy Zane joue le rôle à la perfection, avec beaucoup d'enthousiasme. Clairement, il s'amuse beaucoup, et campe du coup un personnage assez unique dans le paysage des superhéros cinématographiques de ces vingt dernières années. A la rigueur on pourrait voir Captain America comme son plus proche cousin moderne, mais sinon je crois qu'il faut remonter jusqu'au Zorro de Guy Williams pour retrouver cette bonne humeur et cet esprit chevaleresque chez un justicier masqué. Du coup, le film est vraiment rafraîchissant pour qui se lasse du héros "sombre et adulte" et des histoires toutes calquées sur le modèle "l'apocalypse arrive et des images de synthèse explosent partout tout le temps mais heureusement, un type qui fait la tronche dans un costume avec des muscles en latex va venir limiter la casse". Ici c'est juste une "petite" aventure tournée dans des vrais décors (même quand ils ont un aspect un peu carton-pâte, au moins ils sont là pour de vrai, c'est pas de l'incrustation sur fond vert) avec plein de rebondissements rocambolesques et un esprit bon enfant et je dis pas que tout le monde devrait refaire pareil mais ça a le mérite de changer agréablement de tout le reste pour une fois.


Le Fantome du Bengale 06Le film bénéficie d'une bonne galerie de méchants qui s'intègrent naturellement à l'histoire plutôt
que de ressembler à "et maintenant, on dirait que trois personnages connus de la BD
décident de s'associer pour défoncer la gueule à Spider-Man".


Je précise que le film est dépourvu de toute ironie, ça se permet d'être "rétro" sans se sentir obligé de faire de la parodie comme les OSS 117 avec Jean Dujardin (que j'aime beaucoup aussi hein, me faites pas dire ce que j'ai pas dit), c'est vraiment un film pour les gens qui apprécient au premier degré les péripéties d'un type qui peut traverser la rue en sautant du toit d'une bagnole à une autre, se jeter d'un hydravion en vol sur le dos de son cheval, qui s'arrête pour ramasser le sac des dames quand il les bouscule en poursuivant un méchant, et qui au lieu d'affronter des nazis, des terroristes ou des conquérants extraterrestres, fait face à un gang de filles pirates de l'air qui ne peuvent pas s'empêcher de se pâmer de désir pour lui, des bandits qui vivent sur un vieux galion dans une grotte secrète et se battent au sabre, et une espèce de gentleman-aventurier-criminel qui est content comme un gosse quand ses ambitions diaboliques sont sur le point de se réaliser.


Le Fantome du Bengale 07Et puis, Catherine Zeta-Jones jeune, hein ? Hé, j'ai raison ou quoi les gars ?


Ce sera pas du goût de tout le monde évidemment, il suffit de voir l'accueil réservé récemment à John Carter ou Lone Ranger pour comprendre que Le Fantôme du Bengale n'a pas beaucoup plus de chances de succès aujourd'hui qu'il y a 20 ans. Même parmi un lectorat comme le mien, constitué entièrement de gens de bon goût, je veux bien admettre qu'il y en aura un ou deux pour trouver ça ringard, voire ridicule, ou se chagriner de son intrigue pas folichonne. Je les juge pas, ils ont le droit de ne pas aimer s'amuser. Mais pour ceux qui entre deux superproductions Marvel aiment bien les séries B à moyen budget comme on n'en fait plus depuis le début du 21ème siècle, dans la veine du Roi Scorpion ou du premier Tomb Raider, c'est vraiment un chouette film.

 

----------------------------------------------------------------------

Le Fantôme du Bengale (The Phantom, 1996), réalisé par Simon Wincer (Sauvez Willy) sur un scénario de Jeffrey Boam (Indiana Jones et la Dernière Croisade). Avec Billy Zane (Titanic), Kristy Swanson (Buffy, tueuse de vampires), Treat Williams (Dernières heures à Denver), Catherine Zeta-Jones (Le Masque de Zorro), James Remar (Les Guerriers de la Nuit), Patrick McGoohan (Le Prisonnier), Cary-Hiroyuki Tagawa (Mortal Kombat ).

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Action
commenter cet article

commentaires

jakbonhom 19/03/2015 22:17


J'ai du mal à imaginer Billy Zane dans autre chose que des rôles de gros enfoiré, mais la chronique donne envie - c'est assez rare sur ce blog pour être souligné. Ca a l'air au moins aussi cool
que The Rocketeer.

Toxic 20/03/2015 12:19



Je voulais revoir Rocketeer aussi mais j'ai trouvé le DVD qu'à 25€ ou en import.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur