Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 14:20

Le MessageSi les péplums sur les facéties de Moïse, Jésus et toute leur joyeuse bande de copains de l'Ancien et du Nouveau Testament ne manquent pas, les films sur la religion musulmane sont plutôt rares. D'abord parce que les producteurs ont du mal à trouver des financements pour ça, sauf à aller quémander auprès d'émirs saoudiens. Ensuite parce que l'islam interdit de représenter le héros et sa famille proche, ce qui impose à la mise en scène de leurs aventures des contraintes qu'on suppose assez rebutantes pour un cinéaste. Mais du coup, ça rend assez curieux vis-à-vis des quelques films qui existent, comme aujourd'hui donc le plus connu, Le Message de Moustapha Akkad, producteur exécutif de la série des Halloween (si si c'est vrai, c'est pas des conneries) tué il y a quelques années dans un attentat en Syrie. Le film a été tourné en deux versions, l'une avec des acteurs arabophones, une autre avec des anglophones. L'édition de luxe propose les deux sur 3 DVDs, mais pour ceux qui comme moi se contentent de celle de base à moins de dix euros, sachez qu'elle se limite à la version anglophone. Apparemment on perd quasiment une demi-heure de film au passage, mais il faut avouer que ça reste déjà bien long quand même donc c'est peut-être mieux comme ça.

L'épopée démarre au 7ème siècle à La Mecque, alors contrôlée par des marchands enrichis par le culte de centaines de divinités dont les fidèles viennent de toute la péninsule arabique pour prier leurs effigies. Mais ce bizness lucratif est depuis peu menacé par la popularité grandissante d'un certain Mahomet, ancien berger illettré qui affirme être le messager d'un Dieu unique, qui transmet sa volonté à l'humanité à travers lui. Avec ces nouvelles lois divines comme l'interdiction de l'idolâtrie ou de l'esclavage, les affaires des notables locaux se retrouvent encore plus menacées que le patrimoine de Françoise Hardy par les projets d'Hollande sur l'ISF et ils vont donc s'acharner à essayer de tuer dans l'oeuf cette nouvelle religion qui prend des allures de révolution. Persécutés, les musulmans sont contraints de quitter La Mecque et de s'exiler à Médine, mais les mauvais traitements subis par leurs familles restées au pays finissent par les pousser sur le sentier de la guerre...


Le Message 04

Ceux-là, avec leurs bonnes têtes de conspirateurs, je vous laisse deviner
si c'est les méchants marchands du temple ou de sages serviteurs d'Allah.


Le Message m'intriguait principalement parce que je me demandais à quoi pouvait bien ressembler un film qui ne peut ni montrer ni faire parler son personnage principal. Et là-dessus je dois bien avouer que c'est un peu décevant parce que c'est finalement un péplum de facture très classique, sans grande originalité stylistique. Akkad a contourné son problème de façon assez simple : la plupart du temps, l'histoire est racontée du point de vue des lieutenants et des adversaires de Mahomet. Parfois il y a un narrateur. Et quand exceptionnellement Mahomet est impliqué directement, le film passe en vue subjective, les acteurs fixent le spectateur comme s'ils s'adressaient à lui, et ses paroles sont remplacées par une musique spécifique. Alors évidemment c'est clair que ça créé des moments particuliers, déjà parce que presque tout le monde regarde directement la caméra au lieu de viser légèrement à côté, ce qui ne se fait pas trop au cinéma, ensuite parce que régulièrement, pour que les conversations restent compréhensibles, les disciples répètent les propos inaudibles de Mahomet tout en s'adressant à lui, ce qui n'est pas super naturel. Mais dans l'ensemble, ça reste un élément assez mineur du film, donc si comme moi vous espérez quelque chose de vraiment insolite vous risquez de rester un peu sur votre faim.


Le Message 02Pour un peu on se croirait devant un DVD interactif dont les personnages vous invitent à
orienter l'histoire dans la direction de votre choix à intervalles réguliers.
"Alors, Mahomet, tu as choisi ? Allah ou Akbar ?"


A part ça, ça peut paraître superflu voire idiot de préciser un truc pareil vu le thème du film, mais c'est vraiment à déconseiller aux athées intégristes parce que le discours religieux y occupe au moins autant de place que l'intrigue. Je ne dis pas que ça s'adresse exclusivement aux musulmans ou aux croyants en général, et le fameux "message" est du genre peace & love donc pas de quoi heurter Brigitte Bardot a priori. Mais si le simple fait d'entendre que "Dieu est grand" vous hérisse le poil, c'est clairement pas la peine de tenter un visionnage, parce que c'est vraiment constamment du "Dieu ceci" et "Dieu cela". Dans un truc comme Les Dix Commandements, vous avez le casting de vedettes, les décors hollywoodiens à l'ancienne ou les effets spéciaux comme autres sources d'intérêt que l'aspect religieux, ici vous avez certes un peu de complots et de batailles mais quand même surtout beaucoup de discours sur la volonté divine et la ligne de conduite que doit adopter un bon musulman. Donc soit c'est votre tasse de thé, soit vous êtes au moins intéressé de savoir ce que cette religion a à dire même si vous n'avez aucune intention d'adhérer à quelque croyance que ce soit, soit c'est sûr que ça va bien vous gaver.


Le Message 06

Le Message fait l'apologie d'un islam sympa, ouvert, fraternel,
bien différent de ce qu'on montre dans les média occidentaux pour faire peur à la ménagère,
mais c'est sûr que ça reste de la propagande religieuse.

 

Personnellement, j'ai regardé ça sans être fan de bondieuseries mais en espérant enrichir ma culture générale, et en tant que film éducatif il faut reconnaître que ça n'est pas mal fait. Le jeu des acteurs n'est pas hyper subtil, Anthony Quinn semble entamer la période "je tourne sans conviction 5 ou 6 scènes vite fait, vous me donnez le même chèque que si j'avais le premier rôle et en échange vous pouvez mettre mon nom en gros sur l'affiche" de sa carrière, on sent que le budget n'était pas pharaonique (mais tout de même pas ridicule non plus), mais ça n'est pas du travail d'incapable, juste un péplum classique, assez bavard et très très long mais regardable. Je mentirai si je prétendais que je ne me suis pas du tout ennuyé, mais avant de le voir je subodorais un navet indigeste et je dois reconnaître que je me suis planté.


Le Message 03L'arrivée d'Anthony Quinn au bout d'une demi-heure réveille un peu le film,
mais sa présence reste assez limitée et sa prestation pas spécialement mémorable.

 

Ca aurait gagné à être un peu plus court, et ça aurait mérité une petite remasterisation aussi parce que sans atteindre le niveau de médiocrité d'une édition à la Monarch, l'image est d'assez piètre qualité pour du DVD. Mais si vous comptez voir le film, en attendant une nouvelle version il faudra raquer 10€ pour celle-ci vu qu'étrangement, les chaînes de télé ne profitent jamais du ramadan pour le diffuser alors qu'elles nous resservent inlassablement Le Père Noël est une ordure ! tous les décembre. Si le thème vous intéresse un tant soit peu, c'est une curiosité qui vaut le coup d'oeil, sinon c'est un film moyen et mal rythmé qui a peu de chance de vous passionner.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur