Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 09:33

Le Royaume de Ga hooleAllez, encore un film pour enfants pour les vacances en espérant que ça me laissera quand même le temps de chroniquer un ou deux films d'horreur dans les jours qui viennent histoire de sacrifier à la non-tradition d'Halloween. Aujourd'hui donc, l'histoire des chouettes qui parlent. C'est connu ça en France comme bouquins, les chouettes qui parlent, de Kathryn Lasky ? J'en avais jamais entendu parler avant la sortie du film, moi. N'empêche, y a des écrivains de fantasy, on sait pas trop si c'est parce qu'ils ont peur que les droits d'utilisation des créatures imaginaires les plus populaires du folklore mondial appartiennent déjà exclusivement à des confrères plus connus, ou parce qu'ils craignent que les critiques défoncent leurs oeuvres pour manque d'originalité s'ils se contentent de mettre en scène des dragons, des fées et des centaures, mais ils en viennent à s'imposer des bestioles franchement pas terribles pour remplacer. Philip Pullman a ses ours polaires en armure, et ici c'est donc des chouettes avec des heaumes. Et ça a peut-être l'air cool sur le papier, mais à chaque fois que ça arrive jusqu'au grand écran, c'est là qu'on se rend compte que finalement coller du métal sur le dos d'un animal qui existe déjà est raisonnablement original certes, mais pas très intéressant finalement.


Le Royaume de Gahoole 10Apprends en t'amusant : à la différence du hibou, plus gros,
la chouette n'a pas d'aigrettes sur la tête.


Mais sans une certaine ouverture d'esprit vis-à-vis des chouettes qui parlent, ça ne servait à rien de regarder le film, et je ne demandais qu'à me laisser séduire par cette mythologie quand j'ai entamé le visionnage. Les premières minutes m'ont d'ailleurs fait regretter tout de suite de ne pas m'être donné la peine de le voir au cinéma : à la différence de beaucoup de réalisateurs poussés par les studios à utiliser la 3D mais qui s'en foutent ou la jouent "ça n'est pas un gadget donc j'ai pas voulu m'en servir comme un vulgaire gadget", Zack Snyder a visiblement mis cette aventure en scène en gardant à l'esprit que ce qui est rigolo avec la 3D, c'est de voir les choses sortir de l'écran comme si elles allaient chatouiller le nez du spectateur, pas simplement que les personnages au premier plan se détachent bien du décor derrière eux. Mais aujourd'hui, à moins d'avoir une télé 3D et l'édition Blu-Ray, il faut se contenter de voir le film "à plat", et comme pour La Légende de Beowulf, on sent bien qu'on perd quelque chose.


Le Royaume de Gahoole 11

Le Royaume de Gahoole 14

Visuellement, c'est très joli (même si c'est encore un film "orange et bleu"),
ce qui pourra être un argument suffisant pour
convaincre
les amateurs de belles images de synthèse de jeter un oeil dessus.


Ne mettant en scène que des animaux qui parlent, dans un monde imaginaire qui ne doit pas être trop loin de l'Australie (il y a un loup de Tasmanie, un échidné, le dialogue mentionne des dingos), Le Royaume de Ga'Hoole suit le destin de Soren, jeune effraie qui, alors qu'il ne sait pas encore tout à fait voler, se voit déjà dans la peau des héros guerriers de la légende des Gardiens de Ga'Hoole, ceux qui ont jadis vaincu l'armée du terrible Bec d'Acier. Malheureusement pour lui, alors qu'il s'entraîne en douce à planer, il se retrouve embarqué avec son frère Kludd par deux hiboux au sanctuaire de Saint Aegolius, où d'autres jeunes chouettes comme eux sont employées aux travaux forcés ou enrôlées dans l'armée des "Sangs-Purs" du Grand Tyto, qui rêve d'éliminer les Gardiens pour régner sans partage sur le monde des chouettes. Soren va alors tenter de s'échapper pour avertir les Gardiens du danger qui les menace, tandis que Kludd, qui refuse de croire à leur existence, cède aux promesses de gloire et intègre fièrement les rangs des Sangs-Purs.


Le Royaume de Gahoole 01Les chouettes ne sont clairement pas les seuls animaux intelligents de ce monde...

Le Royaume de Gahoole 02...mais les implications sinistres de leur consommation de rongeurs ne sont jamais évoquées.
A moins que l'édition Blu-Ray de luxe ait une scène coupée au montage :
"Désolé, le Royaume des Mulots est foutu. Notre meilleur guerrier s'est fait bouffer par une chouette".


Les éléments pour une bonne aventure épique aux accents tragiques sont là : un méchant revanchard et sans pitié, une guerre sur le point d'éclater, deux frères qui se retrouvent dans des camps opposés, une machine infernale, un traître, des monstres... Mais je mentirais si je disais que finalement, j'ai trouvé que les chouettes avec des heaumes c'était cool. Enfin, quand elles volent ou se battent, ça peut aller, mais dès qu'elles se posent pour discuter, ben, c'est plus que des chouettes qui parlent et ça n'est pas hyper cinégénique. Même si je comprends que l'auteur des romans ait préféré utiliser un symbole de sagesse plutôt qu'un rapace à connotation plus guerrière comme l'aigle ou le faucon, la chouette n'est pas vraiment un volatile dont le charisme est suffisant pour porter tout un film de ce genre. Un truc léger à la Rio ou Happy Feet, peut-être, mais pour quelque chose comme "Le Seigneur des Anneaux avec des oiseaux" ça fonctionne pas complètement. Dès que ça discute, on commence à se dire que décidément, elles se prennent bien trop au sérieux, ces chouettes, avec leurs légendes et leurs armures et leurs leçons de morale et d'héroïsme, et que si elles veulent qu'on les accepte comme de preux chevaliers du ciel elles feraient bien d'arrêter de jacasser et d'aller se livrer à quelques faits d'armes un peu spectaculaires.


Le Royaume de Gahoole 13Une chouette, ça reste un vilain oiseau a l'air bête...

Le Royaume de Gahoole 06...même si on lui met un masque de Sauron...

Le Royaume de Gahoole 07...de guerrier viking...

Le Royaume de Gahoole 08... ou de Cylon.


Mais dans les scènes d'action donc, ça peut aller. C'est là qu'on se rend compte que malgré tout, on n'en a pas complètement rien à battre de leurs aventures, à ces chouettes. Tandis qu'on suit les Gardiens dans leur vol vers Saint Aegolius, on se surprend à se demander ce que va bien être le fameux piège des Sang-Pur. Ou comment Soren va bien réussir à tirer tout le monde de là avant qu'il ne soit trop tard. Je ne dis pas que le suspense est insoutenable mais il faut reconnaître à Snyder un certain talent pour impliquer son public dans des moments intenses. A côté de ça, il garde certaines de ses mauvaises habitudes, comme un usage excessif du "ramping" (ralentir un mouvement, puis l'accélérer, à la manière de 300 ou Watchmen ; je me demande si les mecs qui faisaient le "top 10 de la semaine des plus beaux dunks de la NBA" il y a une quinzaine d'années lui font payer des droits d'auteur pour ça). Le film semble aussi ne pas savoir très bien quel message il veut véhiculer sur la guerre : un coup il nous dit que c'est un truc dégueulasse qui brise tous ceux qui y participent, l'instant d'après qu'il faut bien la faire de toutes façons et que les vainqueurs en ressortent en admirables héros. Mais je suppose qu'il a envisagé ça comme 300 : "y a pas de message, c'est juste de l'action pure pour le fun parce que c'est cool !"


Le Royaume de Gahoole 04On apprend néanmoins une importante leçon de vie : on reconnaît une vile ordure
au fait qu'elle habite dans un endroit sinistre et menaçant...
Le Royaume de Gahoole 03...tandis que les honnêtes citoyens vivent dans le joli village des ewoks.


Enfin bon, ça n'est pas gravissime, et on peut quand même saluer des scènes d'action assez réussies donc, même quand on ne les voit qu'en 2D et malgré l'abus de ralentis : ça reste largement préférable au style "la caméra remue et tremble et cadre tout n'importe comment et trop près". Cela dit, outre le fait d'avoir choisi des chouettes comme personnages principaux, le film a d'autres problèmes, notamment d'avoir dû caser en 1h30 les trois premiers volumes de la saga. Du coup, tout avance très vite sans laisser trop de temps pour mieux présenter cet univers, permettre de s'attacher un peu plus aux personnages, ou même tout simplement offrir beaucoup de rebondissements. Soren et Kludd sont capturés, deux scènes plus tard Soren s'évade. Le prophète échidné lui annonce qu'un long périple l'attend avant de trouver Ga'Hoole, trente secondes après il est arrivé. Soren a besoin de s'entraîner dur pour devenir un Gardien, c'est réglé en un court montage (plombé par une chanson bien pourrie). C'est sûr que ça ne laisse pas vraiment l'occasion de s'ennuyer, mais pas non plus trop le temps de se passionner pour ce qui se passe.


Le Royaume de Gahoole 12Par contre on perd du temps à nous infliger des personnages et scènes à vocation comique
qui risquent de ne pas faire beaucoup rire les plus de 6 ans.


Surtout que le film n'explique pas très bien pourquoi ces deux factions de chouettes veulent se péter la tronche, à la base, ni vraiment pourquoi les Sangs-Purs doivent être considérés comme les gros salauds de l'histoire. A Saint-Aegolius tout est sombre et inquiétant donc c'est les méchants, à Ga'Hoole tout est joli et ensoleillé donc c'est les gentils, voilà, c'est à peu près tout. A part ça, des deux côtés il y a des chouettes prêtes à éventrer leur semblables en attachant des griffes d'acier ou des lames à leurs serres, et des deux côtés on embrigade des jeunes dans le conflit. Certes, les Sangs-Pusr ont recours au kidnapping et au lavage de cerveau mais bon, je ne sais pas, je les ai pas vraiment perçus comme l'incarnation du Mal. Après tout, on ne nous dit jamais si la précédente guerre, celle dont ils veulent se venger, n'était pas de la faute des Gardiens. Bon je sais, c'est un film pour gosses, il faut rester assez simple, mais quand même. Creuser un peu plus tout ça pour séduire aussi le public adulte aurait été bienvenu. Mais clairement, la durée allouée à Snyder était trop courte pour ça, ou alors il aurait fallu faire sauter les passages de type "comme c'est mignon !" ou "comme c'est rigolo !" destinés aux tout-petits.


Le Royaume de Gahoole 09Tant qu'on parle des éléments un peu abscons de l'intrigue, on ne nous explique jamais non plus
pourquoi et comment une famille de chouettes s'est retrouvée avec un serpent comme gouvernante.


J'ai vu de pires films pour les enfants, ne serait-ce qu'Alice l'autre jour. Dans le même genre, c'est mieux qu'A la croisée des mondes, ou l'Alice de Burton, par exemple. Et ça a le mérite de ne pas durer 15 heures comme un épisode de Narnia. C'est pas trop niais, pas ennuyeux, et pour les parents qui s'inquiéteraient que le thème guerrier en fasse un film trop violent pour les mômes, rassurez-vous, les combats ne sont pas trop brutaux, les morts ne sont jamais montrées de façon trop explicite, et il n'y a pas une goutte de sang à l'écran. Maintenant, pour être honnête, si c'est pour le regarder avec un gamin de votre entourage, très bien, vous n'aurez pas l'impression d'endurer une torture ni d'avoir gâché 10€ dans un DVD de merde, mais pour un ado ou un adulte seul, ça n'est quand même pas un nouveau classique indispensable de l'heroic fantasy ni un monument du film à grand spectacle. C'est pas mauvais, je le classerais même sûrement parmi les dix meilleurs films de chouettes avec des heaumes de cette année, mais ça ne manquera pas trop à votre culture cinématographique si vous décidez de ne pas le regarder.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Snowman 30/10/2011 22:42



C'est l'un des seuls dessin animés qui rivalisent avec Pixar en terme d'universalité.



Snowman 30/10/2011 20:49



J'ai adoré mais visiblement les pinguoins danseurs et chanteurs ça plaît pas à tout le monde.



Toxic 30/10/2011 21:34



Disons que vu de l'extérieur ça fait vraiment "film pour les tout-petits" quoi.



Snowman 30/10/2011 17:33



Les images de synthèse ont été élaboré par le même studio qui s'est occupé de celles de Happy Feet donc c'est normal que la qualité soit là.



Toxic 30/10/2011 18:03



J'ai jamais vu Happy Feet, j'aurais peut-être dû mettre ça dans ma sélection pour les gosses.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur