Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 15:35

LegendaryWWE Studios a enfin connu son premier vrai succès commercial récemment avec The Call et c'est presque regrettable puisque l'on peut désormais craindre qu'ils adoptent la même formule (de vrais acteurs en têtes d'affiche, un ou deux catcheurs dans des tout petits rôles) pour leurs prochaines productions plutôt que de continuer à mettre leurs poulains en avant dans des aventures taillées pour eux. Non pas que cette recette ait vraiment fonctionné jusqu'à présent, en fait elle n'a même donné aucun bon film, mais y a déjà plein de boîtes pour pondre des thrillers ou comédies médiocres avec des acteurs de second rang, ce qu'on veut c'est qu'ils persévèrent dans l'espoir qu'un de leurs hercules de foire finisse par suivre les pas de Roddy Piper, The Rock ou Steve Austin et se trouve une place à Hollywood entre Jason Statham et Vin Diesel, ou au pire entre Dolph Lundgren et Steven Seagal sur le marché du direct-to-video. Et qu'un de leurs films mérite de rejoindre Le Roi Scorpion sur l'étagère à DVDs d'un amateur de séries B sans prétention mais éminemment sympathiques.

Legendary, deuxième tentative d'imposer John Cena comme star du grand écran après The Marine (et avant 12 Rounds), est la traditionnelle histoire du jeune souffre-douleur des frimeurs de sa classe qui apprend à devenir un vrai bonhomme par la pratique d'un sport, dans la grande tradition des Karaté Kid et plus récemment Never Back Down, et qui du même coup remet la vie de tout son entourage sur les bons rails. Ici, c'est un lycéen nommé Cal qui décide d'intégrer l'équipe de lutte de l'école pour marcher sur les traces de son frère aîné Mike, légende locale de cette discipline, qu'il n'a plus revu depuis des années. Ses débuts ne sont guère encourageants mais le coach se voit néanmoins contraint de le présenter en compétition suite à la blessure de l'élève titulaire dans sa catégorie de poids. Cal enchaîne les défaites et envisage d'abandonner, mais les ennuis judiciaires de son frère lui donnent une occasion inespérée d'obtenir ses services en tant qu'entraîneur personnel pour lui permettre d'éviter la prison. Je vous laisse deviner si ce partenariat amène à la fois des victoires en championnat et une grande réconciliation familiale.


Legendary 04Encore une de ces éditions DVD bizarrement chiches qui ne proposent que la VF
et la VO avec sous-titres anglais pour malentendants, pas de sous-titres français.


Que la WWE se soit vautrée en essayant de faire du cinéma d'horreur ou du thriller sérieux, c'est regrettable mais excusable. Mais qu'ils loupent à ce point un film sur la LUTTE, quand même, c'est pas possible, et pourtant, ils l'ont fait. Comme pour Le Chaperon, on sent qu'ils ont fait écrire leur truc par un amateur dont les qualifications en tant que scénariste se limitaient à "j'ai vu des vrais films de professionnels, si je recopie des scènes qui avaient l'air importantes dedans et que je les mets bout à bout ça fera un vrai film de professionnel aussi", et qu'ils ont confié la réalisation à un tâcheron de la télé prêt à mettre n'importe quoi en boîte en échange d'un chèque. Les films de sport racontent un peu toujours les deux ou trois mêmes histoires, le vieux champion qui livre un dernier gros match, l'outsider qui s'entraîne dur pour montrer que quand on a du coeur on peut triompher de tout, le coach qui emmène son protégé vers des sommets que lui-même n'avait pas réussi à atteindre pendant sa carrière... On est habitués au manque d'originalité et aux lieux communs, c'est comme ça, c'est le jeu, c'est pas forcément grave. Mais pour que ça fonctionne il faut quand même que les auteurs sachent insuffler un peu de personnalité à leurs platitudes, et utiliser les clichés efficacement, si possible sans trop en abuser.


Legendary 01

Ah tiens c'est pratique, le propriétaire du grand hangar où Mike s'entraînait
avant de disparaître sans laisser d'adresse
a eu la gentillesse de
ne le louer à personne d'autre en 8 ans, et personne n'est venu vandaliser les lieux

ou voler le matériel de muscu depuis, c'est cool ça.

 

Ici malheureusement, non seulement chaque scène est un cliché, mais en plus la plupart est employée à mauvais escient. Prenons en exemples deux d'entre eux, intimement liés, "l'ancien champion qui a abandonné la discipline et s'est exilé suite à un drame" et "le parent qui refuse que son enfant se livre à une activité dangereuse qui lui a déjà coûté un autre être cher". On voit ça tout le temps, c'est pas original (mais il y a toujours moyen d'y ajouter une petite touche de personnalité), mais quand c'est bien fait, ça tient debout, ça fait tourner l'histoire. Mais quand les différents éléments sont simplement balancés comme ça, sans lien entre eux, on se dit que le mec a juste écrit ça parce que "c'est comme ça dans les films". L'ancien champion a arrêté la lutte suite à la mort de son père... mais sa mort n'a aucun rapport avec la lutte. Il a arrêté parce que c'est comme ça dans les films. La mère ne veut pas que son autre fils fasse de la lutte, sauf que c'est un sport pas très dangereux, et que la perte de son premier fils n'est pas liée à un accident de lutte. Alors pour quoi elle refuse ? Parce que c'est comme ça dans les films. Et qu'est-ce qui la fait changer d'avis sur le sujet quelques scènes plus tard ? Rien de spécial, elle change d'avis parce que c'est comme ça dans les films.


Legendary 02Evidemment, un meilleur copain noir surgit de nulle part à la moitié du film.
Il ne sert à rien, mais il faut quand même un meilleur copain noir parce que c'est comme ça dans les films.


Et tout est comme ça dans Legendary. Cal se fait emmerder par un mec à l'école et on suppose qu'il se met à un sport de combat pour plus se laisser marcher sur les pieds donc la logique voudrait qu'il apprenne à lui mettre une branlée et que leur duel serve de grand final, mais en fait non, il se fait emmerder par un mec à l'école parce que c'est comme ça dans les films, et ensuite le mec est juste un type de son équipe qui n'est même pas son rival puisqu'il est dans une autre catégorie de poids et qu'il n'affrontera jamais et le "boss de fin" est un gars qu'on n'a jamais vu avant. Le grand frère ne veut pas retourner à son ancien lycée voir lutter Cal, mais pas parce que ça lui rappelle trop de mauvais souvenirs (après tout, il gagnait tout le temps et tout le monde l'adorait) mais parce que c'est comme ça dans les films. Bon, j'exagère peut-être un peu, et puis il y a aussi une tonne de clichés qui nous sont resservis comme il faut, sans absurdité, mais du coup on ne sort vraiment jamais des sentiers battus, c'est de la resucée à chaque instant, c'est paresseux et assez inintéressant.


Legendary 03Si Kickboxer et tant d'autres nous ont appris une chose c'est que quand le méchant du film insulte ta meuf,
tu dois le défoncer dans le combat final, mais ici le héros n'affrontera jamais le vilain butor.


Parfois, l'interprétation sauve un film comme ça du naufrage complet, mais comme les rôles sont vraiment sans épaisseur et que les acteurs n'étaient probablement pas motivés pour livrer des performances mémorables, personne ne fait l'effort de relever le niveau. John Cena est fidèle à lui-même, c'est-à-dire pas affreusement mauvais mais assez limité quand même, et trop fade. Danny Glover,
en vieux sage débiteur de platitudes, paraît une fois de plus bien fatigué, et visiblement toutes ses scènes ont été tournées séparément, comme s'il avait été recruté sur le tard, parce que les producteurs voulaient un visage reconnaissable sur la jaquette. Patricia Clarkson doit se douter qu'un rôle de mère qui souffre en silence dans une production WWE a peu de chance de lui rapporter une nomination aux Golden Globes et ne se force pas trop. Quant à Devon Graye (qui était parfait dans Dexter dans le rôle d'un Michael C. Hall ado), il a probablement été choisi en fonction du critère "est-ce qu'il pourra jouer les scènes de lutte sans doublure ?" mais n'est pas du tout fait pour un premier rôle dans un film de ce genre avec sa tête à claques et son air vaguement flippant.


Legendary 05Danny Glover filmé tout seul devant un logo représentant un lion,
alors que les plans d'ensemble du gymnase où il est censé se trouver
montrent clairement que la mascotte locale est un ours...


Le film m'a tellement ennuyé que je n'ai absolument rien posté ici le mois dernier, c'est vous dire. Chaque fois que je m'installais à l'ordi pour écrire dessus, ça m'endormait et j'allais me pieuter. Bon vous me direz que j'aurais simplement pu écrire sur un autre film mais allez vous faire foutre, merci. Je ne peux même pas dire que ce soit nullissime mais c'est vraiment trop dépourvu d'imagination et de saveur, impossible d'accrocher aux personnages, à l'histoire. Le seul moyen de pas s'endormir est d'essayer de réfléchir, à chaque scène, à "quels sont les 1.000 autres films dans lesquels j'ai déjà vu la même situation, mais en mieux racontée" (parce que vraiment, il n'y a jamais aucun moment inédit). Ce qui ne fait pas beaucoup, même pour un film pas cher. A la rigueur s'il y a encore en France des gosses fans inconditionnels de John Cena et que, pas de chance, ce sont les vôtres, ça les occupera peut-être un après-midi, mais ça n'est vraiment pas un achat que je recommande.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Superjé 14/09/2013 14:11


Putain oui, j'ai visité l'intégralité des pages de ce blog, et j'ai toujours pas trouvé ces photos de femmes à poil... Tu fous quoi ?

Toxic 15/09/2013 16:59



Attends, j'ai mis un raccourci pour Kickboxing
Angels en 1ère page, qu'est-ce que je peux faire de plus ?



Rico Balboa 07/09/2013 06:46


Je suis bien allé me faire foutre merci, ça c'est pas trop mal passé mais quand même, c'aurait été sympa que tu écrives sur un autre film. Tiens jai récemment vu 'The package" avec Steve Austin
et contre toute attente j'ai trouvé ça pas trop mal.


Sinon, merci pour ce site, je kiffe bien tes critiques et je suis même d'accord la plupart du temps. Dingue.

Toxic 13/09/2013 00:13



Merci, ça fait plaisir qu'il y ait enfin quelqu'un qui lise, vu que 99% de mes visiteurs viennent ici pour des photos de femmes à poil ou en espérant trouver des films à télécharger.
Pour The Package oui ça avait l'air pas mal mais je l'ai pas encore trouvé en magasin, ni au prix fort ni à pas cher, donc j'attends.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur