Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 07:59

les aventures extraordinaires d adele blanc secEntre son attitude arrogante "Je fais du cinéma à l'américaine qui rapporte plein de bon pognon et y a que ça qui compte", sa surproduction de comédies débiles et de films d'action ratés et sa reconversion en usine à produits dérivés de ses Minimoys (et puis, tant qu'on y est, sa manie de coller du rap français tout pourri dans les films d'arts martiaux thaïlandais qu'il importe), le gros Besson suscite tant d'antipathie qu'on en oublierait qu'il est un cinéaste compétent, qui nous a offert plus de bons films que pas mal de ses confrères "sérieux" dont l'ambition se limite à filmer mollement les turpitudes de bobos parisiens. Tenez, moi par exemple j'ai beau avoir beaucoup aimé un film comme Léon, j'avais décidé d'esquiver complètement son Adèle Blanc-Sec malgré tout, comme si ça me "vengeait" de l'existence des Taxi ou Banlieue 13, ou de la carrière de Guillaume Canet. Et puis le critique le plus fiable du net (enfin, avec moi, bien sûr) en a dit du bien, et une copine (qui pourtant n'aime pas du tout Besson) m'a assuré que "non mais en fait, je l'ai regardé quand même, et finalement c'est plutôt pas mal", et le DVD est passé sous la barre des 10€, et du coup je me suis décidé à lever mon boycott...

Adapté de deux tomes de la série de Tardi (Adèle et la Bête et Momies en folie), le film suit les péripéties d'une jeune et jolie romancière du début du 20ème siècle, Adèle Blanc-Sec. Intrépide, la belle n'hésite pas à voyager à travers le monde pour trouver l'inspiration pour ses histoires, ou dans le cas qui nous intéresse aujourd'hui, pour récupérer et ramener à la vie la momie du médecin personnel de Ramsès II. Malheureusement pour elle, l'homme qui doit l'assister dans cette résurrection s'est attiré des ennuis en utilisant ses pouvoirs de manipulation de l'énergie vitale pour faire éclore l'oeuf de ptérodactyle exposé au Muséum national d'Histoire naturelle, amenant l'oiseau préhistorique carnivore à semer la terreur dans Paris.


Adele Blanc Sec 01Pour ceux qui ont décidé de détester le film coûte que coûte, apparemment les effets spéciaux sont ridicules.
Pour ma part j'ai trouvé les créatures en images de synthèse plutôt crédibles,
les seuls moments
franchement ratés étant ceux où le ptérodactyle interagit directement
avec un personnage.


Si le résumé vous paraît trop débile, passez tout de suite votre chemin : Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec n'ont aucune prétention de sérieux ou de réalisme et s'adressent à un public prêt à accepter un divertissement léger et fantaisiste sans s'offusquer face à des situations abracadabrantes, des personnages cartoonesques, des rebondissements improbables. Attention hein je suis pas en train de dire "débranche ton cerveau et tout ira bien, c'est que pour s'amuser c'est pas du Shakespeare" : c'est pas le genre de la maison. J'essaie juste de faire comprendre qu'il faut garder à l'esprit que ça lorgne plutôt du côté d'Indiana Jones et Tintin que de Scorsese ou Tarkovsky. Du coup, si vous êtes un anti-Besson primaire, rassurez-vous, vous trouverez dedans toutes les excuses que vous voulez pour détester le film : ooouhhh y a un ptérodactyle c'est débile, aaaaah les méchants sont trop caricaturaux il nous prend vraiment pour des enfants, pfffffff ça ne fait pas réfléchir c'est vraiment du produit décérébré pour le prime time de TF1, etc.


Adele Blanc Sec 04Quelque chose me dit que Besson aurait préféré obtenir les droits d'adaptation d'Hergé plutôt que de Tardi.


Et pourtant, ça n'est pas un film complètement idiot. On peut sacrifier de la vraisemblance et de la profondeur pour que ça devienne plus marrant sans pour autant tomber dans la connerie crasse, et je trouve que sur ce coup-là, Besson y parvient plutôt bien. Certes, il se laisse aller à quelques gags trop gras (le ptérodactyle qui fait caca sur la tête du policier...) mais dans l'ensemble le ton est plutôt sympathique et bon enfant. On appréciera notamment qu'il traite les éléments les plus incongrus avec naturel, sans chercher à les souligner pour que tout le monde comprenne que c'est drôle. Il y a comme ça une scène où Adèle prend le thé avec une momie, et vous pouvez être sûrs que si ça avait été du Michael Bay, la momie aurait eu un accent de Black du ghetto et un petit chien serait venu lui pisser sur les bandelettes avant de se branler sur la jambe d'Adèle, histoire que le public sache que tout ça c'est de la grosse blague. Ici non, c'est rigolo parce que la situation est suffisamment absurde en soi, sans en rajouter.


Adele Blanc Sec 03Bon après je ne dis pas que les gags sont tous subtils.


Le film doit aussi beaucoup à son héroïne ; n'ayant pas lu les BDs, je ne sais pas à quel point sa représentation à l'écran est proche de la vision de Tardi, mais Adèle est ici une petite pimbêche audacieuse et obstinée, jamais à court de réparties cinglantes et de robes et chapeaux extravagants, qui change agréablement des premiers rôles féminins traditionnels comme "la fille en cuir avec des gros flingues" (Tomb Raider, Underworld, Resident Evil, Barb Wire, Ballistic, Ultraviolet, Aeon Flux, Nikita, etc) ou "la connasse" (Twilight). Et là, je me vois contraint de vous avouer que, alors qu'en général je ne peux pas saquer Louise Bourgoin, elle se révèle tout à fait potable dans Adèle Blanc-Sec, pour ne pas dire charmante. Je m'attendais vraiment au pire, surtout que certaines critiques négatives lui reprochaient d'avoir un débit trop rapide, ou de prononcer ses répliques trop mécaniquement, ou d'être handicapée par des dialogues foireux, ou même carrément d'être complètement nulle, et finalement, moi j'ai trouvé que ses vannes, sans être inoubliables, étaient d'un niveau correct (c'est pas Le Baltringue) et qu'elle était drôle et à l'aise dans son personnage. J'imagine pas que Mélanie Laurent, Lou Doillon, Ludivine Sagnier, Virginie Ledoyen ou Sarah Forestier auraient fait mieux.


Adele Blanc Sec 05Et pourtant je vous jure, du temps de la météo de Canal je la supportais pas.


Autour d'elle, malheureusement, les personnages masculins sont peut-être un peu trop "cliché". Le savant fou, le méchant diabolique, l'amoureux transi, l'inspecteur incompétent, le chasseur arrogant... Pas vraiment de rôle fort pour donner la réplique à Adèle, et les artifices censés leur donner un aspect plus BD ne sont pas toujours très heureux : Amalric ou Jacky Nercessian sont méconnaissables mais un peu trop visiblement recouverts de caoutchouc, Gilles Lellouche est contraint d'arborer en permanence la même grimace pour faire ressortir son double menton... Dans ce domaine c'est presque un Sin City à la française, mais je ne sais pas si c'est si intéressant que ça de renouveler l'expérience Sin City chaque fois qu'on adapte une BD au ciné. En tout cas, les acteurs sont clairement sous-exploités et c'est dommage. Accumuler les seconds rôles pour qu'au final, le meilleur personnage masculin soit une momie en images de synthèse, c'est un peu du gâchis.


Adele Blanc Sec 02Les maquillages destinés à reproduire fidèlement les visages des personnages secondaires de la BD
me paraissent être une fausse bonne idée, surtout quand on voit aussi nettement ma démarcation
entre la peau des acteurs et leurs postiches en latex.


Et c'est ce genre de défaut qui empêche Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec de dépasser le statut de "chouette petit film familial" pour devenir un "grand film d'aventures mémorable". Il n'y a jamais rien de trop grave, et dans l'ensemble ça vaut largement mieux que pas mal d'autres "gros" films français récents comme Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques ou Cinéman, mais il manque clairement quelque chose. On prendra plaisir à le voir une fois, mais c'est pas un classique qu'on revisitera régulièrement donc même à 10€ c'est pas forcément la peine de l'acheter. Mais c'est un divertissement honnête, sympathique et original quand même, et je serais pas mécontent si Besson se décidait à faire les suites qu'il a annoncées à l'époque.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Science-fiction
commenter cet article

commentaires

Superjé 01/05/2012 19:40


J'ai pas aimé certes, mais je suis satisfait de l'avoir vu ! J'étais curieux de voir une production un peu bis de Besson, et je me demandais comment il allait s'en sortir avec un materiel de base
qui, malgré son succès, est pour moi bancal (enfin je ne sais pas si tu as lu les BDs), pour moi, la réponse est mal :) ...


 


Pour Tintin, je l'ai bien vu aussi, mais ça n'a pas grand chose à voir. Je ne le considère pas comme un grand film, mais je l'ai adoré comme on adore en prendre plein la vue devant un blockbuster
plein d'actions et d'effets spéciaux réussis (tiens je compare ça facilement à The Avengers pour le côté jouissif)... C'est prenant et magnifiquement joli, même si l'intégriste d'Hergé de base
dira "c'est pas réaliste, donc très loin de l'ambiance des Tintin, il y a pleins d'ombres et c'est des images de synthèse, ça ressemble pas du tout à la ligne-claire". Certes, mais l'atmosphère
du film ressemble, pour moi, aux BDs, même si le scénario diffère, de la même manière qu'"Adèle Blanc-sec" :)

Superjé 29/04/2012 23:06


Bon je viens de le voir là (Adèle Blanc-sec), grâce à une diffusion TV, et j'ai pas aimé...


 


Et pourtant, je n'appartient ni à ceux qui dénigrent tout en bloc le travail de Besson (j'en ai aimé certains, mais dans l'ensmble, je n'ai pas vu assez de film du réalisateur pour me faire une
idée), et je ne fais pas parti non plus des fans de la BDs (que je n'ai plutôt pas aimé d'ailleurs) qui s'offusquent de la moindre différence avec l'oeuvre originel... Mais j'ai vraiment tous
trouvé moyen (les acteurs, les effets spéciaux, l'action, l'humour...) et je n'aime pas l'ambiance (car il faut reconnaître le film ultra-fidèle sur l'atmosphère de l'oeuvre bien que possédant un
scénario assez éloigné des BDs).

Toxic 30/04/2012 14:17



Désolé que ça t'ait pas plu ! J'avais pas trouvé que c'était un grand film, mais plutôt sympa. Après, c'est vrai que comme tu dis y a un côté "tout moyen", du coup selon qu'on soit d'humeur
"verre à moitié vide" ou "verre à moitié plein" au moment où on voit le film, l'avis général dessus doit varier...
T'aurais pas vu le Tintin de Spielberg par hasard ?



Superjé 17/10/2011 23:44



Ok merci, je vais essayer de le voir prochainement alors :)



Superjé 17/10/2011 18:45



Bah c'est assez bof, très brouillon dans l'histoire (et moins bien que ses polars ou bds historiques)... Tiens, je change de sujet, toi qui aimes bien Jack Black as-tu vus "Tenacious D and the
pick of destiny" (bon je sais pas si tu es fan de musique), et si oui, est-ce bien ?



Toxic 17/10/2011 19:54



J'aime bien les morceaux de Tenacious D, et j'ai vu le film oui. C'est rigolo, mais pour être complètement honnête ça m'a pas non plus explosé de rire, je veux pas jouer le vieux sage blasé mais
je pense que ça m'aurait fait marrer beaucoup plus si j'avais eu 10-15 ans de moins quoi. Ca devrait te plaire je pense, t'es dans la bonne tranche d'âge



Superjé 16/10/2011 23:13



D'façon, le film (que je n'ai pas vu) pourra difficilement être pire que la BD (je ne comprends pas comment et pourquoi c'est une des plus populaires de Tardi)... En tout cas, pour les images que
j'en ai vu, ça colle bien à l'ambiance des bouquins



Toxic 17/10/2011 14:09



J'ai pas lu la BD, mais si c'est le même ton que les autres Tardi que j'ai lus, le film doit pas en être trop proche !
Moi ça m'a plutôt donné envie de lire un album ou deux en fait.



Sékateur 16/10/2011 20:05



Je suis assez d'accord, à ranger entre Indiana Jones et Allan Quatermaid ! En passant par Benjamin Gates !!



Toxic 17/10/2011 14:05



Je ne me rappelle presque plus des Allan Quatermain, je les ai vus mais ça m'a pas laissé un souvenir impérissable !



Snowman 13/10/2011 12:59



A la base c'était pas Louise Bourgoin mais Sylvie Testud qui était prévue dans le rôle d'Adèle.


Et oui, va comprendre les Miss Météo de Canal ça réveille des pulsions "hannibal-lecterienne" (sérieux on leur demande de présenter la météo, pas de faire du stand-up -ok si ça peut être fait de
façon drôle pourquoi pas mais quand c'est forcé et systématique c'est lourd-)


Par contre pour les suites ça semble mort, le film ayant été un échec assez cuisant : 30 millions d'€ de budget pour à peine 1,5 millions d'entrées si je ne me trompe pas.



Toxic 13/10/2011 15:07



Ce qui est terrible avec les Miss Météo, c'est que chaque nouvelle venue fait regretter la précédente, alors que pourtant on avait envie d'étriper la précédente déjà.
Louise Bourgoin j'ai pas vu ses autres films (et ça me tente pas) mais là, franchement, très bien.
J'ai l'impression que l'exportation du film a été compromise par les plans nichons, c'est dommage parce qu'a priori 30 millions d'euros c'est plus vraiment un budget colossal (c'est rien comparé
à un Astérix) et ça aurait pu être remboursé à l'international...



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur