Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 13:52
Récemment est sorti aux Etats-Unis, directement en DVD, un petit film d'horreur nommé The Hills Run Red qui est paraît-il vachement bien. Ne l'ayant pas vu, je ne peux hélas pas confirmer, mais en tout cas, ça m'a donné envie de voir une précédente réalisation du même auteur qui traînait sur mon étagère depuis des mois, Les Morts haïssent les vivants. Une production Full Moon Pictures, comme The Creeps, et qui se trouve en DVD chez nous pour une demi-douzaine d’euros en boîtier métal. Je signale d’ailleurs une petite anomalie dont j’ai oublié de parler dans ma critique du décevant film de nains : les éditions Eléphant proposent sur leurs disques la version doublée en français et la version originale sans sous-titres. Donc si vous êtes allergique aux VF sans être bilingue, vous êtes marron.

L'histoire est celle d'un jeune cinéaste ayant décidé de tourner son premier film d'horreur dans un bâtiment apparemment à l'abandon, sans en avoir eu l'autorisation. Budget minimum oblige, il fait travailler ses soeurs et son meilleur ami, ainsi que quelques ratés. Malgré l'enthousiasme de l'auteur et de son responsable des effets spéciaux, grands fans d'horreur qui imaginent déjà que leur film de zombies fera d'eux les nouveaux George Romero et Tom Savini, le tournage n’avance pas vite du fait des tensions entre les autres membres de l’équipe. Pour tromper leur ennui entre les prises, certains partent s’aventurer à travers la lugubre bâtisse, et finiront par faire une bien macabre découverte : un cadavre ! Dans un cercueil magique qui a le pouvoir de ramener les morts à la vie. Evidemment, il ne faudra pas longtemps avant que nos jeunes cinéphiles se retrouvent poursuivis et massacrés un à un par des morts-vivants parce que, voyez-vous, les morts haïssent les vivants !

Oui ça n’est pas que le titre, c’est aussi la pseudo-originalité du film, dans lequel les zombies ne consomment pas la chair de leurs victimes et ne les contaminent pas par morsure. Ils tuent juste parce qu’ils en veulent aux vivants d’être vivants, et rêvent d’un avenir meilleur où tout le monde sera mort-vivant comme eux après avoir été tué, puis ressuscité par le cercueil. En dehors de cette petite fantaisie, pas forcément très intéressante d’ailleurs, Les Morts haïssent les vivants ne proposera rien d’inédit à quiconque a déjà vu, mettons, cinq films d’horreur dans sa vie : le coup du tournage de film d’horreur qui vire au massacre est bien usé (rien que le vieux Slaughterhouse tout moisi en faisait une excuse pour renvoyer ses jeunes gens sur les lieux d’un meurtre), et on nous sert bien sûr la scène obligatoire où un authentique monstre sera pris pour un simple acteur maquillé par un autre acteur, qui se fera donc tuer à cause de ça, et les dialogues et accessoires du décor qui font constamment référence à d’autres films ou à des maîtres du genre (Lucio Fulci est ici particulièrement à l’honneur, il a droit à une pierre tombale et un autocollant de pare-choc, woo-hoo !) pour que le réalisateur puisse montrer à quel point il s’y connaît en la matière…

Attention, si vous décorez votre film avec l'affiche d'un film fictif
n'existant que dans l'univers d'un autre film, comme ici avec Stab,
c'est que vous en faites trop pour avoir l'air cinéphile.

Cela dit, appliquer une formule éprouvée n’est pas un mal en soi, de bons faiseurs concoctent des séries B tout à fait divertissantes sans réinventer la roue à chaque fois. Mais bon, c’est un peu comme en cuisine : même si vous essayez de suivre sagement une bonne recette, si vos ingrédients sont mal dosés ou avariés, le plat sera raté quand même. Et comme la maison Full Moon n’est pas réputée pour la fraîcheur des ingrédients qu’elle met dans ses soupes, la plupart de ses productions ont un goût de navet... Si certains films fauchés méritent l’indulgence par leur côté "On n’a pas de fric c’est vrai, mais on a plein d’idées", les leurs font généralement preuve d’un manque total de créativité et sont plutôt du genre "On n’a pas de fric donc ça sert à rien d’essayer d’avoir des idées, alors un peu de pitié".

Putain comment ils ont dû exploser leur budget
avec des effets spéciaux comme ça.

L'armée des morts au grand complet.
Tremblez, vivants !

Fort d’un budget que j’évaluerais à une bouchée de pain, Les Morts haïssent les vivants réunit acteurs à deux balles, dialogues insipides sur scénar foireux, maquillages qui seraient très chouettes pour un bal costumé mais sont assez peu impressionnants dans un film, effets spéciaux bidon, trois ou quatre décors mal éclairés, scènes d’action molles et rares pour 1h25 d’indigence et de médiocrité. Il ne se passe quasiment rien pendant la majeure partie du film où l’on doit se contenter de subir les chamailleries sans grand intérêt des uns et des autres. C’est très, très bavard et jamais drôle même quand ça essaie de l’être, ça ne fait pas peur, les créatures sont du genre "j’ai été figurant dans un épisode de Buffy contre les vampires", il n’y a aucun effet gore particulièrement rigolo ou aucune tuerie originale, aucun personnage attachant, et l’intrigue est franchement naze. Dire que The Creeps ne volait pas bien haut est une litote, mais il y avait tout de même quelques éléments qui le maintenaient au-dessus du niveau zéro. Rien à sauver ici malheureusement : on s’ennuie quasiment du début à la fin, on n’a même pas envie de rire du film.

La marque de fabrique des productions Full Moon Pictures :
de passionnantes scènes de mauvais acteurs qui se chamaillent
en plan fixe dans un décor pas éclairé.

Bref, si The Hills Run Red est aussi réussi que le dit mon critique ciné favori, c’est que le réalisateur s’est drôlement amélioré, vu la nullité de cette œuvre de jeunesse. Même si vous n’avez pas encore fait une indigestion de zombies, épargnez-vous cette merdouille, il n’y a absolument rien à en tirer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur