Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 09:32

Lock OutL'affiche choisie pour promouvoir dans le métro la sortie cinéma de Lock Out il y a quelques mois semblait avoir été spécialement conçue pour que le film se vautre en salles (ce qu'il a fait, d'ailleurs) : un titre pas spécialement parlant même pour ceux qui ont des notions d'anglais, le ton monochrome bleu qui dit "SF à petit budget sortie directement en DVD", Guy Pearce en espèce d'agent du SWAT dépressif, pas de slogan ou quoi que ce soit pour donner une vague idée de quoi ça parle... Ca pouvait être au choix un sous-sous-Avatar destiné à de multiples rediffusions sur NRJ12 entre Le Seigneur du Monde Perdu et Meteor Apocalypse, ou un documentaire sur la mélancolie d'un acteur de second plan que sa carrière a fini par mener à devenir vedette de Syfy Originals. Rien de bien alléchant, donc, mais comme souvent c'est une critique d'Outlaw Vern qui a fini par me donner envie de le voir quand même. Coup de bol, le DVD se trouve déjà dans une promotion "5 pour 30€" sur un célèbre site de vente en ligne.

L'action se situe en l'an 2079, envisagé ici non pas comme un monde de voitures volantes, cyborgs et fusils laser mais comme un futur assez proche où les armes tirent encore des balles, où le métro new yorkais n'est pas si différent de celui des Guerriers de la Nuit, où l'on part en orbite à bord de navettes similaires à celles qu'utilisait la NASA avant de les mettre à la retraite l'an dernier, où les vieux briscards font référence à un tank de la Seconde guerre mondiale, où l'on sait encore ce qu'est la lambada. Par contre on a quand même une prison spatiale où l'on peut mettre les gens en stase, et la police spatiale pilote des chasseurs à la Star Wars. Celle-ci renferme 500 détenus qui, à la faveur d'une visite humanitaire menée par la fille du Président des Etats-Unis, parviennent à s'évader de leurs caissons d'hibernation et prennent le personnel des lieux en otage. Avant de faire donner l'assaut sur la prison, les hommes du Président y envoient Snow, un ancien agent des forces spéciales lui-même condamné à 30 ans de stase, avec pour mission de s'infiltrer discrétos et de mettre la "première fille" en lieu sûr. Mais une fois à bord, les choses ne se passent pas comme prévu (enfin sauf par nous qui, en tant que spectateurs, avions prévu que ça se passerait pas comme prévu, évidemment) : Snow s'attarde à un objectif secondaire qui pourrait lui permettre de s'innocenter mais implique de se jeter dans la gueule du loup, et la fille du Président veut absolument venir en aide au reste des otages alors que le plan implique de les sacrifier.


Lock Out 03Apparemment dans le futur on n'enverra plus que des Rosbifs en zonzon.


Vous connaissez vos classiques, vous aurez pigé que le scénario s'inspire fortement de New York 1997 et Piège de Cristal. Si en plus je vous dis que c'est une production Besson, vous allez peut-être vous barrer en courant parce que "ouah, super, une repompe intégrale écrite par un débile mental, merci bien". Et ce serait dommage, parce qu'à défaut d'être supérieurement intelligente ou innovante, Lock Out est une très chouette série B qui compense son relatif manque d'originalité par un savoir-faire qu'on n'attendait pas forcément d'un tandem de scénaristes/réalisateurs débutants. Sous le pseudonyme collectif de "Saint & Mather" (soit Stephen St Leger et James Mather), ils réussissent un premier film qui vaut largement mieux que sa mauvaise réputation. Bien sûr, il ne faut pas examiner de trop près certains détails de l'intrigue, mais les entorses à la vraisemblance se font en faveur du divertissement, pas par paresse. Est-ce que le film aurait vraiment été meilleur si on nous avait montré que Snow avait besoin de plusieurs mois de préparation physique avant de pouvoir embarquer pour l'espace ? Ou si on nous avait expliqué le fonctionnement et la raison d'être de la grosse machine anti-gravité qui donne lieu à une baston en flottaison dans l'air ? Je ne pense pas. Par contre, des rebondissements qui s'enchaînent de façon fluide, des scènes d'action marrantes, c'est plutôt appréciable.


Lock Out 01Si certains choix stylistiques sont discutables, comme cette poursuite un peu trop "jeu vidéo",
les effets spéciaux sont réussis et le film ne fait jamais cheap malgré son budget relativement modeste.



Et de toutes façons, le principal intérêt du film n'est pas tant son histoire que son héros. Comme il se doit étant données les circonstances, c'est un mélange de Snake Plissken, pour le côté dur à cuire blasé qui n'en fait qu'à sa tête, et du John McClane des débuts, pour le côté dur à cuire aussi mais faillible et qui a toujours une vanne à la bouche. On sent vaguement que si Europacorp avait eu les sous, ils auraient embauché Ryan Reynolds pour le rôle, mais je suis pas mécontent qu'ils n'aient eu les moyens de se payer "que" Guy Pearce. Il n'est pas vraiment habitué à ce genre de rôle mais se révèle bien plus drôle et moins tête à claque que la vedette de Green Lantern. Enfin, j'avoue n'avoir pas vu Green Lantern mais il était proprement insupportable dans Blade Trinity par exemple. Là, je ne sais pas si c'est parce que les répliques de Snow sont meilleures, ou si c'est parce que Guy Pearce arrive à être plus naturel et cool, ou si c'est parce qu'il arrive à faire le petit comique sans transformer tout le film en grosse farce (à la différence de de Robert Downey Jr dans Avengers, par exemple) mais en tout cas ça passe beaucoup mieux, et son interprétation est pour beaucoup dans le charme du film.


Lock Out 02

Si Ridley Scott lui avait donné le premier rôle au lieu de le déguiser en vieux,
je parie que
Prometheus aurait été largement meilleur.


C'est creux et un peu bas-de-plafond, ça recycle dans l'espace des vieux clichés de polar (genre le sinistre directeur de la CIA qui débarque dans le commissariat de l'espace et annonce plein de morgue qu'à partir de maintenant c'est lui qui dirige l'enquête) (dans l'espace), il n'y a pas trop de vrai suspense, les méchants ne sont pas très originaux ni même réellement intéressants, mais malgré tout ça j'ai vraiment passé un bon moment devant. Le gros bide du film est donc d'autant plus regrettable à mes yeux que j'aurais volontiers regardé d'autres aventures de Snow mais qu'il est plus qu'improbable que Lock Out ait une suite. Si pour vous, le cinéma de genre doit forcément coûter 100 millions de dollars, parler d'un surhomme qui sauve l'univers entier, et être soit excessivement sérieux soit excessivement autoparodique parce que l'auteur tient à prouver qu'il est trop intelligent pour son propre sujet de film, vous trouverez probablement que c'est débile et ringard. Mais si vous appréciez encore l'action/SF sans prétention comme on en faisait il y a 20-25 ans, pour un DVD à 6€ ça a de bonnes chances de vous plaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Science-fiction
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur