Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 08:44

Maximum OverdriveEh bien les amis, nous voilà rendus en octobre comme ça mine de rien. Le mois où Overblog me relance quotidiennement pour que je paie pour renouveler mon nom de domaine et où je me dis chaque fois "allez, profites-en pour abandonner, ça économisera des sous, t'as trop peu de lecteurs et ils survivront très bien sans savoir ce que tu penses de films qu'ils regarderont jamais", et où finalement j'espère naïvement qu'une série de chroniques sur des films d'horreur en prévision de la soirée d'Halloween va attirer de nouveaux fidèles.

Cette année, je commence avec un film que tous ceux qui ont grandi près d'un vidéoclub dans les années 80 ont loué un jour en VHS parce que l'affiche faisait trop envie (et on a tous espéré que le gérant veuille bien nous la filer le jour où il en voudrait plus mais on a fini aussi déçu que pour celle de Critters parce qu'il l'a gardée au mur jusqu'à la fermeture) parce que bon, des gros camions et une musique d'AC/DC quoi, quand t'as 12 ans tu peux pas croire que quelqu'un va se planter avec ça. Et "ça" donc c'est Maximum Overdrive,
la première et dernière réalisation de l'écrivain Stephen King, librement adaptée d'une de ses nouvelles du recueil Danse macabre.

Le point de départ est repompé à Métal Hurlant : un astéroïde qui passe à proximité d'une planète donne de vilaines pensées à certains de ses habitants. Ici ce sont les machines de la Terre qui reçoivent l'ordre de tuer tous les humains. En quelques heures c'est le carnage, des véhicules sans chauffeur percutent des piétons, des distributeurs de boissons utilisent leur marchandise comme projectiles mortels, des flippers électrocutent ceux qui y jouent, des rouleaux compresseurs broient des enfants, il y a même un jouet télécommandé qui n'a pas bien compris les ordres et agressé un chien. Des survivants se retrouvent coincés dans une station-service, encerclés par des camions-tueurs, et tentent de leur résister avec les moyens du bord. Qui se révèlent conséquents, puisque le propriétaire des lieux cache un véritable arsenal militaire dans sa cave.


Maximum Overdrive 01Emilio Estevez a fait quelques choix intéressants dans sa carrière,
et il a aussi fait des choix qui l'ont amener à se disputer avec des camions.


Maximum Overdrive est absurde et complètement idiot, et c'est évidemment ce qui fait son charme. King a désavoué le film (et juré qu'il n'en réaliserait plus d'autres), et affirmé qu'il prenait trop de coke à cette époque pour vraiment se souvenir du tournage. Ce qui ressemble à une façon d'insinuer que s'il avait eu toute sa tête il aurait fait un bon film, parce que Môssieur Stephen King ne rate rien quand il n'a pas l'esprit embrumé par la drogue, évidemment. En tout cas pour moi c'est moins un film de drogué qu'un film de gosse, à qui on a donné des gros jouets pour s'amuser sans surveillance, et qui improvise n'importe quoi avec au fur et à mesure. "On dirait que les gros camions ils deviennent méchants et ils tuent des gens ! On dirait que les gens, ils ont un bazooka et ils explosent les gros camions ! Mais après les gros camions ils appellent leur copine mitraillette et elle tue des gens ! Alors les gens, ils ont encore un bazooka et ils les explosent encore ! Et là on met du hard rock à fond ! Et ensuite il y a une plus grosse explosion, et pi un bulldozer qui casse tout, et un bazooka ! Et pi de la grosse guitare derrière ! Et ça explose encore !"


Maximum Overdrive 02"J'ai plus d'idées là, mais s'il nous reste des explosifs je veux bien qu'on refasse
un tir au bazooka sur un camion. Oui, une quatorzième fois oui, où est le problème ?
Quand t'auras écrit
Shining ou Carrie c'est toi qui me diras ce que je dois faire okay ?"


Le début est vraiment rigolo. L'idée de base est absurde, Stephen King donne l'impression de s'autoparodier mais lui visiblement il y croyait, on sent le mec qui pense avoir quelque chose de malin à dire avec un thème aussi profond et original qu'un sujet de bac philo, genre "l'humanité n'est-elle pas en train de se laisser asservir par les machines qu'elle a créées pour la servir ?" et c'en est d'autant plus marrant, surtout que c'est traité avec la subtilité d'une escadrille de poids-lourds menés par un semi-remorque orné d'un visage démoniaque. Les machines attaquent de plein de façons différentes et invraisemblables, ça donne des scènes comme une poursuite par une tondeuse à gazon ou des images comme une femme étranglée par son sèche-cheveux. Le film n'est même pas capable de suivre un semblant de logique par rapport à cette révolte des machines : les véhicules deviennent méchants, sauf les voitures mais on sait pas pourquoi, sauf quand même une voiture qui tue sa passagère en lui coinçant la tête dans le carreau. Il y a une méchante mitrailleuse, mais les autres armes restent sages. On apprend même que les Russes ont réussi à utiliser un satellite de défense, alors que par ailleurs la comète contrôle jusqu'aux couteaux électriques.


Maximum Overdrive 04Certains des acteurs adoptent un jeu tout en "finesse" pour se faire remarquer au milieu des trucs qui pètent.


Il y a quelque chose d'admirable dans l'aplomb avec lequel Maximum Overdrive nous assène sa connerie parce qu'il pense être cool. J'avais le sourire aux lèvres pendant une bonne partie de la première demi-heure. Après malheureusement l'enthousiasme est un peu retombé parce que le film s'enlise un peu. L'intrigue ne progresse plus trop, la même péripétie se répète jusqu'au dernier acte : un personnage secondaire tente une sortie, il se fait rétamer par un 30 tonnes, Emilio Estevez venge sa mort d'un coup de bazooka. C'est chouette la première fois mais on se lasse. J'ai réussi à aller jusqu'au bout sans trop me faire chier mais la magie du début n'y était plus vraiment, ça aurait peut-être mérité de durer 1h15-1h20 plutôt que près d'1h35, même si vers la fin il y a encore quelques petites pépites, comme un gamin qui flingue un haut-parleur en criant "ça c'est pour mon père !" ou une fuite en voilier qui aurait été logique si les bateaux à moteur du coin étaient passés à l'attaque au lieu de ne rien faire, mais qui là donne juste l'impression que King n'a réfléchi qu'à moitié à la scène avant de la tourner.


Maximum Overdrive 03Pour les fans des Simpson qui ne connaitraient pas son visage :
Yeardley Smith,
la voix de Lisa, joue l'une des survivantes.


Bon, voilà, c'est un mauvais film débile, mais un mauvais film sympathique. En tout cas, j'espère que ce n'est pas la nostalgie qui me fait dire ça, et que c'est vraiment susceptible d'amuser des spectateurs plus jeunes que moi, ou pas forcément fans d'AC/DC. Si entre deux vrais bons trucs il y a de la place pour une aimable couillonnade à l'ancienne dans votre soirée film d'horreur, je me permets de vous conseiller Maximum Overdrive. Si vous ne cherchez que du sérieux qui fait peur, par contre, je vais pas vous mentir, il vaut mieux éviter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur