Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 09:11

Night Force la force des tenebresCélébrer les 5 ans du blog avec un bon film pas connu c'est cool, mais faudrait voir à pas renier ses origines quand même. Et aux origines de Ciné Discount il y a les obscurs téléfilms des années 80 édités en DVD par Prism Pictures à partir de VHS trouvées dans les poubelles de Delta Vidéo (un nom qui n'évoquera rien aux gens qui n'ont pas grandi près d'un vidéoclub quand ça existait encore). Pour continuer les festivités je vous ai donc déniché Night Force, qui honore les traditions du cinéma très bas-de-gamme puisque le sous-titre français La Force des ténèbres donne l'impression que le distributeur croyait vendre un film d'horreur et que le titre original n'est pas beaucoup mieux trouvé puisque le "commando de la nuit" opère en plein jour. Et à l'affiche on retrouve Linda Blair, Chad McQueen et Richard Lynch, comme si les producteurs avaient voulu inventer les anti-Expendables avec 20 ans d'avance. D'ailleurs je suis vraiment étonné  qu'il n'y ait pas eu un émule de Menahem Golan pour tenter de réunir Michael Dudikoff, Joe Lara, Lou Ferrigno, Lorenzo Lamas et Mario Van Peebles pour affronter Bolo Yeung dans un direct-to-video à faire baver Stallone d'envie. La Cannon n'en finira décidément pas de nous manquer.

Le film
prend mollement son temps pour en venir au fait, il faut s'accrocher pour ne pas s'endormir pendant les vingt premières minutes.  Même les plans nichons n'aident pas tant que ça, et pourtant le réalisateur n'a pas lésiné sur les moyens puisqu'on a droit assez vite à une scène de cul et, deux minutes plus tard, à une scène de douche (allez, cliquez sur les liens, vous en mourez d'envie) pendant laquelle il y a un flashback de la scène de cul. Mais les plus motivés finiront donc par découvrir que Night Force joue sur la peur, bien légitime, que de méchants étrangers vont venir jusque sur le pas de ta porte pour embarquer ta meuf et la faire vivre toute nue dans une cage dans la brousse, une peur qu'on connaît bien ici en France si j'en crois les derniers résultats électoraux. Dans Night Force, pas de rroms ni d'islamistes mais de méchants mexicains qui enlèvent la fille d'un sénateur qui a apparemment basé sa carrière politique sur le fait qu'il ne négocie pas avec les terroristes. Il refuse donc de payer la rançon, et le gouvernement se révèle incapable de faire libérer la malheureuse jeune femme. Son amant décide alors de se procurer un stock d'armes et de réunir sa bande de copains pour s'infiltrer au Mexique et l'arracher lui-même aux pattes velues de ses ravisseurs.


Night Force 01Comme d'habitude avec Prism Pictures, attendez-vous à de la remasterisation HD de qualité supérieure.


Des costards-cravates qui restent les bras croisés pendant que de féroces soldats barbus latinos viennent nous mugir jusque dans les bras pour commettre des actes déconseillés par la Convention de Genève sur nos fils et nos compagnes et que d'innocents Américains croupissent dans des geôles étrangères, de braves petits gars qui en ont des grosses comme ça et qui prennent les choses en mains eux-mêmes... On sent que les auteurs (qui n'ont jamais rien fait de notable ni avant ni après) voulaient surfer sur les succès de fleurons du cinéma d'action bas-du-front de l'époque comme L'Aube rouge, Invasion USA ou Rambo II. Après, je ne sais pas si le fait d'avoir laissé de côté la propagande anti-communiste leur a fait manquer de mordant, ou si c'est surtout de pognon et de talent qu'ils ont manqué, mais en tout cas Night Force est malheureusement bien soporifique en plus d'être invraisemblable et con. Ca dure à peine 75 minutes et pourtant ça se traîne en longueur, à croire que chacun des trois scénaristes n'avait qu'une seule idée de rebondissement.


Night Force 02Qui aurait cru que l'ultra-charismatique James Van Patten n'arriverait pas à se tailler
une place quelque part entre Arnold Schwarzenegger, Chuck Norris et Dolph Lundgren hein ?


Les rares scènes d'action sont remplies de fusillades, d'explosions et de figurants qui font des cascades, mais totalement sans intérêt malgré toute cette agitation, la faute à une mise en scène sans aucune inventivité, un montage qui ressemble à un assemblage maladroit de plans tournés au hasard jusqu'à épuisement du stock de l'artificier, et un scénario bidon qui rend difficile de se passionner pour ce qu'on voit. Entre deux moments où ça pète, on s'enlise dans du bavardage, et les dialogues fades sont débités sans conviction par des doubleurs en mode "faut bien qu'on bouffe" (je ne sais pas si c'est la peine de vous préciser qu'il n'y a que la VF sur le disque) même quand ils nous expliquent que le chef des terroristes est tellement cruel qu'il a castré et décapité sa précédente victime avant de jouer au foute avec sa tête, ou que l'une des héroïnes a probablement mordu la poussière lors de l'assaut sur le camp ennemi (mais finalement Linda Blair a dû exiger que son personnage s'en sorte, vu qu'elle finit par surgir saine et sauve peu après). Allez, pour être gentil, disons que ces moments de remplissage apportent parfois quelques touches d'incongruité qui font sourire, comme lorsque le bourlingueur blasé interprété par Richard Lynch joue un morceau mélancolique à la flûte traversière au coin du feu.


Night Force 03Voilà, je vous le mets là comme ça maintenant vous l'avez vu et vous pouvez éviter le film sans regret.


C'est médiocre à tous les niveaux, dépourvu d'imagination, et même si l'intrigue idiote fait espérer une grosse couillonnade rigolote, le je-m'en-foutisme général donne juste un navet poussif, pas un truc assez nanaresque pour justifier un visionnage. C'est
un bête film d'exploitation comme il s'en produisait par paquets de douze il y a trente ans, et cette époque-là nous a quand même donné suffisamment de bonnes séries B pour qu'on laisse les pires se perdre dans l'oubli comme les larmes dans la pluie. Oui je sais, j'aurais mieux fait d'essayer de caser cette référence dans une chronique sur un film de SF mais je vous emmerde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Action
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur