Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 09:12

Ninja Dragon

Nous arrivant tout droit du début des années 90, Ninja Dragon est un direct-to-video sorti aux Etats-Unis sous le titre Magic Kid qui n'a pas vraiment marqué les mémoires mais qui, grâce à l'un de ces éditeurs préférant garder l'anonymat, probablement pour éviter que quelqu'un ne se demande s'ils ont réellement acquis les droits de distribution de tel ou  tel film avant de décider d'en tirer un DVD à partir d'une vieille VHS, refait surface telle une capsule temporelle déterrée pour nous rappeler à quoi ça ressemblait, 1993. Cette obscure perlouze est en effet un pur produit de son époque. Le succès des Tortues Ninja et de Ninja Kids/Les 3 Ninjas révèle la soif du jeune public pour le mélange comédie/arts martiaux. Les producteurs commencent à comprendre que Don "The Dragon" Wilson, ex-champion de kickboxing, ne deviendra pas le nouveau Bruce Lee et qu'il vaut mieux essayer de l'imposer comme une figure incontournable des vidéoclubs que comme une vraie star de cinéma. Les studios Universal cherchent à promouvoir les nouvelles attractions coûteuses qu'ils viennent d'ouvrir dans leur parc tandis que le "placement de produits" dans les films se banalise complètement. Et probablement aussi qu'on commence à pressentir qu'il faudra bientôt trouver un remplaçant à John Candy pour les rôles de gros tontons rigolos. Autant d'éléments convergeant inexorablement vers l'existence de Ninja Dragon.


Ninja Dragon 07On s'éclate grave au parc des Studios Universal ! Demande vite à tes parents de t'emmener !


Malgré ce que la jaquette laisse supposer, il ne s'agit donc pas d'un film d'horreur sur un karatéka mutant démoniaque capable d'invoquer un mini-Don Wilson avec la paume de ses mains, mais d'un film d'action pour enfants centré autour des prouesses physiques d'un garçon de 11 ans champion de tatanes dans la gueule. Prénommé Kevin, il vénère Don "The Dragon" Wilson et adhère aux préceptes ninjas d'honneur et de courage. Ses parents l'envoient avec sa grande soeur Megan à Los Angeles pour passer quelques jours avec l'Oncle Bobby, agent hollywoodien qui affirme aux enfants qu'il peut les faire rencontrer leurs idoles, le fameux "Dragon" et un certain Tommy Hart, jeune acteur pour minettes.


Ninja Dragon 09Comment il est trop sympa, Don "The Dragon" Wilson !


Seulement, l'Oncle Bobby est un peu joueur sur les bords, et ne gère plus que des carrières de tocards. Du coup, ses finances sont dans le rouge, et il doit dix mille dollars à la Mafia. Pour couronner le tout, les producteurs des grands studios ne veulent plus le voir, ce qui compromet la fameuse rencontre avec Don Wilson qu'il a promise à son neveu. Kevin et Megan, qui espéraient mener la grande vie à LA, sont donc un peu déçus de leurs vacances auprès d'un ringard sans le sou. Heureusement, la pègre locale va mettre un peu de piment dans cette escapade californienne, puisque Kevin va devoir savater les gangs qui en veulent au cul de sa frangine, et les hommes de main du parrain qui entendent récupérer le fric de leur boss avec intérêts.


Ninja Dragon 08Quand la situation chauffe trop, Kevin n'hésite pas à enfiler un costume de ninja pour
se transformer un cascadeur adulte et latter les méchants.


Eh bien mes amis, je dois dire que j'ai bien rigolé. Oh je sais, c'est facile de se moquer d'un film pour gosses, je ne suis pas le public visé, etc. Mais le fait est que même en faisant abstaction d'éléments "excusables" comme un scénario bébête ou des gags convenus, pour un nanardeur il reste malgré tout de quoi bien s'amuser avec ce DVD. Déjà parce que la seule piste sonore présente sur le disque propose un doublage réalisé par des Québécois. Alors attention hein, les Québécois qui doublent en français, c'est pas Les Têtes à Claques ou Laurent Gerra qui imite Céline Dion, c'est un accent maîtrisé, qu'on n'entend qu'à condition de tendre un peu l'oreille, mais dont tout le sel est dans les moments où ça dérape, comme à chaque fois qu'est prononcé un nom propre ("Oncle Bobby, vous connaisssez Kaveune Castneuwe ?") ou lorsqu'un préservatif devient un "condon".  Même pas un "condom" hein, non non, un "condon". Comme en plus toutes ces belles choses sont dites par des acteurs presque tous vraiment mauvais et que les dialogues sont niais, le résultat ne manquera pas de faire marrer ceux qui savent apprécier un beau doublage foireux.


Ninja Dragon 04"Oh regardez Oncle Bobby ! DES FRUITS !"


Mais ce n'est pas tout ! On appréciera également les acteurs d'origine, un gamin tête-à-claques certes doué en karaté (encore que pas si impressionnant comparé par exemple au petit Ernie Reyes, visible dans Dernier Dragon) mais aussi naturel à l'écran et doué pour la comédie que Simon Jérémie dans La Cité de la peur (et dont la carrière n'allait pas vraiment décoller par la suite) et un comique de quinzième zone qui en fait des caisses pour lui voler la vedette, sans doute persuadé que le film pouvait faire de lui la nouvelle star des rôles de loser sympa ou de balourd au grand coeur s'il parvenait à s'y faire suffisamment remarquer. Manque de pot ça n'a pas vraiment réussi, et il est aujourd'hui réalisateur de téléfilms à deux balles style Basilisk, monstre du désert pour Syfy, le genre qu'on voit chez nous sur NRJ12 en 2ème ou 3ème partie de soirée.


Ninja Dragon 03Vraiment, on se demande pourquoi ce type n'est pas devenu le nouveau John Goodman.


Et puis à côté de ça, il y a diverses touches de bizarrerie et de stupidité qui contribuent elles aussi à élever Ninja Dragon au-delà de son statut de merdouille pour gosses pour en faire un sympathique nanar. Cinq minutes de publicité déguisée pour le parc d'attractions Universal Studios, tous les quartiers de LA infestés de loubards en plein jour comme dans un beat-them-all d'époque à la Double Dragon (ou Dragon Ninja, justement !) mais qui se font tous mettre minables par un pré-ado à gueule de premier de la classe, un cascadeur adulte qui remplace le gamin de façon bien visible dans les scènes qui exigent un peu plus que des coups de pieds dans la gueule, un affreux clown, un vilain nain... Enfin il y a le personnage de Megan, blondinette de 15 ans et que les adultes du film semblent tous considérer comme un sex symbol, un sujet traité avec une légèreté étonnante. Oh bien sûr, les méchants qui la draguent passent pour de gros malotrus et se prennent une correction à chaque fois, mais c'est tout. Et quand c'est un gentil qui lui propose un rencard et qu'elle va rejoindre en boîte de nuit, là c'est carrément cool ! Autres temps, autres moeurs, comme on dit...


Ninja Dragon 06Pas moyen d'aller gentiment jouer au billard sans devoir se fritter avec Axl Rose et Yanni...

Ninja Dragon 05...ni d'aller à la pêche sans tomber sur un gang de surfeurs n'ayant aucun scrupule à agresser des gamins.


En résumé, en tant que film pour enfants c'est vraiment médiocre et ringard, mais pris comme un petit nanar martial, c'est plutôt surprenant et savoureux. Je crains qu'il n'y ait malheureusement plus beaucoup d'exemplaires encore en circulation (j'ai eu le mien d'occaz, je ne l'ai jamais vu en solderie) mais si vous tombez dessus, que ça n'excède pas les 3 ou 5 € et que vous êtes ce genre de cinéphile-là, il ne faut pas hésiter à le prendre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur