Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 08:31

Peter PanHé je sais pas si vous avez remarqué, mais c'est bientôt Noël.  Du coup je vais de nouveau tenter de me faire des films familiaux comme aux dernières vacances scolaires, et des films d'horreur à thème comme Christmas Evil ou Very Bad Santa. Comme ça vous saurez quoi regarder pendant les fêtes sans vous farcir les rediffs ou les filles du Lido à la télé. Si vous avez le choix entre regarder un film ou vous farcir une fille du Lido pour de vrai, par contre, choisissez la fille hein quand même, je vous en voudrai pas. Plein de gens fantasment sur les danseuses, alors même si c'est pas votre cas, avoir une occasion de s'en farcir une et la laisser passer, c'est salaud pour les autres. Je sais pas c'est comme découvrir un remède contre le cancer et le foutre à la poubelle parce que "bof, je m'en fous, moi j'ai pas de cancer".

Bref. Cette version de Peter Pan a fait un peu parler d'elle à sa sortie en France parce que les gens étaient si fiers de voir Ludivine Sagnier dans une merde hollywoodienne, cocorico tout ça. Alors qu'un film américain, pour enfants en plus, est bien le pire endroit pour la voir, puisqu'on sait qu'elle ne pourra pas y montrer ses seins. Le mec qui a décidé que c'est elle qu'il voulait pour le rôle doit être du genre à payer des putes juste pour discuter. Enfin bon, ce que je voulais dire au départ avant de me laisser comme ça distraire par les nichons de Ludivine Sagnier l'esprit de Noël, c'est que depuis 2003 finalement le film est un peu retombé dans l'oubli. De temps en temps, une chaîne de télé l'exhume pour les fêtes, mais c'est même pas pour une première partie de soirée, c'est pour l'après-midi. Alors quoi, au départ il a de bonnes critiques et même pas dix ans après, il est devenu honteux ? J'étais curieux de m'en faire un avis par moi-même du coup.


Peter Pan 03Si elle comptait sur le rôle pour lancer sa carrière aux Etats-Unis,
gageons que Ludivine Sagnier a viré son agent assez vite après le film.


Hook de Spielberg étant une suite, le film de P.J. Hogan était donc la première adaptation en 50 ans de l'histoire de J.M. Barrie, celle du petit garçon qui ne voulait pas grandir. Démarrant à Londres vers le début du XXème siècle, l'aventure emmène trois petits bourges rosbifs, les enfants Darling, dans le sillage de l'espiègle Peter Pan, gamin volant qui les entraîne au Pays Imaginaire pour que l'aînée, Wendy, puisse faire profiter ses habitants des contes qu'elle invente. Mais leur arrivée tire de sa léthargie l'équipage de pirates du Capitaine Crochet, l'ennemi juré de Peter, qui se lance à la recherche de son repaire secret pour se venger de la perte de sa main lors d'un précédent affrontement. Enfin bon, vous connaissez, non ? Peter Pan, quoi. Vous avez sûrement déjà vu la version de 1953 (ouais, faites pas genre vous avez lu les oeuvres originales hein, merci) et celle-ci en reprend les grandes lignes. Les orphelins qui veulent Wendy pour maman, les Indiens et leur princesse Lili-la-Tigresse, la Fée Clochette qui est si petite qu'elle n'a de place que pour un seul sentiment à la fois en elle, le crocodile qui a avalé un réveil-matin et qui veut finir de manger Crochet maintenant qu'il en a déjà goûté un morceau, toutes ces couillonnades qui enchantent les psy depuis un siècle (et fournissent tant de produits dérivés à vendre pour Disney).


Peter Pan 04Le design du costume de Peter est pour le moins discutable,
la volonté de se démarquer de celui des studios Disney l'ayant rapproché de celui de la Fée Clochette.


Le film semble avoir l'intention, louable, de ne pas se cantonner au divertissement léger rempli d'effets spéciaux mais aussi de parler un peu sérieusement du fait de grandir, de la naissance des sentiments amoureux à un certain âge, ce genre de trucs. Mais je ne sais pas si le réalisateur du Mariage de mon meilleur ami et le scénariste de Pluie de roses sur Manhattan étaient les mieux placés pour réussir ce mélange. Le résultat n'est ni très intelligent, ni très touchant, ni très spectaculaire, ces différents aspects finissant presque par se handicaper mutuellement : par moments, trop de blabla plombe le rythme de l'aventure, et à d'autres certaines idées sont trop vite survolées pour laisser la place au rebondissement suivant. Il faut dire que la mise en scène et l'écriture sont assez désespérantes de platitude et de maladresse. On nous inflige ainsi une narratrice trop présente, qui sert à la fois à "faire littéraire" et à expliquer ce qu'on est censé comprendre de scènes qui, en elles-mêmes, ne parviennent pas à le raconter. L'attirance de Wendy pour le Capitaine Crochet, par exemple, est quasi-totalement imperceptible à l'écran, et c'est donc à la Voix (en VO, celle de Saffron Burrows de Peur Bleue) de nous en informer. Ce qui n'est pas vraiment la façon la plus habile de faire du cinéma.


Peter Pan 01Les flashbacks ça coûte cher et ça demande du travail, alors à la place, PJ Hogan utilise
la méthode éprouvée du personnage-qui-raconte-son-passé-à-quelqu'un-qui-le-connaît-déjà.


Les séquences d'action et d'aventure ne sont pas foncièrement mauvaises mais n'élèvent pas vraiment l'ensemble. Les effets spéciaux n'étaient déjà pas au niveau de ce qu'Hollywood avait de mieux à offrir à cette époque (la même année que le 3ème Seigneur des Anneaux, le 1er Pirates des Caraïbes...) et paraissent encore moins impressionnants aujourd'hui. Le crocodile géant n'est pas aussi affreux qu'une bestiole pour production Syfy, mais n'entrera pas pour autant au panthéon des grands monstres mémorables du cinéma. Mais c'est surtout chaque fois qu'un personnage vole, même le temps d'une simple petite cabriole pendant un duel au sabre, c'est-à-dire très souvent, qu'on a l'impression d'être face à un téléfilm à petit budget. C'est cool d'avoir préféré utiliser un système de câbles, à l'ancienne, plutôt que d'abuser des images de synthèse, mais le résultat n'est malheureusement pas spécialement probant, le détourage est souvent trop visible. Au final, malgré quelques jolis moments, on est loin d'un feu d'artifice épique et, pour une histoire qui se déroule dans un lieu appelé "le Pays Imaginaire", c'est beaucoup trop sage sur le plan visuel.


Peter Pan 02Le crocodile et le bateau pirate comptent parmi les meilleurs effets,
mais restent de qualité assez moyenne.


Je l'ai vu seul, donc je ne peux pas vous affirmer avec certitude que les gosses réagissent mal ou s'ennuient devant. Mais à mon sens, ça manque un peu trop de magie et de fantaisie pour le jeune public. Et pour séduire vraiment les plus grands, il aurait fallu lever un peu le pied sur les aspects les plus bébêtes (quelques gags très puérils, Ludivine Sagnier qui grimace comme une débile d'un bout à l'autre...) et donner un peu plus de profondeur au reste. Je ne voudrais pas faire passer le film pour plus merdique qu'il n'est, ça se laisse regarder, les deux jeunes acteurs sont plutôt sympathiques et l'amourette de la petite Wendy pour Peter assez mignonne, mais à part certains parents bobos qui auront l'impression de faire un acte de résistance en collant leurs gamins devant ça plutôt que devant un Disney, je ne pense pas que Peter Pan puisse vraiment satisfaire grand'monde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur