Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 08:52
planet stupidLes distributeurs français sont quand même hyper forts, parfois. Ils ont un film avec un titre anglais parfaitement traduisible et qui reste parlant même en français, et au lieu de choisir d'utiliser une traduction simple,  ils choisissent un nouveau titre mais pas en français, non non, c'est ringard, ils inventent un nouveau titre en anglais (voire en pseudo-anglais). Bon je comprends bien que dans le cas de certains films, ça se justifie à moitié, par exemple The Hangover n'aurait rien dit à personne et "Gueule de bois" ne sonnait pas très bien, mais Very Bad Trip, franchement ? Et pour le film du jour, vraiment je ne vois pas pourquoi Idiocracy n'aurait pas simplement pu devenir "Idiocratie", et pourquoi il a fallu le rebaptiser Planet Stupid. J'imagine les titres avec lesquelles se retrouveraient certains classiques du cinéma si on leur appliquait ce traitement, tiens. Psychose deviendrait sans doute Motel Maniac. Le Parrain serait Lord of Crime. Les Dents de la mer deviendrait Attack of the Killer Shark. Bref on aurait souvent l'impression d'être devant un sous-produit de vrai film à la manière des merdouilles pondues par The Asylum, les joyeux escrocs à qui l'on doit Megafault (2012), Alien vs. Hunter (Alien vs. Predator), I am Omega (Je suis une légende) ou encore Hillside Cannibals (La Colline a des yeux).

Mais je digresse. Le film du jour, donc, est connu en tant que Planet Stupid (le titre choisi pour la jaquette du DVD) ou Idiocracy (conservé par Canal + lors de sa diffusion télé) et n'est pas sorti chez nous en salles. Après avoir vu des petits bijoux ayant subi le même sort comme Ricky Bobby roi du circuit ou Walk Hard, je serais presque tenté de croire que pour une comédie, c'est bon signe. Enfin bon c'est vrai aussi que les derniers American Pie sont tous sortis directement en DVD aussi donc finalement ça ne prouve sans doute rien. Bref. Réalisé par Mike Judge, le papa de Beavis & Butthead et King of the Hill, Planet Stupid est une comédie de science-fiction satirique un peu dans la veine de Futurama, en moins fantaisiste quand même parce qu'avec un petit budget c'est pas facile d'avoir des aliens, des robots et des vaisseaux spatiaux.

Planet Stupid 05Avec son budget restreint, le film n'offre pas un feu d'artifice d'effets spéciaux,
mais avec de la créativité et des méthodes à l'ancienne,
parvient habilement à montrer un monde futuriste pas trop cheapos.

Joe bulle tranquillement en tant que bibliothécaire de caserne jusqu'au jour où il est sélectionné, en tant que membre le plus "moyen" de l'armée américaine, pour participer à une expérience d'hibernation ultra-secrète. Il doit passer un an dans un caisson en état de stase, tandis que Rita, une prostituée vendue aux militaires par son mac subira le même sort dans un autre caisson. Malheureusement pour eux, l'expérience est tellement top secrète que lorsque son responsable en perd le contrôle, les containers contenant les deux cobayes tombent dans l'oubli absolu, puis se retrouvent au rebut, et ce n'est que 500 ans plus tard, lors d'une avalanche d'ordures (dans un monde qui rappellera un peu le début de Wall-E), qu'ils refont surface et que leurs occupants se réveillent. Commence alors pour Joe et Rita la découverte d'un monde nouveau, celui de l'an 2505, un monde qui appartient aux pires idiots qu'ils aient pu rencontrer.

Planet Stupid 04Le prologue nous montre de façon rigolote comment les QI bas
ont proliféré tandis que les QI élevés ont progressivement disparu.

En effet, en 5 siècles le nombre d'abrutis n'a cessé de croître au détriment du nombre de gens intelligents, une hostilité féroce à l'égard de tout ce qui pouvait ressembler à un "pédé d'intello" s'est développée, au point que l'humanité semble à deux doigts d'en revenir à la préhistoire. Le Président des Etats-Unis est un ex-catcheur et ex-star du porno, la sitcom la plus populaire s'appelle Aïe, mes couilles, et on porte des noms de marques en guise de prénoms. Et le monde va mourir, parce que plus aucune plante ne pousse, parce que l'omniprésence de la pub a finalement convaincu tout le monde que l'eau, c'était juste bon pour la cuvette des chiottes et qu'on n'arrose plus les cultures qu'avec Brawndo, "le mutilateur de soif", une boisson énergétique. Joe et Rita parviendront-t-ils à utiliser leurs deux sous de jugeotte pour remettre sur les rails ce qu'il reste de la civilisation ?

Planet Stupid 06Très éloigné des habituels présidents noirs de la fiction américaine,
sérieux, dignes et intègres, Dwayne Elizondo Mountain Dew Herbert Camacho
est un gros bourrin interprété par un ancien joueur de foot.

Je l'ai déjà dit dans ma critique de Walk Hard, c'est dur de trouver des argument pour convaincre son lectorat de s'intéresser à une comédie, parce qu'expliquer pourquoi un truc est drôle est généralement un super moyen de lui donner des airs chiants voire sinistres. A part dire "c'est marrant" et espérer être cru sur parole, y a pas grand chose à dire, on est un peu démuni. Enfin je pourrais dire que c'est une satire très réussie de certaines des pires dérives de notre société mais ça pourrait donner l'impression que le film est un poil prétentieux alors qu'il ne l'est vraiment pas du tout. Bon sinon je peux dire qu'en plus d'être une bonne comédie, c'est intéressant pour les amateurs de science-fiction. C'est un genre de science-fiction qui se raréfie au cinéma, le genre qui propose une espèce de miroir déformant du monde actuel, une vision caricaturale de la société mais quand même en prise avec la réalité. C'est pas du tout la science-fiction à la Kurt Wimmer, le créateur d'Equilibrium et Ultraviolet, qui se donne des airs sérieux et profonds mais présente des contre-utopies complètement invraisemblables. Le coup du ministère de la santé qui profite d'une épidémie pour s'emparer du pouvoir absolu et devenir une sorte d'ordre religieux, franchement, c'est censé avoir une quelconque résonance dans le monde réel, ça ? Planet Stupid en revanche donne certes dans la grosse exagération à but comique, mais pour se moquer de vrais travers de la société actuelle.

Planet Stupid 03Dans le futur, un petit symbole Nike ou Lacoste ne suffira plus à être quelqu'un,
les fringues seront intégralement recouvertes de logos de marques.

Et là où c'est vraiment fort, c'est que ça parvient à le faire sans pour autant paraître élitiste ou donneur de leçons. On appréciera d'ailleurs que les deux héros du film ne soient eux-mêmes pas spécialement intelligents, ils sont aussi "moyens" que possible. Du coup, on n'a pas l'impression que les auteurs portent sur le monde un regard hautain d'intellos qui se sentent supérieurs à la moyenne et se contentent d'en ricaner avec un air satisfait, on a le regard de gens moyens qui n'en reviennent pas de voir à quel point certains peuvent sombrer dans l'abrutissement total, mais essaient quand même d'améliorer les choses. C'est un peu l'anti-Comment je suis devenu stupide, le roman dans lequel Martin Page nous explique à quel point il souffre d'être tellement plus intelligent que tout le monde parce que lui houlala qu'est-ce tu crois, il est allé à l'université et il réfléchit beaucoup sur plein de trucs, mais il est trop intelligent du coup alors pour arrêter de souffrir il doit se rabaisser à notre niveau et devenir stupide. Enfin bref, ici c'est pas ça, donc. Le début du film donne d'ailleurs le ton, le couple de "gros QI" apparaissant finalement aussi risible que la famille de dégénérés. Bref, c'est vachard mais pas condescendant, et c'est vraiment, vraiment drôle.

Planet Stupid 01L'avantage du DVD c'est qu'on peut mettre en pause pour profiter de tous les
petits détails humoristiques insérés dans les décors du film.

Le seul truc qui me chagrine avec ce film dans le fond, c'est que ce soit si court. On dépasse à peine les 80 minutes (et encore) et les trois minutes de scènes coupées fournies en bonus n'ont à peu près aucun intérêt, ce sont juste des "chutes" qu'on a coupées pour une bonne raison, à la base, c'est qu'elle n'apportaient rien de marrant au film. L'intrigue est résolue alors qu'elle a à peine eu le temps de se mettre en place, y a une bonne dose de gags et situations comiques mais je n'ai pas pu m'empêcher de penser, à la fin, qu'il y aurait eu encore plus à faire avec cet univers, ces personnages. Ca m'a laissé sur ma faim, j'aurais aimé en avoir un peu plus. Et pas le genre "c'est tellement bon que j'en voudrais encore, et encore, et encore !" comme Walk Hard, plutôt le genre "c'est chouette mais là je reste un peu sur ma faim quand même". Mais bon, là je chipote vraiment comme un connard hein, et malgré la légère frustration, pour 3 € ça reste une sacrée affaire. Si vous aimez les comédies satiriques et la SF, ça vaut le coup de chercher activement ce DVD malheureusement un peu rare.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Goleri
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur