Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 09:08

PostalCa faisait longtemps que je vous avais pas parlé d'une adaptation de jeu, d'une comédie, ou d'un film d'Uwe Boll. Alors comme j'avais Postal sous la main je me suis dit que j'allais faire d'une pierre trois coups. Pour ceux qui ne s'intéressent que d'assez loin aux jeux vidéo et ne connaissent donc probablement pas la série des Postal, ce sont des jeux de shoot médiocres dans lesquels on incarne un type ordinaire qui pète les plombs et se met à flinguer ses concitoyens. Les développeurs se sachant incapables de concevoir de vrais bons jeux, ils ont toujours tout misé sur l'aspect supposément "choquant" de leurs produits : ultraviolence, grossièreté et humour pipi-caca donnent lieu à des interdictions dans divers pays, ce qui assure du même coup leur publicité là où le jeu est encore disponible, la presse spécialisée se faisant un plaisir de relater comment de vilains censeurs coincés s'en sont méchamment pris à un représentant de leur loisir favori. Uwe Boll lui-même ayant choisi de se faire passer pour un provocateur pour ne pas retomber dans l'oubli auquel sa médiocrité devrait le condamner, il était quasiment inévitable qu'il s'empare de Postal.

Tourné au Canada, le film est censé se dérouler dans une petite ville d'Arizona où Ben Laden et ses plus proches compagnons d'armes se planquent depuis les attentats du 11 septembre 2001. Zack Ward (le frère teubé de la série Titus) joue un louzeur lassé de son existence minable, qui décide d'aller mendier auprès de son oncle Dave, richissime gourou d'une secte simili-chrétienne, de quoi partir refaire sa vie ailleurs. Dave étant lui-même dans une situation financière délicate à cause du fisc, il lui propose à la place de participer à sa prochaine arnaque : dérober l'unique cargaison disponible aux Etats-Unis d'un jouet très attendu, les peluches Krotchy, afin de les revendre à prix d'or. Ils ignorent que pendant ce temps, les terroristes d'Al- Qaïda projettent eux aussi de s'emparer des poupées, dans un tout autre but.


Postal 01Le fameux jouet semble parodier les modes des peluches Elmo et Furby,
qui datent respectivement de 96 et 98,
ce qui vous donne une idée de la fraîcheur de l'humour des auteurs.


La jaquette française (qui nous parle d'un jeu "contreversé") vante les mérites du film avec une citation de critique même pas traduite le comparant à South Park. Et j'avoue, Postal est clairement l'oeuvre de mecs qui viennent de découvrir la série de Trey Parker et Matt Stone 10 ans après tout le monde et qui se disent que ce serait vachement trop cool d'essayer de faire quelque chose dans le même genre. Alors après, le problème c'est qu'ils n'ont pas l'air d'avoir complètement saisi la différence entre "faire des blagues sur des sujets tabous", et "utiliser des sujets tabous comme simples accessoires". Il y a quand même quelques vrais gags et, même si aucun n'est vraiment très drôle, ce serait malhonnête de prétendre qu'ils sont tous mauvais (la scène où Uwe Boll s'autoparodie en nazi peut faire sourire), mais souvent on voit bien que le film espère faire rire simplement en montrant un enfant qui se fait flinguer ou une femme obèse. Sauf qu'un enfant mort n'est pas comique en soi.


Postal 03Dans le genre "humour daté", une référence au Secret de Brokeback Mountain,
servie par le "Nazi de la soupe" de la série Seinfeld, ou comment faire un film périmé dès sa sortie...


Il y a une séquence assez emblématique de ce problème, où le héros, le gourou et leurs sbires se collent tous une fausse moustache d'Hitler et un brassard avec une croix gammée avant de partir en mission. Je peux comprendre que ça faisait une bonne image-choc pour la bande annonce, genre "regardez, ce film n'a tellement peur de rien que tout le monde est déguisé en nazi", mais au final... où est la blague, concrètement ? Ben y en a pas. Ou bien disons qu'elle est timidement mise en place (on suppose qu'ils se déguisent pour passer inaperçus) puis qu'elle ne va nulle part et que le spectateur est donc probablement censé trouver drôle le simple fait qu'Uwe Boll ait eu la fausse impertinence de filmer ses personnages en nazis. C'est donc un peu comme Des serpents dans l'avion, un film qui semble destiné à un public facilement impressionnable, pour lequel une idée saugrenue est intrinsèquement hilarante quelle que soit la qualité de son exécution, parce que ça va trop étonner les copains quand on leur racontera dans la cour de récré au collège. Ouaf ouaf, des serpents dans un avion, trop drôle. Ha ha ha, des jolies filles déguisées en Hitler, à mourir de rire. Un nain violé par des singes, un bébé percuté par un camion, bidonnant.


Postal 02Un Zach Ward sans relief mène un casting de cachetonneurs parmi lesquels
vous reconnaîtrez entre autres un Seymour Cassel gâteux, Verne "Mini-Moi" Troyer,
Dave Foley (de la troupe d'humoristes canadiens Kids in the Hall), Ralf Möller ou Michael Paré.


Postal fait aussi quelques tentatives de satire politique et sociale, mais se contente à ce niveau de rabâcher des choses déjà entendues mille fois ailleurs : les Républicains sont des réacs demeurés, les Démocrates sont des lavettes abruties, les Américains font la guerre au Moyen-Orient pour le pétrole, Bush et Ben Laden étaient de mèche, les fonctionnaires sont paresseux, les religions manipulent leurs fidèles... C'est fait sans aucune inventivité ni talent particuliers donc si vous avez passé les quinze dernières années dans une prison nord-coréenne il y a une petite chance pour que les plaisanteries ne vous paraissent pas trop éculées, autrement vous aurez surtout l'impression que le film se contente d'enfoncer des portes ouvertes tout en se croyant audacieux. Là encore on sent bien que Boll et son co-scénariste ont voulu se la jouer South Park, mais refaire en moins bien quelque chose que d'autres font déjà depuis dix ans n'a pas grand intérêt.


Postal 04Le personnage interprété par JK Simmons semblait avoir
le potentiel pour être un peu plus qu'une caricature grossière,
il a donc été logiquement évacué au bout de deux scènes
par ses auteurs qui préféraient en revenir aux clichés parce que c'est plus simple à écrire.


C'est donc le film de deux quadragénaires ringards qui essaient de jouer les provocateurs mais n'ont rien à dire et ne font, en définitive, que piquer les idées des autres, ressasser des lieux communs et caresser dans le sens du poil un public de type "ado rebelle" (ça inclut, hélas, des adultes persuadés qu'il passait là de productions purement commerciales à une forme de cinéma d'auteur trash). Ils étaient tellement convaincus de leur génie que leur machin dure carrément deux heures, soit trente minutes de trop pour une comédie, même une bonne. Après, j
'avoue en avoir déjà vues de pires ; si raté et laborieux soit-il, Postal peut se vanter d'être moins lamentable que Va te faire foutre Freddy ou Dirty Love. Mais dans le genre, autant se re-mater Team America.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Goleri
commenter cet article

commentaires

Superjé 18/03/2013 23:53


Ok je passerai en revu ça dans la semaine... A mon avis sur les 200 critiques, je vais avoir plus d'envies que de choix à te proposer héhé ^^ !

Superjé 18/03/2013 22:20


Je pensais que Va te faire foutre freddy était un film d'art et d'essai plutôt qu'une comédie, perso...


 


Tiens sinon, même si ça a pas trop avoir, tu dois avoir une grosse collection de DVD pas chers et moisis maintenant... Tu en fais quoi, tu les garde tous ?


Si tu cherches à te débarasser de certains, ça te dirait de faire des échanges ? J'ai quelques dvd achetés dans des trucs de destockage, donc pas chers, et des fois un peu chelou, donc si ça te
dit, je pourrais te faire une liste (mais j'ai pas de film qui se trouve dans "fais pas ta pute")

Toxic 18/03/2013 23:32



Pour l'instant, ceux dont je compte me débarrasser sont dans un carton à attendre que je trouve la motivation pour les fourguer au Cash Express. C'est surtout pour faire de la place plutôt que
pour récupérer du fric, vu que je pense que j'en tirerai en moyenne cinquante centimes par film. Du coup parfois je me dis que je ferais aussi bien de les distribuer à ceux que ça intéresse
plutôt que de m'emmerder à me les trimballer dans les transports en commun pour qu'ils soient inspectés avec mépris puis qu'on m'annonce "20€ pour le tout, et encore je suis généreux".
Donc oui des échanges, pourquoi pas (encore qu'on se heurtera à un autre problème : ma flemme d'aller à la poste pour les envois). Faudrait que tu me fasses aussi une liste des trucs déjà
chroniqués ici par lesquels tu es potentiellement intéressé, que je vois si c'est des films que je comptais garder ou pas.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur