Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 08:30

PredictionsJ'ai très peu de souvenirs de The Crow mais de ce qu'il m'en reste, c'était un truc assez tarte qui ne serait jamais sorti de l'obscurité sans la mort de son acteur principal sur le tournage. Et Dark City, chaque fois que je me suis mis devant je me suis endormi au bout de 10 minutes. Du coup, j'avais fait l'impasse sur I, Robot mais comme j'aime bien Nicolas Cage (ce qui m'a amené à m'infliger pas mal de merdes), j'ai regardé le dernier film d'Alex Proyas, Prédictions.

C'est un film catastrophe qui, dans les grandes lignes de son synopsis, ressemble exactement à pas mal de grosses productions récentes comme Le Jour d'après, Phénomènes ou 2012 : un type sait que la fin du monde arrive mais personne ne veut l'écouter et du coup la fin du monde arrive et il ne lui reste plus qu'à essayer de sauver sa famille en espérant qu'il reste un bout de monde où vivre après la fin. Ici, on suit Nicolas Cage en prof d'astrophysique dont le fils ramène à la maison une liste de chiffres rédigée par une petite fille et enterrée dans une capsule temporelle à son école 50 ans plus tôt. Le hasard l'amène à en découvrir la signification : ils correspondent aux dates et au nombre de victimes de tous les pires désastres survenus au cours du demi-siècle écoulé. Il reste plusieurs séries de chiffres sur la liste qui concernent des dates futures, et lorsqu'une catastrophe se produit juste sous ses yeux, il pense être capable d'empêcher les dernières...


Predictions 03Pour ceux qui craignent que Nicolas Cage soit en mode "MEGA ACTING",
rassurez-vous, dans ce film-ci il se retient sagement.


Difficile de parler du film sans trop en dévoiler et gâcher ce qui en fait le charme (et je suis tenté de conseiller aux amateurs du genre de le voir sans en lire plus), mais s'il commence effectivement comme un Roland Emmerich, Prémonitions parvient à sortir des sentiers battus pour devenir un film à part, qui casse le traditionnel schéma "l'humanité a été méchante avec Mère Nature alors plein de monuments célèbres sont détruits mais à la fin, on s'en sortira, on a bien retenu la leçon et le gentil papa se rapproche de ses enfants et se remet avec son ex-femme". On y retrouve bien quelques clichés du genre, comme la scène en classe où, évidemment, le cours du prof dure 5 minutes et a un rapport avec l'intrigue, ou encore la discussion avec un personnage secondaire qui lui répond que, vraiment, en tant qu'ami, il aimerait le croire, mais tu te rends compte que cette théorie est complètement folle, John. Et puis le film dévie, pour oser des choses qu'on ne voit pas vraiment ailleurs.


Predictions 05"Bonjour, laissez-moi vous exposer vite fait de quoi va parler le film,
après vous pourrez aller suivre un autre cours de 5 minutes ailleurs."


Les premières scènes de destruction, par exemple, restent à relativement petite échelle et n'en paraissent que plus brutales, plus saisissantes. On est en plein dedans, on voit les gens mourir. C'est pas la Maison Blanche en plan d'ensemble qui explose dans une gerbe de feu et de débris sans montrer ce qui arrive à ses occupants. Le film ne prend pas de gants, on n'est pas là pour rigoler, il n'y aura pas de petit chien qui sort des décombres pour qu'on se dise que bon, finalement, ouf, tout va bien malgré tout. A la place, il y a des gens en flammes qui essaient de se sauver puis qui se retrouvent engloutis par une explosion, des gens broyés par une carcasse, et Nicolas Cage qui assiste à tout ça en se demandant si connaître la date et le lieu des catastrophes lui donne vraiment le pouvoir de les empêcher comme il l'espérait.


Predictions 01Si les chiffres ont dit que t'allais crever, c'est pas la peine de courir,
TU VAS CREVER, t'entends ?


Il n'y a pas non plus de message écolo convenu, et s'il y a un petit caractère religieux à tout ça, ce n'est pas l'habituel "sois un bon croyant et tout finira par s'arranger". L'ambiance est noire d'un bout à l'autre, pas de faire-valoir comique, pas de valeureux héros qui sauve la planète, juste un scientifique qui a du mal à se réconcilier avec le fait que l'hypothèse du déterminisme universel soit finalement la bonne et que la théorie du chaos et le libre arbitre peuvent aller se faire bien enculer. Du coup, ça reste une couillonnade hollywoodienne basée sur une idée invraisemblable, mais qui prend un peu le contre-pied des autres au lieu de patauger paresseusement dans les lieux communs.


Predictions 04Sans faire partie de ces enfants-acteurs têtes-à-claques,
le gamin ne joue malheureusement pas très bien.


Car pour idiote que soit cette histoire de chiffres qui prédisent l'avenir, tout comme ce qui vient se greffer dessus (je vous révèle pas le truc, vous verrez vous-même), elle nous est racontée avec compétence et originalité, et à défaut d'y croire vraiment, on a quand même envie de savoir la suite, connaître le fin mot de tout ça, voir si l'apocalypse annoncée sur la jaquette va se terminer en pétard mouillé ou en terrible feu d'artifice. Alors forcément ça s'adresse plutôt aux fans de films catastrophes qu'aux amateurs de SF un peu plausible, mais dans son genre c'est largement meilleur que des navets comme Phénomènes, le remake du Jour où la Terre s'arrêta ou Légion, l'armée des anges. C'est un peu le chaînon manquant entre 2012 et Les Fils de l'Homme, entre Aux frontières du réel et La Quatrième Dimension, ce qui donne un résultat déroutant mais pas inintéressant.


Predictions 02Heureusement, la seule scène où les images de synthèse ne sont pas trop réussies
est celle du cauchemar ; dans celles où l'horreur se produit pour de bon, le rendu est plus crédible et réaliste.


Je ne vais pas vous le recommander sans réserve, en fait je n'irai même pas jusqu'à dire que c'est un bon film. C'est une curiosité, une grosse production hollywoodienne à effets spéciaux qui se permet le luxe de ne pas fonctionner tout à fait pareil que ses concurrentes dans ce domaine,
mais partage certaines de leurs tares ; du coup, si ce n'est pas votre tasse de thé, il n'est pas garanti que vous accrocherez. Si en revanche vous ne rechignez pas à consommer de la série B rocambolesque, le mélange d'anticipation à grand spectacle et de thriller horrifique devrait pouvoir vous séduire. Pas forcément un film à posséder en DVD quand même, mais au moins à voir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Science-fiction
commenter cet article

commentaires

Emzy 29/06/2012 11:35


Ouais c'est la meilleure, malgré certains SFX un peu moches, même dans cette scène.


Mais par exemple, le coup du train qui déraille se prend la scène de Die Hard 3 dans la gueule méchamment, film qui a pourtant 14 ans de moins, beaucoup plus réaliste et mieux filmée (tu sens que
les gens fuient un vrai truc et pas "Courrez par là, ici on mettra le train qui déraille en post-prod !".


 


Cela dit ça ne m'a pas empêché d'apprécier le film, surtout que j'en attendais rien, je croyais même que ça allait être une nouvelle bouse avec N.Cage quand je suis tombé dessus à la téloche.

Toxic 29/06/2012 14:12



Au moins c'est pas Avengers, "rassurez-vous les aliens ne font qu'abimer du béton et des voitures pendant que tout le monde est sauvé sans égratignure par les superhéros".



Emzy 28/06/2012 17:49


Eh bien bizarrement, ce sont les scènes de catastrophes qui m'ont le plus déçu à cause des images de synthèses moches.


Notamment le feu, affreusement artificiel.


Ça et puis une fin qui traîne en longueur.

Toxic 29/06/2012 09:25



La scène du crash d'avion, quand même, elle défonce non ?



Snowman 05/11/2011 22:30



Morve ? Ah c'est original ça.



Toxic 06/11/2011 00:33



Ouais c'est probablement lié à ma chronique de Super Nacho. Et autant je peux comprendre qu'on veuille se lustrer la nouille sur Olga Kurylenko ou Amber Heard, autant "morve" je pige
pas, mais vraiment ça m'attire beaucoup de visites.



Snowman 05/11/2011 21:43



Pour arriver sur ton blog il faut chercher "Véronique et Davina nues sous la douche" pas "Prédictions", "Alex Proyas" ou "Nicolas Cage".



Toxic 05/11/2011 21:56



M'en parle pas... Parmi les 5 recherches Google qui m'ont apporté le plus de visites au cours du mois écoulé, 3 concernent Véronique et Davina sous la douche... Certains jours je me dis qu'au
bout du compte vous devez être quatre à lire ce blog pour de vrai, les autres espèrent juste trouver "Véronique et Davina sous la douche", "fille qui mouille", "la meuf dans Hitman", "la meuf
dans Never Back Down" et "morve" et se barrent après avoir été déçus.



Snowman 05/11/2011 17:18



Disons que le cataclysme on sent implicitement que c'est dieu qui l'a déclenché et qui a "soufflé" la prophétie à la gamine, sinon il n'y aurait pas les "anges" chargés de ramasser les enfants
avant le jugement dernier.


 



Toxic 05/11/2011 21:37



C'est une façon d'interpréter les choses (ET DE SPOILER, BRAVO) mais j'avais pas vraiment vu ça comme ça je t'avoue. Pour moi c'était plutôt quasi-religieux mais agnostique, genre "il y a bien
une force suprême dans l'univers, mais la nature de cette force n'a pas grand chose à voir avec ce que certains appellent 'Dieu', elle n'aime pas et ne juge pas."



Snowman 05/11/2011 14:03



Le côté cul-béni c'est surtout "l'homme a pêché et doit mourir, seuls les enfants innocents méritent d'être sauvés" avec jardin d'Eden et tout le tralala...


Dommage parce que la scène de fin du monde est vraiment poignante.



Toxic 05/11/2011 14:24



Non mais justement, moi ce que j'ai aimé dans le film c'est qu'il n'y a pas de jugement en fait. C'est pas comme Le Jour où la Terre s'arrêta avec "Des extraterrestres écolos ont décidé que les
Terriens étaient mauvais et vont les châtier". Là, y a pas de "faute", ça parle pas de la pollution, ça parle pas de la guerre, rien, le monde s'arrête sans raison autre que "ça y est, c'est
l'heure là", je dirai même que c'est l'idée majeure du film : l'apocalypse n'a pas été déclenché par quoi que ce soit, c'était prédéterminé comme ça depuis toujours. C'est juste "C'est fini. Va
te faire foutre."



Snowman 04/11/2011 21:00



Dommage que ce soit une ode à la scientologie, Proyas étant un réalisateur plus que compétent, Cage est excellent et comme tu dis, les scènes de destruction sont réellement flippantes et se crée
une véritable empathie avec les victimes (on sent que le réal' a retenu la leçon de Spielberg sur La Guerre Des Mondes) loin de la pornographie d'un Emmerich qui met en scène des génocides pour
le plaisir (effectivement c'est super fun de faire mourir 4 milliards d'êtres humains).



Toxic 04/11/2011 23:35



Putain j'ai même pas capté l'ode à la Scientologie moi... Plutôt "Dieu ne t'aime pas, et le jour où il voudra t'enculer, il te la mettra bien profond quoi que tu fasses".

Après avoir déniché quelques critiques accusant le film d'être de la propagande scientologue, je dois t'avouer que j'y crois encore moins, vu que leurs auteurs sont clairement teubés en fait.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur