Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 07:53

Raging Phoenix"Avec Jija Yanin, la révélation de Chocolate" nous disent fièrement les braves gens de chez TF1 Vidéo, qui n'ont pourtant pas jugé bon de distribuer Chocolate en France. Autrement dit ils visent le public qui télécharge des films illégalement. Ou bien le tourisme sexuel en Asie concerne tellement de Français cinéphiles qu'un grand nombre de nos compatriotes a déjà vu le film dans sa Thaïlande natale. Pour ma part c'est avec ce Raging Phoenix que je découvre Jija, émule de Tony Jaa qui, en tant que femme, échappe aux titres avec "dragon" dedans parce qu'apparemment Bruce Lee ne peut avoir eu que des fils spirituels, pas de fille.

Le point de départ rappelle vaguement Naked Weapon : des jeunes femmes sont enlevées par une mystérieuse organisation à cause de leurs facultés exceptionnelles. Mais ici le but est encore plus farfelu que d'en faire des tueuses sexy (je vous laisse la surprise). L'héroïne, une pauvre petite fille riche nommée Deu, en plein chagrin d'amour, échappe aux griffes du méchant gang des Jaguars grâce à l'aide d'un trio de trublions adeptes d'un art martial acrobatique. Ces mystérieux sauveteurs ont chacun perdu une proche à cause des Jaguars et ont juré vengeance. Souhaitant se joindre à leur quête, Deu leur demande de
lui enseigner leur style de combat, le Meyraiyuth (ils prononcent ça "mélayute"), une sorte de version thaïe de la "boxe de l'homme ivre" pratiquée par Jackie Chan dans Le Maître chinois, accompagnée de mouvements de danse de jeunes. Deu se révèle très douée, mais ses compagnons décident néanmoins de l'éjecter du groupe et d'affronter les Jaguars sans elle. Bien entendu, Deu ne l'entend pas de cette oreille, surtout depuis qu'elle est tombée amoureuse de l'un de ses bons samaritains.


Raging Phoenix 02

Pour un style né de la souffrance de ses pratiquants,
qui noient leur tristesse dans l'alcool, le Meyraiyuth reste quand même très dansant.


 Raging Phoenix a de quoi ravir très vite l'amateur de cinéma d'arts martiaux : la première baston arrive en moins de dix minutes, Jija se révèle à la hauteur de ses homologues masculins, la chorégraphie des combats est fluide et inventive, leur mise en scène est claire, et des petits éléments saugrenus viennent les pimenter de façon rigolote (les Jaguars qui poursuivent Deu montés sur des chaussures à rebonds, par exemple). Le Meyraiyuth n'est pas complètement original, c'est quand même beaucoup repompé au zui quan (il faut se saouler la gueule pour pratiquer) et à la capoeira (pour le côté dansant) mais ça reste moins représenté à l'écran que le kung fu ou le kickboxing, c'est très divertissant à regarder et les différents acteurs/cascadeurs donnent de leur personne pour assurer le spectacle. J'ai lu que les scènes d'action de Chocolate étaient encore meilleures, alors pour ceux qui l'auraient vu, ce sera peut-être une petite déception, mais ça reste de la tatane de haut niveau et ça enfonce la majorité du cinéma occidental actuel dans ce domaine.


Raging Phoenix 01Quand l'héroïne balance un coup de pied sauté retourné, on la voit balancer un
coup de pied sauté retourné au lieu de simplement discerner un bout de talon
filmé en gros plan en caméra tremblante, c'est tout bonnement scandaleux.


Mais voilà, ça dure 1h50, et ça ne pouvait quand même pas être cent dix minutes de bagarre non-stop. Et malheureusement, le reste n'est pas aussi intéressant. L'intrigue et les personnages n'ont pas suffisamment d'épaisseur pour justifier une si longue durée, c'est bourré de flashbacks redondants (remontrer des images qu'on a déjà vues cinq ou dix minutes plus tôt, c'était vraiment indispensable ?) ou de moments mélo pas super digestes avec les héros qui pleurent au ralenti sur de la musique triste. Il y a trente minutes de trop, les longueurs entament méchamment l'enthousiasme suscité par la qualité des cascades. Ajoutons que le film achève sa meilleure scène (un affrontement à trois sur des ponts suspendus les uns au-dessus des autres) à vingt minutes du générique... autrement dit, ce qui devrait constituer un final en apothéose est en fait suivi par deux combats moins bons et encore des pleurs. C'est un peu ballot.


Raging Phoenix 03C'est bien de vouloir présenter les protagonistes sous un jour un peu vulnérable et
pas seulement comme des champions de castagne, mais le film en devient un peu trop larmoyant.


C'est largement au-dessus qu'un truc bas-de-gamme comme Muay Thai Assassin, mais ça ne se hisse clairement pas aux côtés des meilleurs films d'arts martiaux modernes comme Ong Bak, Ip Man ou Crazy Kung Fu, des films qui restent plaisants à regarder même quand ça ne se tatane pas la gueule. Un gros amateur du genre curieux de savoir à quoi ressemble ce fameux Meyraiyuth sera quand même content de l'avoir vu, mais ce n'est pas une grande réussite et ça a peu de chance de séduire quelqu'un qui n'aime pas les films de baffes (à moins de vraiment beaucoup fantasmer sur les petites Asiatiques un peu garçon manqué). A 5€ j'estime ne pas avoir gâché mon pognon et je suis très curieux de voir d'autres films avec Jija Yanin, mais celui-ci n'est pas un classique qui restera dans les annales.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur