Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 08:50

Ratanouilles Little CarsIl n'y a pas que The Asylum qui sorte à la chaîne des DVDs imitant des films connus (qui commencent à être distribués en France d'ailleurs, genre Transmorphers qui est devenu Robot War). Dans le monde merveilleux des films pour enfants, il y a les Brésiliens de Vídeo Brinquedo, studio d'animation spécialisé dans le plagiat des succès de chez Pixar et Dreamworks. Disney sort Wall-E au cinéma, ils sortent Little Robots en DVD. Dreamworks sort Kung Fu Panda et Bee Movie, ils sortent Little Panda Fighter et Little Bees. Oui ils aiment bien les titres avec "Little" dedans. Enfin, "-inhos" quoi. Leurs productions ont une réputation atroce, ce qui forcément m'a rendu curieux à leur sujet. Du coup, vu qu'un pack regroupant trois de leurs plus (tristement) célèbres réalisations s'est retrouvé à 5 €, j'ai acheté. Et je me permets de vous parler des trois d'un coup plutôt que de séparer ça en trois articles parce que chaque titre est hyper court (30 à 45 minutes) et qu'aucun ne mérite sa propre chronique.

 

Ca commence par Ratanouilles, évidemment inspiré de Ratatouille de Pixar. Bon je vais pas trop chercher à comparer les deux, ça aurait pas trop de sens, mais sachez quand même que ce n'est pas du plagiat intégral. C'est là aussi l'histoire d'un rat cuisinier et les scènes de vol de nourriture sont clairement inspirées du film de Pixar, mais le scénario n'a finalement pas grand chose à voir : à Rio de Janeiro, tous les rats ne jurent que par le restaurant "Ratanouilles", tenu par le chef Marcell Nouilles, le rat qui prépare les meilleurs plats de la ville. Quatre rongeurs aigris, copropriétaires d'un autre établissement, le jugent responsable de la perte de presque tous leurs clients et cherchent à percer le secret de sa délicieuse cuisine. Que vont donc faire Marcell et ses employés tous les jeudis soirs dans le plus grand secret ? Comment saboter le "Ratanouilles" pour lui voler sa clientèle ?

Ratanouilles 03Le chat semble avoir toutes les peines du monde à sauter sur une table, mais parvient
à se matérialiser sur un plan de travail pourtant plus élevé. Ouais faut pas trop réfléchir devant
Ratanouilles.


Le deuxième DVD du coffret est Little Cars : la Grande course, quant à lui pompé sur Cars : Quatre roues, toujours de Pixar. Dans la ville de Coursopolis, où tous les habitants sont des automobiles, c'est l'effervescence : Cruise le livreur, son ami Combi la dépanneuse, et Chris la nièce de leur patron, sont surexcités à l'idée d'assister à la grande course annuelle. Champion, la star locale, l'emportera-t-il une fois de plus ? Pas sûr car un prétentieux rival, nouveau venu sur le circuit, est bien décidé à le vaincre à tout prix, n'hésitant pas à tricher. Mais si Champion défaille, qui défendra l'honneur de Coursopolis ?

Little Cars 02Admirez la texture de la piste de course, on dirait la "neige" des vieilles télés.


Apparemment ce Little Cars a vraiment bien marché puisqu'ils l'ont décliné en série en n'ont même pas attendu Cars 2 pour sortir Little Cars 2 : Aventures à Rodopolis, un DVD qui regroupe trois courtes histoires avec les personnages du premier film. Vous noterez au passage que le distributeur français ne s'est pas cassé le cul à faire en sorte que les textes des jaquettes soient raccord avec le doublage VF et reprend les noms d'origine : Coursopolis, Cruise, Combi et Chris redeviennent Rodopolis, Tony, Combo et Coup', bravo les gars, c'est bien de soigner son travail comme ça. Accompagnés d'une musique genre metal/fusion assez étonnante dans un dessin animé pour enfants, ces épisodes nous montrent que la grande course exceptionnelle du premier film n'était finalement pas si exceptionnelle que ça puisqu'il y a des courses tout le temps à Coursopolis, y compris des courses de camionnettes. On découvre aussi que pour l'auteur, les femmes sont toutes forcément superficielles, y compris les femmes-voitures.

Little Cars2 01Il y a même une scène qui implique plus ou moins que les camionnettes sont
sur le point de coucher ensemble, quelle belle idée dans un film pour enfants...


Si vous avez déjà lu des choses sur les produits
Vídeo Brinquedo, sachez que oui, c'est vraiment aussi nul que tout le monde le dit. Graphiquement c'est au niveau d'une cinématique de jeu à petit budget des débuts de la PSOne. Les personnages sont laids, les décors sont vides (mention spéciale aux deux Little Cars à ce niveau), les couleurs sont criardes et hideuses, l'animation est atroce, il y a des problèmes d'échelle (dans Ratanouilles surtout), la mise en scène est d'une platitude consternante... Bien sûr, une petite boîte brésilienne sans le sou ne peut pas rivaliser avec la beauté d'un film Pixar à 150 ou 200 millions de dollars, mais y a quand même des limites. Si c'est pour pondre des trucs aussi laids, autant faire autre chose. Et c'est difficile d'avoir de l'indulgence pour ces gens malgré leur côté "David qui essaie de lutter contre Goliath" vu à quel point ils poussent le foutage de gueule...

Ratanouilles 01Pourquoi se fatiguer à modéliser un décor quand un simple fond blanc est si joli et élégant ?

 


En effet, non seulement ils repompent les idées des autres en les passant à la moulinette du mauvais goût et de l'indigence et sont incapables d'en tirer de vrais longs métrages, ce qui ne manquera pas de décevoir les parents qui espéraient avoir trouvé de quoi occuper leurs gosses pendant 3 x 1h30, mais en plus les petits futés de Vídeo Brinquedo ne parviennent à atteindre ou dépasser la demi-heure de film qu'en usant d'artifices grossiers. Ils réutilisent plusieurs fois les mêmes images, les mêmes séquences, ils étirent des scènes en faisant répéter plusieurs fois les mêmes dialogues (bien niais, évidemment) à leurs personnages. Les Little Cars recyclent constamment les images de course, de podiums, Ratanouilles nous remontre la même séquence de préparation de ses héros chaque fois qu'ils partent en mission de ravitaillement... Le début de Ratanouilles donne d'ailleurs une bonne idée de ce qui attend le malheureux spectateur : un quart d'heure, soit un tiers du film, est consacré à un dîner dans le restaurant au cours duquel il ne se passe à peu près rien, et on y verra un couple de vieux rats avoir deux fois une conversation avec la serveuse sur le même thème (ils ne s'attendaient pas à trouver ça aussi bon mais ils adorent les plats du Ratanouilles, ils aimeraient beaucoup rencontrer Marcell pour le féliciter), puis Marcell aura deux fois de suite une conversation avec des clients autour de la question "mais quel est donc votre secret ?". Autre astuce agaçante pour rallonger encore un peu les conversations : les personnages ont tendance à se mettre à ricaner bêtement pour rien, on croirait le Dr Hibbert dans Les Simpson. "Courage Cruise, tu peux la gagner cette course. Beeheuheuhahahahaaa !"


Ratanouilles 02Les couleurs, toutes dans des tons dégueulis, sont vraiment du plus bel effet.


 Il faut d'ailleurs signaler qu'on a affaire à des films très, très bavards. Il ne se passe jamais grand chose mais ça parle beaucoup ; il faut dire que des personnages immobiles en train de jacter c'est quand même plus facile à mettre en scène que de grandes aventures quand on est un animateur 3D incompétent, paresseux et bossant avec du matos obsolète. Et malheureusement, les dialogues sont franchement idiots et pas drôles. Du coup, même un gosse qui ne s'offusquerait pas de la laideur des images ou de la platitude des scénarios risque de pas mal s'ennuyer devant. 

 

 

Little Cars 01J'espère que vos mômes aiment voir des véhicules déblatérer sur leurs soucis
le long d'une route dans le désert parce que les deux 
Little Cars y consacre énormément de temps...


Les productions Pixar dont ces trois films s'inspirent peuvent se trouver en DVD pour 10 € pièce, et même si Cars et Ratatouille sont loin d'être mes préférés, si c'est pour vos enfants que vous envisagiez l'achat de ce coffret, je ne peux que vous conseiller de vous abstenir. Enfin sauf si c'est pouvoir leur dire "attention, si vous n'êtes pas sages, vous allez regarder Ratanouilles". Maintenant, si c'est pour vous, parce que vous êtes du genre nanardeur curieux, c'est vrai que c'est tellement ridicule que ça peut avoir un petit intérêt, mais honnêtement, c'est tellement ennuyeux que vous risquez de bâiller plus souvent que vous n'en rirez. A la rigueur si vous trouvez Ratanouilles tout seul pour 1 €, pourquoi pas, mais si vous insistez pour l'acquisition et le visionnage des trois et que vous êtes déçus par une qualité plus "navet" que "nanar", vous pourrez pas dire que je vous ai pas prévenus. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Snowman 18/05/2010 18:13



Passer du film pour enfants (oui bon...) au film d'horreur hardcore, c'est un approche original.



Toxic 18/05/2010 18:27



J'aurais pu y aller en plus en douceur c'est vrai, passer d'abord par un nanar porno pour enfants, genre Ratacouilles.



Snowman 18/05/2010 08:24



Un peu de nanar pour enfants apporterait un peu de diversité (et le public desm ères de famille ?).



Toxic 18/05/2010 09:54



C'est vrai, c'est vrai... Tiens ils ont aussi une collection de dessins animés "Charles Dickens" qui ont l'air bien bas-de-gamme, pour quelques centimes...
Enfin dans l'immédiat je vais repartir sur des choses moins enfantines là, y a Cabin Fever et Hostel I & II sur la rampe de lancement et je viens d'acheter
Halloween de Rob Zombie.



Snowman 17/05/2010 20:51



Si tu as d'autres "trouvailles" de ce genre, j'aime voir comment certains prennent les enfants et leur suspension d'incrédulité pour des abrutis.


Non parce que c'est moche mais à un point...Même les démos d'Imagina de 94 c'est Avatar à côté.



Toxic 17/05/2010 21:59



Et en mouvement, c'est pire, en plus.
Je sais pas si Little Bees, Little Robots ou Gladiformers du même studio ont été distribués en France, par contre je me tâte pour acheter la série des films "Les 3 ninjas" avec des
enfants-ninjas (et Hulk Hogan dans l'un des épisodes), ils sont autour de 1 ou 2 € pièce sur cdiscount en ce moment...



Snowman 17/05/2010 18:30



Ah tiens du "nanar" pour enfants, c'est vrai que ça manquait un peu (mais c'est pas le genre le plus prolifique il est vrai).



Toxic 17/05/2010 20:48



Y en a pas mal sur Nanarland il me semble, mais faut les débusquer en VHS...



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur