Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 18:00
Derrière le masque n'est pas le seul film concerné par cette promotion Sony Happy Days, "1 DVD acheté = 1 DVD acheté" qui se termine aujourd'hui. Il y a aussi quelques films valables, alors comme il vous reste quelques heures pour les payer 5 € au lieu de 10, je voulais me dépêcher de vous parler un peu du méconnu Redbelt écrit et réalisé par David Mamet.

L'histoire est celle de Mike Terry, un instructeur de jiu-jitsu interprété par Chiwetel Ejiofor, le mec qui jouait le docteur dans Dirty Pretty Things avec Audrey Tautou (et sûrement d'autres rôles dans d'autres films mais bon je suis pas IMDb non plus hein). Son académie est au bord de la ruine et sa femme Sondra commence à se lasser d'avoir à puiser dans les caisses de sa propre petite entreprise pour renflouer la sienne, d'autant plus qu'elle le voit régulièrement laisser filer des occasions de se faire de l'argent. Il faut dire que Mike suit des règles de conduite et un code d'honneur très stricts, qui s'accommodent mal avec la réalité économique de ce monde cruel. Il refuse les compétitions de MMA (pas les assurances avec des pubs de merde, les Mixed Martial Arts, vous savez genre Ultimate Fighting) qui ont pourtant enrichi ses beaux-frères. Quand une inconnue esquinte sa voiture puit détruit la vitre de son école, il la laisse repartir sans rembourser les dégâts parce qu'il ne va quand même pas prendre les sous d'une malheureuse femme si bouleversée.

Dans une boîte de nuit, il va sauver les miches de Chet Frank, une star vieillissante du cinéma d'action (Tim Allen, décidément spécialisé dans ce rôle après Galaxy Quest) qui va le remercier en l'invitant chez lui, puis sur le tournage de son nouveau film. Les choses commencent alors à sourire au couple Terry : Sondra et l'épouse de Chet font des projets d'affaires et Mike, toujours heureux de partager son savoir, collabore avec enthousiasme au film de Chet sous la promesse d'un poste de producteur exécutif. Tout va bien, tout s'arrange. Fin ? Non évidemment. Vous avez déjà vu des films comme ça, vous savez comment ça se passe. Si au début du film, un type propose au héros de participer à un combat et que le héros refuse catégoriquement parce que non,  c'est contraire à ses principes, jamais de la vie il ne fera une chose pareille, c'est sûr qu'avant la fin du film, quelque chose le poussera à ravaler sa fierté et participer quand même.

Chiwetel Ejiafor parvient à être tout à fait crédible dans le rôle principal,
bien qu'il ne soit à l'évidence pas du tout pratiquant des arts martiaux.

Je le disais y a pas longtemps pour ce vieux navet Soldat cyborg : suivre une formule classique d'un genre n'est pas un mal en soi. Quand c'est bien fait, le film fonctionne. Et Redbelt, vous l'aurez peut-être compris à la dernière phrase du paragraphe précédent, ne se gêne pas pour reprendre des ingrédients d'une formule classique. Mais comme c'est porté par de bons acteurs dans de bons rôles, Chiwetel Ejiofor/Mike Terry en tête, la sauce prend quand même très bien, malgré quelques lieux communs et une intrigue qui, arrivée au dernier acte, déçoit un peu.

Tim Allen en has been adipeux, alcoolo et vaguement libidineux
tire bien son épingle du jeu lui aussi.

Mike Terry est un bon personnage. Le cinéma de genre en manque, de nos jours. Il est agaçant avec son côté "je suis trop pur pour vous et vos basses considérations matérielles" mais on sent une vraie sincérité dans cette attitude, ça n'est pas un poseur qui se la joue. Et il est attachant, c'est un bon gars. Ses beaux-frères arnaquent un de ses élèves, Joe, et comme c'est lui qui l'a présenté à eux, il se sent responsable et fait en sorte de dédommager son élève. Quand Joe se trouve face à un choix moral crucial, et que sa décision prouve à Mike qu'il a parfaitement assimilé le code d'honneur qu'il s'est efforcé de lui enseigner, Mike lui accorde la ceinture noire en signe de confiance bien qu'il ne soit pas encore au top niveau dans la pratique du jiu-jitsu lui-même. Mais à côté de ça, le film nous montre aussi une élève à deux doigts de se barrer de la classe parce qu'elle est venue pour du concret et pas seulement des discours sur "un guerrier doit faire ci et ça". Et ça n'est pas pour la faire passer pour la connasse de service qui ne comprend rien à rien, non, c'est juste une manière subtile de montrer les failles de Mike. Mais aussi sa volonté de les corriger.

Le film n'emploie aucune vraie star mais beaucoup de visages connus,
comme Cathy Cahlin Ryan dans un rôle qui ressemble à un clin d'oeil
à son personnage de Corrine Mackey dans
The Shield.

Alors il faut être honnête : Mike est cool, mais entre ces histoires de jiu-jitsu et de code d'honneur, et le sort pas forcément reluisant laissé aux deux personnages féminins importants (l'arriviste, la victime), Redbelt est plutôt un film pour garçons. Pas forcément étonnant pour un film sur les arts martiaux, c'est vrai, mais sur ce point-là aussi il faut être honnête : ceux qui espèrent un grand film de baston en seront pour leurs frais. Ejiofor n'est ni Van Damme, ni Steven Seagal, ni Wesley Snipes. C'est un acteur à qui on a appris 2-3 mouvements basiques, et qui est filmé de façon à masquer au maximum sa méconnaissance du jiu-jitsu. Les scènes de combats sont rares, courtes, peu spectaculaires. Je l'ai classé dans ma catégorie "arts martiaux" quand même de par son thème, mais on sent une vocation à être un film "sérieux", pas un film d'action destiné à être importé en France par Luc Besson après avoir remplacé la musique originale par du rap français.

David Mamet a hélas suivi la tendance actuelle des mauvais films d'action :
filmer les combat comme un incapable, avec caméra qui gigote et cadrage à la con.

Cela dit, ça reste un peu le cul entre deux chaises quand même. C'est un peu un film sérieux sur la vie,ses tourments et ses déceptions, c'est un peu un film sur un maître jedi et son code du guerrier. Ca veut surprendre le spectateur avec une histoire de machination mais sans l'exploiter vraiment, et en cherchant à éviter un final typiquement hollywoodien tout en ressemblant quand même pas mal à un final hollywoodien.

S'il ne manque pas d'originalité, Redbelt cède quand même à pas mal de conventions du genre :
Il y a évidemment un homme d'affaires véreux gras à sale gueule dans le rôle du méchant de service.

Le film ne tient pas ses promesses jusqu'au bout, disons que la dernière demi-heure est en demi-teinte, et la conclusion pas super convaincante, mais ça reste du solide, voire du haut niveau pour un film sorti directement en DVD et vendu 5 €. Si vous aimez les personnages de type "samouraï des temps modernes" et ce genre d'histoire tout en ne cherchant pas forcément à voir des combats impressionnants, filez au supermarché le plus proche avant que ça ferme et que la promotion se termine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Shane_Fenton 24/11/2009 00:46


Le film Never Back Down est dispo en intégralité sur Youtube (tape "never back down part 1"). Il est sorti en 2008 et il a eu un gros succès aux States, même s'il s'est fait massacrer par
les critiques (en particulier ceux qui connaissent un peu le MMA). Comme acteurs vedettes, on trouve notamment Cam Gigandet (un acteur de séries télé à la base) et Djimon Honsou (Amistad,
Gladiator...). La vedette féminine s'appelle Amber Heard. Je ne la connaissais pas avant, mais ma main droite l'aime beaucoup.


Toxic 24/11/2009 12:46



Ok merci, je jetterai un oeil quand j'aurai récupéré une carte son... T'as pas vu "Fighting" sinon par hasard ?



Shane_Fenton 20/11/2009 12:14


A vue de nez, ça a l'air mieux que Never Back Down, le soi-disant "Karaté Kid de la génération YouTube".

Sinon, ça me fait un blog de plus à suivre de près. Continue le boulot !


Toxic 21/11/2009 10:10



Jamais entendu parler de Never Back Down j'avoue... C'est de qui ? Avec qui ?
En tout cas même si la fin est décevante, Redbelt c'est vraiment pas mal, si ça se trouve encore à 5 € tu peux acheter les yeux fermés.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur