Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 16:16
Ring of steelDepuis toujours, les éditeurs de VHS puis de DVD qui ont un produit pas frais à fourguer, ou parfois même un bon produit dans lequel ils n'ont pas vraiment confiance, ont tenté de vendre tel ou tel film en cherchant à nous convaincre qu'il était dans la même veine que/aussi bien que tel ou tel autre à coups de variation sur la formule "par l'auteur de". Parfois, ça n'est pas complètement absurde, c'est normal qu'un spectateur ait envie de voir plus de films signés par le même réalisateur ou scénariste qu'un autre qu'il a aimé. Pour les films de genre, ils osent des "par le chorégraphe des combats de..." si c'est un film d'arts martiaux, ou "par le responsable des effets spéciaux de..." si c'est de la SF, du fantastique, de l'horreur ; c'est un peu abusé quand même, mais bon, admettons. Là où on sent vraiment qu'on est face à un truc louche c'est quand ils en sont réduits à "par le producteur de". Déjà parce qu'il y a des producteurs qui ne s'impliquent que d'assez loin dans la fabrication d'un film et que leur "patte" se fait donc peu sentir dans ce qu'on voit à l'écran, et ensuite parce que quand vous avez 5 coproducteurs associés sur un même projet et que l'un d'eux se trouve être l'un des 10 mecs crédités à la production d'un des nombreux épisodes d'une série de films plus connue, le lien devient quand même un peu trop ténu pour justifier pleinement une formule comme par exemple "par le producteur de Saw".

Si je vous parle de ça, c'est parce que la jaquette de Ring of Steel (également vendu sous le titre Ring d'Acier) fait encore plus fort dans ce domaine, invoquant le film Hook, que vous n'avez pas vu et dont vous aviez probablement oublié l'existence, parce que tenez-vous bien, le rôle principal de Ring of Steel est tenu par le cascadeur qui a appris à Dustin Hoffman et Robin Williams à tenir une épée pour le tournage de Hook. Waouh. Si avec ça vous êtes pas convaincu que Ring of Steel est un film d'action qui dépote, je sais pas ce qu'il vous faut. C'est le gars qui a transformé Tootsie et Mrs Doubtfire en ce mélange d'acrobates et de machines à tuer que nous admirons tous. Toutes ces fois où l'on s'est dit "J'aimerais vraiment bien voir un film où les combats à l'épée déchirent autant que dans Hook" ou "Si seulement il y avait plus de films sur l'escrime avec des épéistes de la trempe de Dustin Hoffman et Robin Williams", on peut enfin les laisser derrière nous, car l'éditeur SGE nous fournit enfin LE film qui comblera nos attentes, Ring of Steel de David Frost, qu'on pourrait à tort prendre pour une obscure perlouze ringarde, alors que c'est un film avec Robert Chapin, LE Robert Chapin, celui à qui l'on doit tous ces duels mémorables entre Peter Pan et le Capitaine Crochet.

Ring of Steel 01Et là, c'est le drame.

Forcément, comme c'est un film écrit par Robert Chapin pour Robert Chapin, ça parle d'escrime. C'est l'histoire d'un blondinet champion d'escrime qui, lors d'une compète qui pourrait le qualifier pour les JO, tue accidentellement son adversaire (déjà c'est super plausible là). Bien sûr, tout le monde a bien vu que c'était pas sa faute mais il a malgré tout l'impression que son patron, qui l'emploie comme instructeur dans sa salle d'escrime, le regarde d'un drôle d'oeil, et il décide du coup de plaquer son boulot. Que faire pour assurer sa subsistance ? Il n'a même pas le temps d'y réfléchir qu'un homme mystérieux (il a un grand manteau noir, un chapeau et une canne, c'est dire s'il est mystérieux, il ne lui manque que les lunettes de soleil) lui propose de venir assister à des combats à l'épée dans sa boîte de nuit top secrète. Là, il voit deux culturistes en cuir et clous faire des moulinets avec des épées à la Conan le barbare dans une fosse où des gens jettent des billets de banque au gagnant, et se laisse convaincre de participer lui aussi à un duel, malgré les supplications de sa petite amie qui a peur qu'il se blesse. Il ne sait pas encore qu'il vient de mettre le sabre dans l'engrenage et qu'il est désormais la propriété de l'homme mystérieux qui le fera se battre contre qui il veut, chaque fois qu'il le veut, dans ces combats sans règles...

Ring of Steel 03Alors ça c'est de la belle entrée en scène de mystérieux homme en noir ou je m'y connais pas.

Bon, comme vous voyez, ça suit la formule habituelle du mec fort à la bagarre qui, ayant besoin de sous, se retrouve embrigadé dans un dangereux club de combats clandestins, un peu comme le récent Fighting. Alors y a un petit problème à la base c'est que la formule fonctionne bien quand c'est un castagneur des rues, un boxeur ou un karatéka exclu des compétitions officielles, ou ce genre de choses, mais avec l'escrime y a comme un petit problème de crédibilité. La baston c'est un sport de pauvres, alors on peut croire qu'un gars qui n'a pas un rond et ne sait pas faire autre chose que jouer des poings mais ne peut pas concourir professionnellement va être tenté de participer à des compétitions illégales pour gagner sa vie. Et on peut croire qu'un promoteur véreux pourra facilement se constituer une "écurie" de pugilistes, il suffit de voir le succès des "Mix Martial Arts" pour se convaincre que des tas de gars sont prêts à aller s'avoiner dans des cages pour le fric et la gloire. Mais l'escrime ? C'est pour les gosses de riches. On imagine mal le mystérieux homme en noir aller traîner dans les gymnases et convaincre d'honnêtes fils de bourgeois de venir jouer du sabre dans une arène louche. Surtout que les armes tranchantes, niveau risques dans des combats sans règles et sans protections, c'est autre chose que les mandales et les coups de tatanes. Ca doit pas être trop facile de trouver des escrimeurs tellement en manque d'argent qu'ils sont prêts à risquer de se faire découper, éventrer, démembrer, mutiler, taillader, énucléer, décapiter pour quelques billets chaque fois qu'ils accepteront un combat. Et niveau organisation, vous imaginez le bordel ? Y a des chances pour que la moitié de l'effectif parte pour la morgue à chaque soirée de combats. Assez vite on doit en être réduit à ramasser des clodos dans la rue, leur filer des lames et espérer qu'ils puissent assurer un spectacle suscitant l'intérêt des parieurs, ou à fermer boutique. Non vraiment, je sais pas vous, mais  moi j'ai du mal à croire qu'il existe des cercles de combat à l'épée comme le "Ring d'Acier" imaginé par Robert Chapin.

Ring of Steel 08Visiblement ces deux-là ont mal assimilé le principe du combat à l'arme blanche.

Mais bon, admettons, parce que sinon y a pas de film. Admettons qu'en 1994, année de la sortie de Ring of Steel, le monde était plein de chevaliers errants si avides de fougueux duels à l'ancienne qu'ils étaient prêts à former des sociétés secrètes pour s'entretuer sous les yeux de spectateurs peu scrupuleux. Pour invraisemblable que ce soit, ça a au moins le mérite d'apporter une originalité à une formule classique. Le problème c'est que malheureusement, les rouages de l'intrigue et la mise en scène sont en revanche chargés d'à peu près tous les poncifs possibles et imaginables... Voyons voir, est-ce qu'il y a un plan nichons au bout d'à peine un quart d'heure de film ?

Ring of Steel 04
Est-ce que les seuls Noirs du film sont un gang des rues ?

Ring of Steel 02Non, cette photo ne provient pas d'un article du site de l'UMP sur la délinquance des jeunes.

Est-ce qu'il y a une femme fatale en robe longue dans l'entourage du méchant ?

Ring of Steel 05
Ok mais est-ce qu'elle va tenter de séduire l'innocent héros ?

Ring of Steel 06
Est-ce que l'adversaire final du héros est un gros psychopathe dangereux qui fait de leur rivalité une affaire personnelle plutôt qu'un simple affrontement sportif entre gentlemen ?

Ring of Steel 10
Et vous allez me dire que bien sûr, à un moment il perd le combat, et pendant que son adversaire célèbre la victoire, il l'attaque dans le dos comme un gros fourbe et le tue comme un sale mauvais joueur ?

Ring of Steel 19
Bon mais est-ce qu'il y a des explosions gratuites pour faire genre film d'action à gros budget ?

Ring of Steel 11
Un coup de théâtre absurde pour rallonger la sauce vers la fin et atteindre les 90 minutes règlementaires ?

Ring of Steel 12
Est-ce que la séquence finale se passe dans un genre de vieille usine parce que Terminator 1 et 2 c'est trop la classe ?
Ring of Steel 13
Est-ce qu'il y a un combat sur une passerelle comme dans les James Bond ?

Ring of Steel 14
Et donc forcément je suppose que le méchant bascule dans le vide vers une mort certaine ?

Ring of Steel 15
Est-ce qu'il n'est pas vraiment mort et il se relève pour reprendre le combat ?

Ring of Steel 16
Est-ce qu'il perd encore, que le héros lui laisse la vie sauve parce que c'est un homme d'honneur, et que du coup il en profite pour ramasser son arme et essayer de l'avoir par surprise, ce qui au bout du compte oblige à le tuer ?

Ring of Steel 17
Et après ça, encore des explosions gratuites je parie ?

Ring of Steel 18
Mais après le bisou entre le héros et sa meuf, ils nous font quand même pas le coup de la dernière image vaguement sinistre pour dire "tout ça n'est pas fini, il y aura une suite" comme si c'était un film d'horreur alors que ça n'a rien à voir, si ?

Ring of Steel 20
L'accusation n'a plus d'autre question, M. le juge.

Malgré un thème qui sort un peu de l'ordinaire, donc, le film s'enlise dans les lieux communs. Et le scénario, plutôt paresseux, ne rechigne jamais à emprunter des raccourcis faciles pour progresser là où il veut. Le méchant a besoin d'un moyen de pression sur le héros ? Alors on va dire que la fille que le héros a mollement dragouillée deux minutes est devenue la femme de sa vie au bout d'un rencart et d'un coup de chibre. Le héros a besoin d'un complice au sein de l'organisation du méchant ? Alors un des gars avec qui il a papoté un peu dans les vestiaires est soudain son fidèle ami à-la-vie-à-la-mort. On a besoin d'impliquer les flics dans tout ça ? Alors un pauvre geek obèse fou de jeu de rôles, assassiné par le gros bras de service, se révèle être un homme marié dont la femme prévient la police après sa disparition.

Ring of Steel 07Surprise, la caricature du puceau qui se déguise en barbare pour jouer à Donjons et Dragons
a une épouse inquiète qui met immédiatement les flics sur la piste du Ring d'Acier ultra-secret.

Ca aurait pu passer si les scènes de combats à l'arme blanche avaient été plus spectaculaires et mémorables. Malheureusement, de la part d'un type qui bosse habituellement comme instructeur et chorégraphe de combats pour le cinoche, on pouvait espérer largement mieux que ça. Certes, on appréciera que les différents combattants aient des armes et looks variés, vous avez les barbares-cuir, le ninja, le pseudo-samouraï, le militaire à rapière, un genre de gladiateur avec glaive et bouclier... D'ailleurs, avec ça on aurait pu croire que l'organisateur du Ring d'Acier aurait adopté une mise en scène un peu plus grandiloquente, comme au catch, au lieu de simplement lâcher ses gugusses dans une fosse, mais ce genre d'effort pour donner un peu de personnalité au film, c'est trop demander au tandem Frost/Chapin. Et pour en revenir aux affrontements eux-mêmes, donc, rien d'exceptionnel à voir, et de plus on n'y croit pas tellement, pour une compétition où les bretteurs sont censés risquer la mort ça ressemble un peu trop à un gentil ballet d'épées bien sage où chacun cherche juste à cogner très fort dans l'arme de l'adversaire pour faire du bruit qu'à vraiment le toucher  pour l'éliminer (un peu comme les duels de sabres-laser de Star Wars Episodes I-II-III).

Ring of Steel 09Le meilleur combat du film est un duel entre le héros et son pote
alors qu'ils cherchent à amuser la galerie plutôt qu'à se battre vraiment.

Il y a un côté un petit peu risible dans tout ça, parce que le personnage principal est vraiment ringardos et pas du tout charismatique, parce que c'est mal joué, mal doublé (et il n'y a que la VF sur le DVD), bourré de clichés. Ca aurait pu en faire un petit nanar amusant mais comme c'est vraiment mal rythmé et platement réalisé, on s'ennuie pas mal et ça ne vaut pas forcément la peine de fouiller les bacs de soldes à 3 € pour dénicher le film.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Action
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur