Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 09:56

SaintLes Américains aiment bien les Pères Noël tueurs. Les Néerlandais, eux, fêtent la Saint Nicolas, alors ils font des films d'horreur sur Sinterklaas, le personnage folklorique qui vient apporter des cadeaux à leurs petits rouquins la nuit du 5 décembre. Au fait, ami lecteur, n'hésite pas à briller en société lors des fêtes en expliquant que c'est Sinterklaas qui a inspiré le Père Noël, y compris son habit rouge et blanc, ce qui permettra au passage de contredire l'inévitable imbécile qui aime dire que c'est Coca Cola qui l'a inventé. Il y a TOUJOURS quelqu'un pour colporter cette légende urbaine et je crois que pour une fois personne ne t'en voudra de faire un peu le je-sais-tout si ça rabat son caquet à ce mec-là.

Selon la légende, Sinterklaas est un vieillard jovial et bienveillant, mais un peu à la manière de Very Bad Santa, le film nous raconte que c'est un bobard inventé pour dissimuler une réalité bien plus sombre. Il est donc ici représenté comme un évêque défroqué qui rackettait les paysans hollandais au 15ème siècle avec son gang de pillards, jusqu'à ce que les victimes se révoltent et les brûlent vifs. Depuis, les cadavres calcinés de Klaas et de ses sbires reviennent se venger chaque fois que le réveillon tombe une nuit de pleine lune, en massacrant des centaines de personnes à travers Amsterdam. A l'approche de la date fatidique, un vieux flic à moitié fou, ayant survécu à leur tuerie précédente lorsqu'il était petit, compte bien mettre fin à leurs agissements, mais ses supérieurs refusent de croire à sa théorie d'un Saint Nicolas maléfique. Lorsque surviennent les premiers meurtres, ils accusent un lycéen qui s'était déguisé pour l'occasion.


Saint 03Le Saint Nicolas des Pays-Bas a un cheval blanc plutôt qu'un traîneau avec des rennes,
et celui du film a un cheval blanc zombie invulnérable qui donne au film ses meilleurs scènes.


C'est produit, écrit et réalisé par Dick Maas, l'auteur de L'Ascenseur et Amsterdamned, deux titres un peu oubliés aujourd'hui mais qui évoqueront forcément quelque chose à ceux qui ont connu l'époque des vidéoclubs. J'avoue moi-même n'en avoir pas gardé un souvenir impérissable, je ne saurais pas dire si leur bonne petite réputation était quand même méritée ou résultait juste d'une espèce de patriotisme européen débile genre "eh ouais de ce côté-ci de l'Atlantique aussi on sait faire des films d'horreur, qu'est-ce tu crois ?", en tout cas ce qui est certain c'est que ce n'est pas avec Saint que Dick Maas va se refaire un nom parmi les cinéastes de série B à suivre. Pour quelqu'un qui, à cette période de l'année, aime regarder des films "saisonniers", le thème est rigolo, mais le film s'enlise très vite dans une bouillie insipide d'idées et de personnages sous-exploités et de lieux communs.


Saint 01Allez, maintenant on va explorer en détails une fausse piste qui sert à rien.


Il n'y a aucun protagoniste intéressant (toi je ne sais pas, mais moi je serais pas triste si on interdisait les rôles de flics qui se sont lancés dans la carrière dans l'espoir qu'elle leur donne l'occasion de se venger d'un traumatisme de jeunesse), le tueur n'a pas beaucoup de personnalité et ses hommes de main pourraient être une bande d'orcs rejetés au casting du Seigneur des Anneaux. Pourtant les maquillages sont pas trop mal et les meurtres sont violents et sanglants, mais ça ne suffit pas vraiment. La seule scène qui ne sente pas trop le déjà-vu est celle où Sinterklaas s'enfuit à cheval sur les toits de la ville pendant que les flics le poursuivent en voiture, pour le reste on est dans du slasher bas-de-gamme, sans imagination, un poil mollasson. Pour ne rien arranger
, le sujet se prête bien à la blague mais l'auteur n'a apparemment pas su choisir entre saupoudrer d'humour noir un film d'horreur au ton sérieux et faire quelque chose d'ouvertement parodique et comique.


Saint 02Par moments on a presque l'impression d'être devant Derrick, dans le genre thriller on a vu mieux.


J'espérais naïvement avoir déniché un petit truc méconnu mais sympa et je suis bien déçu. C'est à peu près regardable, mais vraiment raté. A choisir je pense que je préférerais revoir le pas bien fameux Douce nuit sanglante nuit plutôt que celui-ci. J'ai satisfait ma curiosité de voir à quoi ressemble un film d'horreur néerlandais sur le folklore de là-bas, ça m'a pas coûté trop cher, j'ai vu pire, mais j'ai vraiment pas spécialement envie de le recommander à qui que ce soit.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jakbonhom 15/12/2014 18:21


À la base, la légende de St Niicolas est déjà hardcore: trois gamins perdus dans la nuit sont recueillis par un boucher qui les assassine et les découpe en petits morceaux avant de les foutre
sous un tas de sel. Et quand St Nicolas passe dans le coin quelques années plus tard, il demande à goûter la viande salée et ressuscite les gamins. Meurtre, démembrement, cannibalisme, c'est
quand-même bien dégueu.


Sinon, y'a un truc que j'ai trouvé super cool dans le post précédent et qui m'a manqué ici: la date de sortie dans le titre. En voyant la jacquette, j'ai pensé que c'était un vieux truc de la fin
des années 1980, mais pas du tout, le film date de 2010 en vrai. Bref, ce serait chouette d'avoir la date quelque part.

Toxic 15/12/2014 23:59



En fait jusqu'à présent je mets l'année de production que pour différencier des films qui auraient le même titre, genre pour pas qu'on confonde le remake d'Evil Dead avec l'original, ou le
Barbarians russe tout pourri avec le merveilleux nanar italien des années 80. Mais peut-être qu'un jour je me motiverai pour ajouter une espèce de "fiche technique" à la fin de chaque chronique
pour préciser la date, le réalisateur, les acteurs, etc.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur