Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 12:46

Sky Captain and the World of TomorrowImaginez, vous êtes un jeune artiste qui aimerait percer à L.A., vous avez un grand projet, mais vous savez comme l'industrie du rêve peut briser ceux des ambitieux comme vous parce qu'elle est gérée par des costards-cravates qui ne connaissent et ne comprennent rien à l'Art. Alors parfois bien sûr, vous volez un panier de friandises chez un producteur, des tamias qui parlent se réfugient dedans à votre insu, vous leur composez un chant de Noël et vous accédez à un succès bien mérité grâce à eux. Mais parfois ce n'est pas aussi simple que dans Alvin et les Chipmunks. Ainsi Kerry Conran a passé quatre ans à monter un court-métrage de démonstration tout seul pour convaincre un producteur de lui ouvrir les portes d'Hollywood. Après il a eu de la chance : son machin a séduit un producteur qui à son tour a persuadé un De Laurentiis d'allonger le fric, et le résultat, Capitaine Sky et le Monde de Demain, a été plutôt bien accueilli par la critique américaine. Sa chance s'est malheureusement arrêtée là parce que les recettes du film n'ont pas remboursé la montagne de pognon qu'il a engloutie, et que ce cuisant échec commercial a été l'arrêt de mort de sa jeune carrière, puisqu'il n'a plus rien tourné depuis 7 ans. Oui forcément avec une histoire comme ça, on ne s'étonne plus trop que les grands studios deviennent frileux.

Capitaine Sky ou Sky Captain (il y a deux éditions DVDs, une avec le titre original et l'autre avec le titre français), c'est un hommage aux mêmes divertissements surannés que Lucas et Spielberg ont déjà modernisés avec Star Wars et Indiana Jones : les vieux pulps et serials d'aventures et de science-fiction des années 30, 40 et 50, les Flash Gordon, Buck Rogers, Superman, Dick Tracy, Tarzan et autre Jungle Jim. Là où le film est audacieux, c'est qu'il ne cherche visiblement pas à adapter cet univers aux goûts du public d'aujourd'hui ; ça n'essaie pas de "cooliser" tout ça pour séduire les ados ni de prendre une distance ironique pour se mettre les cinéphiles branchouillés dans la poche. On sent chez l'auteur un amour sincère de ses sources d'inspiration, c'est pas "rions un peu avec ces vieux truc ringards" ni "découvre un truc qui faisait kiffer ton grand-père, mais amélioré avec du du rap, du nü metal et des effets spéciaux à la Matrix trop chanmé". Kerry Conran semble vraiment trouver que ces choses sont cool au premier degré, et son film tente d'utiliser la technologie moderne pour renouer avec la magie de ces aventures rocambolesques d'antan.


Capitaine Sky 07Les premiers "monstres" du film sont un clin d'oeil direct à
un épisode de Superman de 1941, The Mechanical Monsters.


C'est une uchronie, un film "rétro-futuriste" situé dans une version fantasmagorique des années 30 où le monde compte sur une joyeuse équipe de justiciers-mercenaires, une escadrille menée par l'héroïque "Sky Captain" Joe Sullivan, pour combattre le Mal sous toutes ses formes. Aventurier intrépide, séducteur impénitent et pilote de chasse hors pair, le Capitaine Sky est pourtant dépassé par les événements lorsque des machines infernales sorties de nulle part attaquent différents points du globe, semant la destruction avant de disparaître. Avec l'aide d'une journaliste pimbêche, il va remonter la piste des monstres de métal pour déjouer les plans diaboliques du mystérieux Totenkopf, scientifique allemand dont on n'avait plus de nouvelles depuis la Première Guerre mondiale...


Capitaine Sky 01Dans ce monde parallèle, le Hindenburg n'a pas été détruit en 1937.


Des chasseurs qui se transforment en sous-marins ou qui battent des ailes, des porte-avions qui flottent dans les nuages, des robots géants, des éléphants nains, des dinosaures, des savants fous, des femmes ninjas, des pistolets lasers... A la manière de GI Joe : le Réveil du Cobra, Sky Captain s'est donné pour mission de ne pas laisser à son public le temps de souffler plus de 5 minutes avant de déballer un nouveau jouet à l'écran et de l'entraîner dans de nouvelles péripéties dans les airs, sous la mer, dans les montagnes, dans la jungle, dans les îles ou entre les gratte-ciels. On se met devant pour rêver, voyager, s'amuser, sans se soucier de la moindre vraisemblance ; du coup, ça aurait pu être débile, comme GI Joe, mais le film évite habilement le ridicule. L'ambiance est bon enfant, il y a une petite pointe d'humour de temps en temps, et tout est si volontairement éloigné du monde réel qu'il serait absurde de chercher à se moquer de ses extravagances.


Capitaine Sky 08D'aucuns vous diront que la base aérienne est un hommage
au Château dans le Ciel de Miyazaki, mais vous et moi savons bien qu'en réalité
c'est tout repompé au QG du S.H.I.E.L.D. dans Nick Fury.


Mais là, voyez, c'est le moment où je dois vous avouer que même si tout ce que j'ai pu en dire jusqu'à présent a l'air plutôt positif, j'ai trouvé Sky Captain assez raté finalement. Il y a quelques problèmes que certains pourront trouver mineurs, comme le fait que le scénario, s'il enchaîne les rebondissements, n'est pas très passionnant. Il y en a d'autres qui ne seront des problèmes que pour moi et quelques autres, comme la présence de Gwyneth Paltrow, que je ne trouve pourtant pas insupportable dans tous ses films, mais qui campe ici son personnage sans lui donner le moindre charme, n'apparaissant que comme une emmerdeuse, et n'affichant aucune réelle alchimie avec Jude Law. Plus gênant encore, les scènes d'action manquent un peu de souffle, rien n'apparaît jamais comme particulièrement spectaculaire, et le fameux héros n'accomplit rien qui paraisse extraordinaire, on pourrait même dire qu'il passe plus de temps à essayer d'échapper au danger qu'à l'affronter.


Capitaine Sky 06Le coup de la boule de feu qui poursuit les héros dans un tunnel,
ça devrait être illégal maintenant.


Mais ce qui m'a vraiment flingué le film, c'est que j'ai trouvé ça vraiment, vraiment très moche. C'est l'un de ces films tournés presque entièrement en studio sur fond vert, et ça ne fait aucun effort pour cacher son côté factice, avec des premiers plans qui se découpent très nettement sur des arrière-plans en images de synthèse. Reconnaissons que c'est un précurseur, qui a osé ce style avant Sin City, 300, The Spirit ou Max Payne, mais c'est probablement le plus laid du lot. Le design des costumes, des engins, des décors est chouette, mais tout est gâché par cette fausse patine rétro tartinée partout. Ca visait probablement un aspect entre sépia et noir et blanc mais ça ne donne qu'une espèce de jaune pisseux et baveux.


Capitaine Sky 03Depuis le confort de leur studio, nos héros assistent à une projection sur écran géant
de scènes coupées au montage des prequels de Star Wars.


Si vous arrivez à passer outre, voire à trouver ça élégant, vous passerez un bon moment devant cette aventure à l'ancienne à la fantaisie débridée. C'est original et j'aurais probablement trouvé l'ensemble hyper charmant si je n'avais pas autant détesté l'aspect visuel. Pour ceux qui ont des gosses, ça peut faire un film familial sympa pour les vacances. Maintenant, si vous n'accrochez pas à son style graphique, votre enthousiasme face à tout ça risque de ne jamais décoller. Comme ça se trouve à 3€ en solderies, vous pouvez tenter l'expérience sans risquer gros, mais vous êtes prévenus : ça passe ou ça casse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Action
commenter cet article

commentaires

Le Faucheur 20/07/2011 00:31



Je suis fan de ce film.


L'ambiance est vraiment réussie et voir enfin du bon gros pulp a l'ancienne ça fait plaisir (ce que semble pas avoir compris l'autre teubé avec son attrape nerd, Sucker Punch).


Dommage que le casting soit aussi atroce. Mention spéciale a Angelina Jolie. Du peut qu'on la voie, on vraiment envie de lui en coller et de la dégager du film.



roots 06/05/2011 15:37


J'ai longtemps hésité à louer ce DVD à la médiathèque près de chez moi. Etant allergique aux grosses machines Hollywoodiennes, le casting me refroidissait. Puis je me suis laissé tenter en
profitant de locations gratuites. Et finalement j'ai été très agréablement surpris. J'ai retenu les mêmes éléments positifs que dans la critique, sans être aussi gêné (voire pas du tout) par les
éléments négatifs repris ici. Je rejoins surtout l'analyse par rapport aux films de SF à l'ancienne: il faut le regarder comme tel! Et comme on pardonne souvent aux films old school certains
défauts (le côté "Ken et Barbie font du cinéma" de l'époque, l'idéologie/la propagande de la guerre froide, etc), on peut passer au-dessus des défauts de celui-ci pour autant qu'on apprécie le
parti-pris esthétique et qu'on ait un tempérament de bon client. Au passage: super blog. Et vive la midgetsploitation.


Toxic 07/05/2011 01:00



L'esthétique du film m'aurait peut-être pas autant traumatisé si j'avais pas vu The Spirit, je sais pas... C'est dommage quand même, le film avait vraiment un gros potentiel.
En tout cas, pour remercier comme il se doit un fan de midgetsploitation :






Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur