Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 08:47

Star Wars The Clone WarsJ'avoue, je fais partie des nerds que les épisodes 1 à 3 de La Guerre des Etoiles ont bien fait rager. Mais j'ai fait la paix avec le fait que c'était de la grosse merde, je ne pense pas que Lucas ait "violé mon enfance" avec ses conneries, et je suis prêt à accepter que Star Wars puisse à nouveau produire de bonnes choses après cette catastrophe. Il suffit de voir les Lego et leur déclinaison en jeux vidéo. Alors bêtement je me suis dit "Tiens il va peut-être être chouette le dessin animé Clone Wars". J'étais pas assez confiant pour aller voir le film au ciné à sa sortie en salles il y a deux ans et demi, mais j'ai décidé de me rattraper avec le DVD, qu'on trouve régulièrement en promo.

Clone Wars est en fait le pilote de la série animée éponyme et d'ailleurs, à la base, il n'était destiné qu'à une diffusion télé. L'histoire s'intercale entre les films 2 et 3, alors on va supposer que vous connaissez un peu Star Wars et que j'ai pas besoin de vous expliquer comment ça marche, mais à titre de rappel ça signifie que la guerre civile entre l'armée de clones de la République et l'armée de droïdes des Séparatistes a commencé, mais qu'aucun des deux camps n'a encore pris le dessus.

Au passage, c'est quand même rigolo que, ayant mentionné dans l'épisode 4 une "guerre des clones", Lucas se soit senti obligé de la montrer dans ses prequels, et qu'elle ait pris cette forme-là. Pourquoi ça s'appelle la "Guerre des Clones" ? Ca aurait aussi bien pu être la "Guerre des Droïdes" ou même, plus logiquement, la "Guerre Civile", parce que là c'est comme si la seconde guerre mondiale était appelée "la guerre des Nazis".


Clone Wars 06Et pourquoi pas "la Guerre des Vaisseaux Spatiaux" après tout, hein ?


Mais trêve d'appartés. Cet épisode 2.5 est centré autour de la concurrence entre les deux camps pour obtenir les faveurs de Jabba the Hutt, une alliance avec son organisation criminelle étant apparemment d'une importance stratégique capitale. Le fils de Jabba ayant justement été kidnappé, le traité se fera avec celui qui parviendra à ramener le tétard en vie à la grosse limace. La République envoie Anakin Skywalker et son apprentie sur l'affaire, le Comte Dooku envoie... personne car évidemment c'est un piège !


Clone Wars 01"Dis donc... Tu viens plus aux soirées..."


Autant ne pas faire durer le suspense plus longtemps : les quelques espoirs que j'avais se sont vite évanouis lors du visionnage du film. Même sans chercher à le comparer aux Star Wars qui ont bercé mon enfance, même en l'acceptant comme un film destiné au jeune public, difficile d'y voir autre chose qu'un mauvais film, probablement le pire de la série. On y retrouve tout ce qui plombait le tryptique honni, sans aucune des quelques qualités qui ont pu susciter l'indulgence voire l'enthousiasme de certains. Visuellement, par exemple, on est au-dessous de la moyenne des films d'animation en images de synthèse de ces dernières années. Ca sent le produit à petit budget pour petit écran, je n'irai pas jusqu'à dire que c'est aussi affreux que Ratanouilles, mais Pixar et Dreamworks faisaient aussi bien, si ce n'est mieux, dans les années 90. Alors, que George Lucas défende ses échecs en expliquant que les mécontents se trompent parce que ses films ont toujours été destinés aux enfants de 6 ans et que c'est idiot d'en espérer autre chose, admettons. Mais le fondateur d'Industrial Light & Magic va quand même pas essayer de nous faire croire maintenant que son ambition n'a jamais été d'en mettre plein les mirettes à son public, et que c'est illusoire d'espérer que ses productions soient à la pointe des effets spéciaux, si ?


Clone Wars 04Même si vous accrochez au design particulier des personnages,
graphiquement il y a un côté "PlayStation 2" qui ne fait pas très sérieux pour un film de cinéma.


Et toujours dans ce registre, il faut ajouter qu'à la différence des prequels, Clone Wars n'a vraiment rien à montrer que nous n'ayons déjà vu dans un Star Wars. Le sabre-laser à deux lames, les duels de Jedi rapides et aériens, les grandes batailles terrestres, les armées de droides, les grandes villes futuristes, on a déjà vu tout ça maintenant. La Menace Fantôme, L'Attaque des Clones et La Revanche des Sith avaient au moins le mérite d'innover par rapport à leurs prédécesseurs en introduisant ces nouveaux éléments, Clone Wars se contente d'en proposer un condensé sans rien apporter d'inédit, sauf si l'on considère l'ajout de ce personnage niais de pré-ado désobéissante et pimbêche comme quelque chose d'intéressant qui manquait à la série. Du coup, il y a peu de chance que cet épisode suscite beaucoup d'enthousiasme auprès d'un public dont les exigences seraient même rien qu'un peu supérieures à "encore un peu du même genre d'action décérébrée que les trois dernières fois, mais en moins bien fait".


Clone Wars 02Les auteurs n'ont pas hésité à imiter des séquences vues dans d'autres épisodes,
comme ici avec une armée protégée par un champ de force comme dans La Menace Fantôme.


Car il faut bien dire que pour le reste, on est face à la version débile de Star Wars à laquelle il a fallu s'habituer ces dernières années. Celle où le scénario n'a aucun sens et où les dialogues sont complètement cons parce "c'est pour les enfants" et que les enfants ne méritent pas qu'on les respecte, celle où il n'y a aucun enjeu dramatique parce qu'on sait déjà ce qui vient après, celle dont le contenu est dicté par le fabricant de jouets qui finance, celle où la volonté de tout lier à des éléments de la trilogie originale apporte plus d'incohérences qu'elle ne remplit de blancs, celle où il faut impliquer dans chaque événement des personnages déjà connus pour rappeler aux gens qu'ils sont bien devant un vrai Star Wars quitte à donner l'impression que la fameuse galaxie lointaine, très lointaine est un simple village où tout ce qui arrive d'important depuis 30 ans se fait toujours à l'initiative des dix ou quinze mêmes notables.


Clone Wars 03Bien évidemment, il faut se farcir des scènes de comédie mongolo avec les droïdes de guerre.


Difficile donc de se passionner pour une intrigue dont la résolution n'a dès le départ aucune importance (on sait déjà qui gagne la guerre, avec ou sans l'alliance de Jabba) et articulée autour de l'un des plans alambiqués des Séparatistes qui, rappelons-le, contrôlent dans l'ombre toutes les factions de cette guerre qu'ils ont déclenchée eux-mêmes au lieu de simplement renverser le gouvernement en place, et perdent leur temps à manipuler des gens qu'ils pourraient facilement éliminer. Ils sont à nouveau dans leur rôle incompréhensible du pompier pyromane qui, non content d'allumer lui-même les feux qu'il va éteindre, caillasse le camion de sa brigade tel un jeune de banlieue dans un reportage de TF1. Difficile de ne pas grincer des dents face à des personnages aussi ridicules que le fils ou l'oncle de Jabba, sorte de mélange de mac et de grande folle croisé avec la chenille d'Alice au Pays des Merveilles. Et les puristes seront "ravis" de constater que Yoda a voyagé partout et rencontré tout le monde quelques décennies à peine avant de se retrouver face à un Luke Skywalker qui n'avait aucune idée de son apparence, ni même de son existence avant qu'Obi-Wan ne lui en parle. Plus aucune légende sur aucune planète ne parle du fameux chef des Jedi qui a été de toutes les batailles pendant la guerre ? Personne n'a gardé un portrait ?


Clone Wars 05"Ah salut Maître Yoda, personne vous a dit qu'on avait ce système d'hologrammes
super pratique pour communiquer d'une planète à l'autre sans avoir à se déplacer ?"


Vous trouverez toujours quelqu'un pour vous expliquer que ça n'est quand même pas si mal puisque son petit frère de 6 ans a adoré. Mais il faut vous rappeler que son petit fère de 6 ans, il suffit de le regarder dans les yeux et de lui dire "Caca !" pour qu'il soit mort de rire. Ca veut pas dire que "Caca !" est du divertissement de qualité pour la jeunesse, ni qu'il soit incapable d'apprécier mieux que ça. Alors, je ne dis pas que c'est complètement nul, mais presque. On s'endort pas devant, mais on n'a à peu près rien à cirer de ce qui se passe à l'écran. Ca s'agite et c'est bruyant sans être vraiment spectaculaire, c'est trop puéril pour des adultes, trop bébête pour captiver des plus de 6-8 ans maist étonnamment violent pour des enfants de cet âge... En résumé c'est un film très con et pas très beau, que je ne peux vraiment recommander à personne. A moins d'être un inconditionnel de Star Wars qui veut absolument avoir tout vu/lu, évitez Clone Wars.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Science-fiction
commenter cet article

commentaires

Amau 31/01/2012 11:55


Faut savoir que Lucas était à la base pas super emballé par le scénario de "la guerre des étoiles", qui était une grosse série B qui trainait dans un carton. Il a retravaillé le scénario (en gros
il a gardé la grosse baston spaciale) et suite au succès un peu inattendu, il a lancé la suite avec toutes les incohérences de l'histoire que l'on connait. Personnellment après avoir accepté
qu'un Ewok de 1m20 abatte un stormtrooper avec un caillou, j'ai très bien acceuilli les épisodes 1, 2 et 3. Par contre je pense que je ferais l'impasse sur les dessins animés...

Snowman 28/02/2011 10:58



La seule et unique version de Clone Wars est la mini-série réalisée par Genndy Tartakovsky (par ailleurs auteur des story-boards d'Iron Man 2 -dont on se demande s'ils ont été suivi- et derrière
Samurai Jack et Powerpuff Girls).


Eh oui, Lucas n'est plus à une entourloupe près...



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur