Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 08:28

The DayDistribué aux Etats-Unis par nos amis de WWE Studios bien qu'il n'y ait absolument aucun catcheur à l'affiche, The Day est le troisième long métrage de Douglas Aarniokoski en dix ans. La jaquette du DVD préfère pudiquement le présenter comme un disciple de Robert Rodriguez (dont il a été l'assistant sur Une nuit en enfer et quelques autres) plutôt que d'avouer que c'est le réalisateur de Highlander: Endgame. Bien qu'il s'agisse d'un film d'anticipation post-apocalyptique qui lorgne clairement du côté de La Route, en définitive on est plutôt proche d'un genre de remake de La Nuit des morts-vivants avec un clan de cannibales à la place des zombies. On y reconnaîtra une poignée de visages plus ou moins familiers : Merry du Seigneur des Anneaux, l'égérie d'Heath Ledger dans Chevalier, l'héroïne du Dernier Exorcisme, Iceberg de X-Men, le soldat qui en veut à Aaron Eckhart pour la mort de son frère dans World Invasion, un des hommes de main de Hunt to Kill...

Nous sommes dans un futur proche indéterminé, dix ans après qu'un cataclysme dont on ne nous parlera jamais a réduit l'humanité à quelques groupes de survivants errant à travers la campagne en quête d'abris et de provisions. Rick mène sa petite bande à la recherche d'un terrain fertile où semer des graines, mais le moral de la troupe, tout comme son stock de munitions, a atteint un niveau dangereusement bas. Les cinq trentenaires font une halte dans une maison abandonnée au milieu de nulle part, et alors qu'ils pensent que la chance leur sourit enfin sous la forme d'une réserve de nourriture planquée à la cave, ils se retrouvent piégés et assaillis par une horde de survivants consommateurs de chair humaine.


The Day 01On ne saura hélas presque rien de ce monde futuriste si ce n'est qu'il est tout décoloré
et qu'on s'y promène avec la figure sale, l'air maussade et des fusils


On pressent dès le départ que ça ne va pas être très original, les auteurs ayant choisi de suivre sagement la mode qui consiste à utiliser des couleurs ternes et délavées pour montrer que ça se passe dans un futur ravagé, comme dans La Route, Le Livre d'Eli, Terminator : Renaissance et d'autres. Il subsiste si peu de couleur dans The Day qu'il donne presque l'impression d'être en noir et blanc, pour qu'on comprenne bien à quel point son monde est sans vie, sans joie, sans espoir. La suite confirme la première impression puisque le film ne sortira jamais des sentiers battus. Situations et personnages ne présentent aucune originalité et le scénario, aux rebondissements prévisibles, se résume grosso modo à "des brutes se jettent sur une maison dont les occupants leur tirent dessus ou les empalent avec des trucs pointus, jusqu'à ce que presque tout le monde soit mort". Alors certes, c'est fait avec le minimum de compétence qui permet à l'ensemble de rester regardable, mais ça manque de quelque chose qui donnerait vraiment envie de le voir.


The Day 04Difficile de rendre son héros attachant quand il passe dix minutes à torturer une fille de son groupe.


Ne pas donner d'explication à l'apocalypse n'est pas très grave, mais ne faire aucun effort pour donner un peu plus l'impression que tout ça n'est pas simplement l'histoire d'une bande de jeunes d'aujourd'hui qui se font un Left 4 Dead grandeur nature dans une baraque sur un bout de prairie et que l'histoire se déroule vraiment dans le triste monde de demain, c'est assez regrettable. Les héros n'ont pas beaucoup de personnalité et sont assez franchement antipathiques, les cannibales agissent vraiment comme de bêtes zombies et même leur chef n'a aucun charisme. Un protagoniste avec du caractère ou un bon méchant peuvent élever un film à l'intrigue bateau, mais ça n'est clairement pas le cas ici. Les scènes d'action contredisent clairement l'idée qu'
Aarniokoski ait appris quoi que ce soit auprès de l'auteur d'El Mariachi et Desperado puisqu'on a droit au genre "filmé à vingt centimètres des personnages, en tremblant et en visant à côté avec son téléphone portable" et les effets numériques qui ponctuent les tueries sont assez ridicules.


The Day 02La jaquette a beau dire que le réalisateur a été "formé par Robert Rodriguez", les scènes d'action ratées...

The Day 03...donnent l'impression qu'il a dû sécher pas mal de cours.


J'ai déjà vu largement plus bête, ennuyeux et mal foutu, mais ça n'est pas une raison pour se satisfaire de quelque chose d'aussi médiocre. Le genre post-apocalyptique n'étant pas encore surexploité, un gros fan en manque y trouvera peut-être son compte quand même, mais pour les autres, je ne vois pas grand'chose à dire pour vous convaincre de passer 1h25 à regarder des acteurs de second plan se chamailler et abattre des figurants qui se laissent tuer sans réagir. C'est un thriller sans gros suspense, un film d'horreur qui fait pas peur, de la SF sans une once d'imagination. Il y a des choses qui valent plus le coup dans les offres "5 pour 30€" dont il fait partie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur