Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 08:19

Very Bad SantaMalgré son titre "français", cette production de Brett Ratner écrite et réalisée par un de ses anciens assistants n'est pas une suite à Bad Santa avec Billy Bob Thornton. Avec les succès des Very Bad Trip, "Very" ou "Very Bad" ça pourrait bien devenir le "Y a-t-il un... pour... ?" des années 2010 pour vendre n'importe quelle comédie chez nous, quel qu'ait été son titre original et quelle que soit sa qualité. Very Bad Cops, Very Hot Tub, Very Big StressVery Cold Trip...

Bon, bref. Very Bad Santa est un film de Père Noël tueur, sauf qu'ici, ce n'est pas simplement un psychopathe en costume comme dans Douce nuit, sanglante nuit, c'est le vrai Père Noël. Le prologue, qui met en scène quelques acteurs un peu plus connus que le reste du casting (James Caan, Fran Drescher, Chris Kattan) mais qui disparaîtront définitivement au bout de 5 minutes, entre dans le vif du sujet sans perdre de temps. Le joyeux colosse barbu débarque par la cheminée chez une famille en pleine dispute et massacre tout le monde avec ce que la fête peut lui fournir comme armes improvisées : le patriarche est étouffé avec de la dinde, l'une des filles est noyée dans le lait de poule, l'étoile au sommet du sapin devient un shuriken... C'est débile, c'est rigolo, c'est brutal, on sent que ça peut réussir là où les productions Charles Band à la Gingerdead Man échouent paresseusement : prendre une idée très con et essayer de l'exploiter pour de vrai, en s'amusant le plus possible et sans confondre "ne pas se prendre au sérieux" avec "ne pas faire sérieusement son travail". Quand on a enfourné le DVD dans le lecteur en craignant une merde irregardable, le début du film est plutôt une bonne surprise, même si l'on comprend qu'on est plutôt face à une comédie à la lisière du nanar qu'un véritable film d'horreur.


Very Bad Santa 03En quelques minutes à peine, on a déjà un catcheur qui explose une cheminée,
un petit chien projeté à coup de pied au cul dans un ventilateur de plafond,
la Nounou d'enfer avec les cheveux enflammés et
un James Caan qui a tellement honte d'être venu cachetonner ici
qu'il n'est pas crédité au générique. Franchement, que demander de plus ?


La suite raconte comment le Père Noël met une petite ville américaine à feu et à sang pour fêter la fin d'une malédiction qui le forçait, depuis mille ans, à être gentil et à distribuer des cadeaux. Car dans cette version pour le moins "non-officielle" de son histoire, le Père Noël est en réalité le fils de Satan et une sorte de divinité nordique maléfique, qui conduit un traîneau décoré de boucliers vikings et traîné par un bison anthropophage, et dont la véritable nature est de semer la mort plutôt que la joie. Du coup, plutôt qu'un vieux papy débonnaire à la Richard Attenborough, c'est l'ancien catcheur Bill Goldberg qui incarne le mythique bonhomme en rouge, et c'est assez dommage de se dire que sa carrière au cinéma ne risque plus trop de décoller car il se révèle plus intéressant ici qu'un John Cena dans The Marine, par exemple. Après avoir appris le secret de ses origines, deux adolescents vont s'opposer à lui et tenter de mettre fin à son règne de terreur.


Very Bad Santa 01Les gags sont en général assez bas-du-front, comme ici avec Goldberg qui désinfecte
une barre à pompiers sur laquelle dansait une stripteaseuse,
mais c'est aussi ce qui fait le charme du film.


Ce qui séduit dans Very Bad Santa, à condition d'être un peu client pour ce genre de couillonnade à la base évidemment, c'est l'inventivité et le soin étonnants apportés à sa création là où d'autres réalisateurs se seraient contentés de bâcler un slasher merdique en comptant simplement sur la notoriété de Goldberg pour vendre le DVD aux fans de catch. Il y a même une petite séquence en animation image par image, c'est dire si David Steiman (qui d'après IMDB, n'a malheureusement rien fait depuis) a mis du coeur dans ce projet : on ne se donne pas la peine de produire ce genre de truc compliqué quand on n'a rien à foutre de ce qu'on fait. Et le film fourmille de petites idées absurdes et gags à la con, l'ange qui défie le fils de Satan au curling, le casse-noisette qui sert d'arme en propulsant des éclats de coque comme des balles de pistolet, une surfaceuse utilisée comme bélier, le tout ponctué par du rap de Noël, du hard rock de Noël... C'est bébête, c'est pas avec ça qu'on fait un chef-d'oeuvre mais on voit pas ça tous les jours, c'est le genre de conneries avec lesquelles on fait un épisode de Vendredi 13 idiot mais drôle, par exemple.


Very Bad Santa 02Honnêtement, combien de fois dans votre vie vous pensez avoir l'occasion de voir
un film avec un passage façon L'Etrange Noël de Monsieur Jack montrant
un match de curling entre Papa Noël et un ange sous le regard d'un bovin sadomaso, hein ?


Le film est un peu à la croisée des chemins entre l'esprit Troma (en moins cracra et délirant), Les Contes de la Crypte et les dernières suites de Freddy ou Chucky, toujours sanglantes mais à vocation plus comique qu'effrayante. Après évidemment, même si c'est réalisé avec compétence et professionnalisme, on n'est quand même jamais loin de la série Z parce que ça reste un film sur un Père Noël à gros biscoteaux qui défonce des bikers dans des boîtes de striptease, crache des boules de feu et ponctue ses meurtres horribles par des vannes pourries, donc soyez prévenus, c'est pas un film pour tout le monde, faut aimer ce genre de petite bêtise. Et pour être honnête, même pour les fans, ça n'est quand même pas un nouvel incontournable du genre, il brûle trop vite ses meilleures cartouches, il y a quelques longueurs, les "gentils" sont trop fadasses (et je reste indulgent en disant ça). Bref si vous êtes radins comme moi, vous ne vous jetterez pas forcément dessus à 10€, vous attendrez peut-être de le trouver à 5. Mais si vous êtes amateur d'humour noir crétin et en quête de quelque chose d'un peu plus original que Le Père Noël est une ordure ! à regarder pendant les fetes, ça vaut le coup d'y jeter un oeil.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur