Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 12:30

Zombie StrippersUn direct-to-video avec des zombies... et Robert Englund... et une jaquette "vieillie" pour faire genre "hé regarde c'est un hommage aux couillonnades des années 70, c'est mal fait mais c'est fait exprès, pour rigoler, c'est du grindhouse, Tarantino il a dit que c'était trop bien le grindhouse !"... Autant de signes que ça va être bidon et qu'il vaut mieux éviter. Mais si vous lisez régulièrement ce blog vous savez déjà que je suis un incorrigible idéaliste. Et donc je n'ai pas pu m'empêcher d'espérer qu'un thème aussi indémodable que celui de la femme à poil puisse injecter un peu de sang frais à celui, complètement essoufflé, du zombie. Pas que ça ait trop bien marché pour Zombies! Zombies! Zombies!, mais je ne continuerais pas à tartiner des pages et des pages ici pour trois lecteurs depuis quatre ans et demi si je ne souffrais pas d'un excès d'optimisme.

Ca s'annonce mal d'entrée de jeu, avec quelques minutes satiriques assez laborieuses. On a l'impression que l'auteur avait peur que, s'il n'affichait pas tout de suite son intention de nous faire goleri, on n'allait pas comprendre que son histoire de strip-teaseuses zombies n'était pas destinée à être prise au sérieux. Un genre de "Hé les gars rassurez-vous hein j'déconne, n'allez surtout pas juger mon film comme si j'avais eu la prétention d'en faire un bien." Mmmouais. En tout cas, c'est pas très drôle, pas très subtil, et puis les blagues sur George W. Bushça donne tout de suite un bon petit coup de vieux. Après ça, on entre dans le vif du sujet : un commando d'élite intervient dans un laboratoire où un virus qui transforme les gens en zombies a été lâché. L'un des soldats est blessé, s'enfuit, et se réfugie dans une boîte de strip-tease clandestine. Là, il attaque la danseuse vedette qui, une fois changée en morte-vivante, devient encore plus populaire auprès des clients parce que... euh... ben euh surtout parce que sans ça y a pas de film en fait. Son patron est ravi de la voir rapporter encore plus d'argent à son tripot même si occasionnellement elle croque un spectateur, mais ses collègues sont jalouses, au point que certaines décident volontairement d'être contaminées à leur tour.


Zombies Strippers 05Les maquillages sont tout à fait potables,
mais le reste des effets spéciaux sent vraiment la production fauchée.


Tout ça se révèle être un prétexte débile pour simplement enchaîner des scènes de strip-tease avec des filles plus ou moins sexy/vulgaires/siliconées et au maquillage de zombie de plus en plus apparent. Entre le prologue et le dernier acte, la même séquence se rejoue 5-6 fois avec différents personnages, une fille se dénude et se trémousse sur scène autour d'une barre à pompiers :


Zombies Strippers 01

 

Des types fous de joie, parce qu'apparemment donc le film se déroule dans un univers où la décomposition est sexy, s'agitent en secouant ou en jetant des billets :

 

Zombies Strippers 02

 

Et enfin, les effeuilleuses entraînent un fan en coulisses et le massacrent :

 

Zombies Strippers 03

 

Comme il n'y a pas vraiment de variations intéressantes et originales de l'une à l'autre, c'est vite répétitif, et comme les danses elles-mêmes sont longues, on finit par avoir l'impression d'être devant un film de cul soft pour fétichistes plutôt qu'une comédie horrifique, et on se sent un peu con, parce que vraiment, malgré le titre et la jaquette, et malgré tout l'intérêt qu'on peut porter aux femmes à poil, on espérait quand même un vrai film et pas simplement un défilé de nichons. Heureusement, dans la dernière demi-heure l'intrigue redémarre et le résultat est une espèce de sous-Troma susceptible d'arracher un ou deux sourires à un spectateur indulgent. Cela dit, donner dans le mauvais goût et l'humour puéril sans pour autant virer à la couillonnade bas-du-front et beauf n'est pas donné à tout le monde, et si Zombie Strippers est moins naze que  Postal, il est quand même vraiment très con et lourdingue, ne soutient pas la comparaison avec un Poultrygeist par exemple.


Zombies Strippers 04Vous vous en doutiez, il y a évidemment un gag sur un type qui se fait manger la teube.


En tout cas, ça n'est jamais assez drôle ni farfelu pour faire oublier qu'on perd quand même beaucoup de temps à regarder des cadavres se déloquer sur de la musique de merde, ce qui est n'est pas très glorieux, et pas très émoustillant en plus. Si votre but est de vous rincer l'oeil, j'ai le plaisir de vous annoncer que vous êtes sur internet, la plus grosse archive de photos et de vidéos de femmes à poil jamais assemblée par l'humanité. Pour vous dire, il y en a encore plus que sous le matelas de Snowman. Du coup, ce n'est pas vraiment la peine de vous infliger un mauvais film, même si vous êtes fan de Jenna Jameson, et même si vous ne vous lassez pas de voir Robert Englund cabotiner dans toutes les séries B d'horreur bas-de-gamme qui ont préféré s'offrir ses services plutôt que ceux de Bruce Campbell, Danny Trejo ou Sid Haig, et même si ce n'est pas le pire film de zombies pas cher qu'on puisse trouver dans les bacs de soldes et que vous ne vous êtes toujours pas lassé du genre. A choisir, je crois me souvenir que Zombies Zombies Zombies était meilleur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Superjé 26/08/2014 21:50


Ah ouais, la vache, c'est subtil le cinema de genre... Plus que Murneau !

Superjé 24/08/2014 17:40


J'ai l'impression que t'as tellement chroniqué de films de zombies strip-teaseuses ici que je croyais que tu avais re-publié un même article. Tournerais-tu en rond dans les styles que tu
selectionnes ?

Toxic 25/08/2014 17:07



C'est pas ma faute si le cinéma de genre se répète... Mais dans l'autre c'étaient pas des zombies stripteaseuses, c'étaient des stripteaseuses normales qui tuaient des zombies.



Présentation

  • : Ciné Discount
  • Ciné Discount
  • : Films en solde ou au rabais
  • Contact

Coupé court

Les vidéos de CoupeCourt-lefilm sur Dailymotion

Recherche

Fais pas ta pute

Bon, j'aime pas mendier, mais tu sais que je t'aime, ami lecteur, et que je sais que tu adores ce que j'écris, alors je me disais que par exemple, tu vois,  pour faire un beau geste, ce serait sympa si une fois de temps en temps histoire de filer un petit coup de pouce, tu lâchais quelques piécettes pour que j'ai un film de plus à chroniquer ici tu vois ? Non je sais que ça fait minable de réclamer comme ça mais putain,  tu crois qu'un mec qui a payé pour voir Gingerdead Man se soucie encore de son image de marque ? Et je sais que c'est la crise et que t'as des fins de mois difficile, mais bordel je demande pas la lune non plus, quand je pense au temps que tu passes GRATUITEMENT sur mon blog qui illumine ta journée ennuyeuse au bureau, je me dis que m'offrir un DVD de temps en temps ce serait un juste retour des choses quand même. Y a pas d'obligation hein, mais quand même quoi vazi fais pas ta pute. A ton bon coeur, mec. Tu le regretteras pas. Et je te cacherai pas que pour le moment, cette opération est un bide complet donc si tu décidais de participer, ça ferait de toi le premier contributeur, soit un genre de membre Gold du site tu vois, la classe. En plus si ça se trouve c'est déductible des impôts ou un truc du genre, renseigne-toi mec, ça vaut le coup.

Goldmembers

goldmemberMC Jean Gab'1 n'est pas une putain, retiens-le bien, mais ça vous le saviez déjà. Mais d'autres gens ici n'ont pas fait leur pute, et contribué à l'effort de guerre. Grâce soit donc rendue en ces lieux à :

-Artemis
-jakbonhom
-Mahg

-Sheep Tapes
-Snowman
-Super Menteur